La chambre des morts, de Franck Thilliez

« Queuah ?! Tu prétends aimer le thriller et tu n’as jamais lu Franck Thilliez ?! » J’aurais pu entendre cette phrase à de nombreuses reprises, mais la communauté littéraire étant globalement bienveillante, ce ne fut pas le cas. Cependant, Franck Thilliez est indéniablement un auteur de thrillers incontournable. J’ai donc profité d’un généreux prêt pour me plonger dans La Chambre des morts, et découvrir le personnage de Lucie Hennebelle !

L’histoire

Imaginez… Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d’éoliennes désert. Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.

Mon avis

Ce roman était mon premier Franck Thilliez… et je comprends maintenant l’engouement autour de cet auteur. Car j’ai adoré ce roman, tout simplement ! J’ai trouvé dans ce livre tous les éléments du thriller qui me donnent des frissons : du glauque, et un personnage principal complexe.

Quand les personnages principaux sont des policiers, j’aime qu’ils aient une complexité qui les rend passionnants. Même si l’enquête n’est pas à la hauteur, le personnage principal, s’il est bien amené, peut sauver le roman. Et j’ai eu un vrai coup de foudre pour le personnage de Lucie Hennebelle ! Je l’ai trouvée très intéressante, extrêmement intrigante, avec un passé qui m’a l’air plutôt sombre : j’ai hâte d’en savoir plus sur elle ! J’ai bien aimé la manière dont elle appréhende son métier, et son rapport avec ses collègues.

En plus du personnage principal, j’ai totalement accroché à l’intrigue servie par l’auteur. Je ne savais pas à quoi m’attendre en lisant le résumé, et dès les premières pages, j’ai plongé dans une ambiance très sombre qui m’a happée. Et à aucun moment, entre la première et la dernière page, cette ambiance pesante ne m’a lâchée. J’ai adoré l’entremêlement des deux histoires, la manière dont le passage à l’acte et la folie qu’il entraine était expliquée. Les personnages de ce roman sont incroyables, et j’ai adoré plonger dans leur folie ! Ajoutons à cela un décor que je connais bien : celui du Nord de la France. Me retrouver dans ma région natale, et de coeur, a ajouté à mon implication dans cette lecture !

J’ai une seule petite remarque sur ce roman : je n’en ai pas eu assez ! J’aurais aimé que le livre soit plus long, que certaines scènes soient plus développées, et que l’enquête soit davantage épiloguée. Même si je sais que je retrouverai Lucie plus tard, j’aurais aimé en savoir beaucoup plus sur « La Bête ».
J’ai également un petit warning à émettre : si vous avez du mal avec les viscères, meurtres d’enfant et d’animaux, passez votre chemin. Même si les meurtres les plus terribles ne sont pas détaillés, les âmes sensibles pourraient ne pas y trouver leur compte…

Il me tarde déjà de retrouver l’univers de Franck Thilliez dans un autre roman. Je pense que le prochain sera Train d’enfer pour ange rouge, qui va me présenter le personnage de Sharko !

7 réflexions sur “La chambre des morts, de Franck Thilliez

  1. J’ai découvert cet auteur avec « Mémoire fantôme » que j’ai bien aimé et je compte vraiment lire « La chambre des morts ».
    Au début, comme toi, je ne comprenais pas cet engouement pour cet auteur et après j’ai compris ^^
    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s