Blood and Sugar, de Laura Shepherd-Robinson

Si un amateur de policier historique ici présent réussit à résister à ce résumé, qu’il se manifeste en commentaire ? Pour ma part, quand j’ai vu ce titre dans le catalogue des éditions 10/18 et 12/21, je n’ai pas pu ne pas le solliciter et le lire !

L’histoire

Juin 1781. Un corps est pendu à un crochet sur le quai de Deptford : l’homme a été horriblement torturé et porte la marque des esclaves.
Quelques jours plus tard, le capitaine Harry Corsham – un héros de guerre se lançant dans une carrière parlementaire prometteuse – reçoit la visite de la sœur d’un vieil ami. Son frère, Tad Archer, un abolitionniste passionné, était sur le point de dévoiler un dangereux secret, lourd de conséquence pour l’industrie de la Traite négrière. Un secret capable d’abolir l’esclavage.
Pour découvrir ce qui est arrivé à Tad, Harry est obligé de remonter les fils de l’enquête de son ami, en fouillant au cœur de la conspiration que Tad avait mise au jour. Son enquête va menacer ses perspectives politiques, le bonheur de sa famille et l’obliger à affronter son propre passé, à ses risques et périls.

Mon avis

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman addictif, très sombre mais diablement immersif !

Dès les premières pages, le roman m’a emmenée en plein Londres du XVIIIème siècle, décor que j’ai jusqu’ici peu connu dans mes lectures. Et dès le départ, j’étais dans l’ambiance. Entre le Londres sale, humide, visqueux, puant, et les meurtres barbares qui nous sont présentés, je n’ai pas été épargnée. Âmes sensibles s’abstenir d’ailleurs, car certaines scènes sont assez glauques… D’autant plus quand on connait le fond historique de cette histoire, qui est la traite des esclaves entre l’Europe, l’Afrique et les Caraïbes, autour du commerce de tabac et de sucre. Je n’avais jamais lu de roman britannique traitant de ce sujet, et bien que celui-ci soit davantage une enquête qu’un roman traitant spécifiquement de ce thème, voir comment cela se passait à l’époque, notamment du côté des trafiquants, était révoltant.

Même si le décor m’a immédiatement embarquée, je dois avouer avoir été parfois un peu perdue entre tous les personnages de ce récit. J’ai beaucoup apprécié le personnage principale, Harry, et sa femme Caro, qui n’hésitent pas à affronter toute l’hypocrisie des conventions sociales et de leurs choix de vie. Certains personnages secondaires sont également très intéressants, et bien plus profonds que ne peut le laisser penser le premier abord. Mais ils sont nombreux, et bien heureusement, la liste des personnages présente en début de roman aide à bien les identifier.

Le roman est très immersif grâce aux décors et à la plume de Laura Shepherd-Robinson, dont on sent toute l’implication et la documentation mise en oeuvre à travers les mots. Le roman est un véritable page-turner qui, bien qu’il tourne un peu en rond en milieu de récit, se dévore littéralement ! L’enquête est extrêmement bien ficelée, chaque élément a son importance, et j’étais bien loin de me douter de son dénouement. Ce livre est diablement efficace !

Blood & Sugar fut une excellente découverte pour l’amatrice de policiers historiques que je suis ! Il me tarde de découvrir le prochain roman de l’autrice, qui devrait en plus se situer dans le même univers que celui-ci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s