La formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos

Il y a fort fort longtemps, dans une époque lointaine, très lointaine, où les rassemblements entre amis étaient autorisés, une amie lectrice m’a prêté La formule de Dieu, qu’elle avait adoré. Connaissant mon amour pour la série Robert Langdon de Dan Brown, elle était persuadée que ce roman me plairait. Bien longtemps après ce prêt, je me suis enfin décidée à me lancer dans cette lecture !

L’histoire

Printemps 1951, deux espions de la CIA épient une rencontre de la plus haute importance entre David Ben Gourion, « premier » Premier Ministre de l’État d’Israël, et Albert Einstein. L’objet de leur discussion : l’obtention de l’arme nucléaire par le jeune état juif et l’existence de Dieu.
Cinquante ans plus tard, Tomas Noronha, expert en cryptologie, est appelé au Caire par une mystérieuse jeune femme. Sa mission : déchiffrer un cryptogramme caché dans un document détenu par le gouvernement de Téhéran. Un manuscrit écrit de la main d’Albert Einstein dont le contenu pourrait bousculer l’ordre mondial.
Tomas Noronha devient alors un agent double censé collaborer avec les Iraniens pour informer l’Occident. Mais au cours de son enquête, il découvre que le fameux manuscrit contient beaucoup plus de choses que ne l’espéraient ses différents commanditaires. Il serait tout simplement la preuve scientifique de l’existence de Dieu.

Mon avis

J’ai passé un bon moment de lecture avec La formule de Dieu, même si je m’attendais à l’apprécier davantage. Je suis un peu mitigée sur la forme, bien que le fond soit passionnant !

Le pari initial était osé; rendre une multitude de théories d’astrophysique suffisamment passionnantes pour garder un lecteur attentif sur plus de 500 pages, ce n’est pas gagné. Notamment pour des lecteurs comme moi, pour qui l’astrophysique s’arrête à… à rien du tout en fait ! Peut-être la stratosphère, et encore, je ne saurais pas vous donner la définition. Toujours est il que moi et la physique, ça fait huit.
Et bien la très bonne nouvelle, c’est que ce roman a réussi à me faire comprendre des concepts d’astrophysique. JR Dos Santos a parfaitement réussi à vulgariser le propos scientifique porté par l’intrigue, et à illustrer de manière simple et efficace les nombreuses théories du domaine. J’ai appris énormément de choses grâce à ce livre, et rien que pour ça, c’est une réussite.

C’est au niveau de la forme que je reste mitigée. Tout le côté scientifique est brillamment rédigé, mais le reste de l’histoire, le côté qui tend plus vers le genre de l’aventure, est moins réussi selon moi. Je n’ai eu aucune empathie envers le personnage principal du roman, comme aucun autre personnage du livre d’ailleurs. L’univers manque cruellement de profondeur : les décors n’ont aucune étoffe, les personnages aucune personnalité, les dialogues aucune émotion. Le récit manque d’épaisseur dans les actions des personnages, et dans les transitions entre les scènes. Sans le côté scientifique, le roman serait bien mince…

Je suis donc un peu mitigée sur ce roman, même si mon avis tend vers le positif compte tenu du nombre de choses que j’ai réussi à comprendre. J’ai pris du temps pour lire et appréhender correctement La formule de Dieu, qui reste une belle découverte !

4 réflexions sur “La formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos

  1. Dommage, le roman aurait pu m’intéresser mais les défauts que tu pointes sont un vrai frein pour moi malheureusement. Mais voyons le côté positif, au moins, tu as pu trouver un peu de positif dans ta lecture, c’est chouette 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s