C’est lundi, que lisez-vous ? #244

banniere

Et oui, c’est lundi ! C’est donc parti pour le rendez-vous hebdomadaire du C’est lundi, que lisez-vous ? Ce joli rendez-vous hebdomadaire est géré depuis le blog I believe in Pixie Dust !

Pour rappeler le principe de ce rendez-vous hebdomadaire, qui est très simple, il suffit de répondre à 3 questions :
– qu’ai-je lu la semaine passée ?
– que suis-je en train de lire ?
– que vais-je lire ensuite ?

MES DERNIÈRES LECTURES

→ La vie mensongère des adultes, d’Elena Ferrante – 416 pages, Éditions Gallimard
J’ai bien aimé dans l’ensemble, même si la plupart des personnages sont totalement WTF…
Ma chronique complète ici

→ Verity, de Colleen Hoover – 330 pages, Éditions Hugo Roman
Un thriller très addictif, que j’ai dévoré, même si bon, il n’a rien de révolutionnaire !

→ Moi, Tituba sorcière…, de Maryse Condé – 278 pages, Éditions Folio
Très très belle lecture ! Une histoire extraordinaire, servie par une plume absolument enivrante. A lire !

Liv Maria, de Julia Kerninon – 268 minutes, Editions Lizzie
Un roman que j’ai beaucoup apprécié, qui parle très bien de la condition de la femme, du statut de fille à celui de mère. J’ai adoré la plume de Julia Kerninon. Une belle découverte !

************************************

MES LECTURES EN COURS

L’épée de vérité, tome 1 : La première leçon du sorcier, de Terry Goodkind – 1935 minutes, Éditions Audible
Mon Amoureux m’a (très gentiment) harcelé pour que je découvre cette série qu’il aime tant, je me lance avec le format audio !
Richard Cypher vivait paisiblement dans la forêt jusqu’au jour où son destin est bouleversé par une belle inconnue. Celle-ci ne consent à lui dire que son nom : Kahlan. Lui sait dès le premier regard, qu’il ne pourra plus la quitter. Mais des créatures monstrueuses traquent l’étrangère et le danger rôde en Hartland. Pour la sauver, Richard devra porter l’Épée de vérité et s’opposer à Darken Rahl, le mage dictateur. Ainsi commence une extraordinaire quête à travers les ténèbres. Au nom de l’amour. À n’importe quel prix.

Je vous en prie, silence, de Marie-Haude Meriguet – 355 pages, Éditions Librinova
Je lis peu de romans auto-édités, mais le résumé de celui-ci m’a immédiatement attiré, donc je me lance !
À l’approche de la quarantaine, Jeanne a tout : un mari, des enfants, la reconnaissance professionnelle. Et surtout : des repères stables. Elle est satisfaite et n’en veut pas davantage. Le soir où elle découvre l’infidélité de Fabien, elle pense immédiatement à… Bernadette Chirac. Le choc, sans doute. Résumer sa vie et son couple à cette trahison ? Très peu pour Jeanne. Loin des drames et des fracas, ce qu’elle veut de toutes ses forces, c’est continuer comme avant, coûte que coûte. Comment ? Le silence. Ne rien dire, et faire preuve de méthode : pour que ça « tienne ». Accompagnée dans son secret par sa soeur Ophélie, dont le franc-parler va souvent la mettre face à ses propres contradictions, Jeanne se lance dans une lutte contre l’infidélité d’un genre nouveau, et dont elle devra inventer les règles au fur et à mesure. Elle va devoir faire appel à son ingéniosité pour cacher ce qu’elle sait à tout son entourage, y compris à Fabien. La tâche est loin d’être aisée.D’obstacles bouleversants en découvertes surprenantes, Jeanne chemine comme elle le peut. Et alors qu’elle avance sur un fil fragile menaçant de céder à tout moment, elle en apprend chaque jour davantage sur elle-même, sur les gens, et sur son couple. Jusqu’au dénouement, qui vient renverser ses dernières certitudes.Entre drame et détermination, entre humour et détresse, l’histoire de Jeanne nous rappelle que rien n’est jamais tel qu’on l’avait imaginé en amour. En infidélité non plus, d’ailleurs.

************************************

MES PROCHAINES LECTURES

→ La trilogie berlinoise, tome 1 : L’été de cristal, de Philip Kerr – 322 pages, Éditions Le Livre de Poche
On m’a prêté ce pavé il y a longtemps, et je compte bien le rendre à Noël. Vu qu’il se compose de trois tomes, je compte en lire un par mois jusqu’à la fin de l’année. Je commence donc avec le premier tome !

Le dernier inventeur, d’Héloïse Guay de Bellissen – 234 pages, Éditions Robert Laffont
Un roman dont j’ai entendu d’excellents avis, et que je suis ravie de pouvoir découvrir à mon tour !

Belle semaine de lecture à tous !

27 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? #244

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s