Les lumières de l’aube, de Jax Miller

Qui dit nouveau livre de Jax Miller dit lecture incontournable ! J’avais lu et adoré Les infâmes il y a deux ans (cliquez ici pour lire ma chronique), je ne voulais donc pas passer à côté de son nouveau livre, que j’ai pu recevoir grâce à NetGalley.

L’histoire

30 décembre 1999, Welsh, Oklahoma. Lauria Bible et sa meilleure amie Ashley Freeman, 16 ans, passent la soirée ensemble chez les Freeman. Le lendemain matin, le mobil home familial est en feu et les deux jeunes filles ont disparu. Les corps des parents d’Ashley, sont découverts dans les décombres, deux balles dans la tête. L’affaire est restée non résolue et les jeunes filles n’ont jamais été retrouvées.
Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Entre règlement de compte sur fond de trafic de drogue, vengeance, corruption et négligence policière, Jax Miller nous plonge dans les villes oubliées de l’Amérique profonde, loin des lois, là où les plus sombres secrets peuvent s’épanouir.

Mon avis

Coup de coeur. J’en ai peu, mais celui-ci en est indéniablement un. Les lumières de l’aube est l’une de mes meilleures lectures de l’année 2020, et confirme mon amour pour la plume de Jax Miller.

Pourtant, je n’étais pas forcément très attirée par l’histoire du livre. Les true crimes, cold cases, ce n’est pas mon truc. C’est uniquement le fait que ce soit un livre de Jax Miller qui m’a attirée. Et comme j’ai bien fait ! Comme quoi, parfois, les plus belles lectures sont les plus inattendues ! J’ai tout aimé dans ce livre, de l’histoire qui est (malheureusement) dingue jusqu’à la plume de l’autrice qui est fabuleuse.

J’avais déjà entendu parler de l’affaire Freeman-Bible, du moins les photos des jeunes filles ne m’étaient pas inconnues, mais je ne le connaissais pas dans ses moindres détails. Et sous la plume de Jax Miller, cette affaire prend une toute autre dimension que si elle avait été présentée dans un reportage de W9. L’autrice y met toute son obsession, toutes ses peurs, ses questions, ses doutes, sans jamais ajouter de glauque ou de pathos. L’affaire se suffit à elle-même pour cela… L’autrice reste pudique quant au déroulé précis des événements et aux sévices subis par les protagonistes de l’affaire, ce que j’ai beaucoup apprécié.

Il est rare que je mon souffle se coupe pendant une lecture. Pourtant, je suis assez dure, et peut supporter beaucoup, beaucoup d’horreurs dans mes lectures. Mais là, le fait que ce soit une histoire vraie, d’avoir vu les visages des jeunes filles disparues et d’imaginer leur calvaire, m’a vrillé le coeur. J’ai mis une semaine à lire ce livre, qui n’est pas si long; je n’y retournais pas avec plaisir tant le sujet est dur, mais j’étais en même temps fascinée par ce que je lisais. J’en suis ressortie le coeur brisé, pour les victimes et leur famille, révoltée par cette enquête bâclée, terrorisée par les auteurs des crimes, mais surtout admirative de Jax Miller et de son travail autour de cette affaire.

Si vous êtes passionné de true crime, n’hésitez pas à foncer sur ce livre, qui est fascinant et horrifiant à la fois. Si vous êtes fan de thriller et policier, vous y trouverez aussi votre compte. Si vous êtes sensible, il risque de vous toucher très profondément. Dans tous les cas, vous ne resterez pas indifférent face à ce livre !

4 réflexions sur “Les lumières de l’aube, de Jax Miller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s