Bilan cinéma – Juin 2021

Le mois de juin a signé mon retour en salle de cinéma, pour mon plus grand bonheur. On a beau dire ce qu’on veut, on ne ressent pas un film vu sur sa télévision comme un film vu en salle avec l’ambiance appropriée.

SEANCES EN SALLES

→ The Father, de Florian Zeller
Un film très émouvant de par sa thématique, et brillant de par sa réalisation. Une réussite !
Mon avis ici

→ Promising Young Woman, d’Emerald Fennell
Un film assez original de par son thème, qui se joue des codes du cinéma et propose des thématiques féministes intéressantes.
Mon avis ici

*

SEANCES DE RATTRAPAGE

→ Un jour sans fin, de Harold Ramis – Avec Bill Murray, Andie MacDowell, Chris Elliott – Sortie le 28 juillet 1993
Synopsis : Phil Connors, journaliste à la télévision et responsable de la météo part faire son reportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney où l’on fête le « Groundhog Day » : « Jour de la marmotte ». Dans l’impossibilité de rentrer chez lui ensuite à Pittsburgh pour cause d’intempéries il se voit forcé de passer une nuit de plus dans cette ville perdue. Réveillé très tôt le lendemain il constate que tout se produit exactement comme la veille et réalise qu’il est condamné à revivre indéfiniment la même journée, celle du 2 février…
Mon avis : Non, je n’avais jamais lu ce film pourtant culte pour tous les enfants des années 1980, j’avoue. Quand je suis tombée dessus par hasard à la télévision, j’en ai profité pour rattraper mes décennies de retard. Et c’était hyper sympa ! Alors oui, le film a un peu mal vieilli, évidemment. Mais le fond reste efficace, et Bill Murray est parfait dans son rôle ! Certaines scènes totalement délirantes m’ont bien fait rire. Sympa !

*

→ Dragons 3 : Le monde caché, de Dean DeBlois – Sortie le 06 février 2019
Synopsis : Ce qui avait commencé comme une amitié improbable entre un jeune Viking et un redoutable dragon Fury Nocturne est devenu une épique trilogie retraçant leurs vies. Dans ce nouveau chapitre, Harold et Krokmou vont enfin découvrir leurs véritables destinées : être le chef de Berk au côté d’Astrid et, en tant que dragon, être le leader de son espèce. Alors qu’ils réalisent leurs rêves de vivre en paix entre Vikings et dragons, une sombre menace planant sur le village et l’apparition d’une femelle Fury Nocturne vont mettre à mal leurs liens d’amitié comme jamais auparavant.
Mon avis : Dragons est une saga très chère à mon coeur, dont chaque film me fait pleurer toutes les larmes de mon corps. Et ce film-ci n’a pas dérogé à la règle, d’autant plus que c’est le dernier de la saga…! J’ai adoré ! Ce n’est pas mon préféré, le premier film de la série remportant la palme. Mais c’est une fin parfaite, vraiment très réussie, qui mêle action, émotion et rebondissements. Cette série est vraiment fabuleuse, regardez-la si ce n’est déjà fait !

*

→ Saint-Cyr, de Patricia Mazuy – Avec Isabelle Huppert, Jean-Pierre Kalfon, Morgane Moré, Nina Meurisse – Sortie le 17 mai 2000
Synopsis : Fin du XVIIe siècle: Anne de Grandcamp et Lucie de Fontenelle, deux petites Normandes, arrivent a l’école de Saint-Cyr, créée par Mme de Maintenon pour éduquer les filles de la noblesse ruinée par les guerres et en faire des femmes libres. Mais après une vie d’avilissements et d’intrigues, Mme de Maintenon craint les feux de l’enfer. Elle s’en remet alors a un homme d’Église pour ramener l’école sur le chemin de la pureté, quitte a renier ses promesses de liberté. 
Mon avis : Cela faisait longtemps que j’avais envie de voir ce film sur la création de l’école de Saint-Cyr par Madame de Maintenon, donc j’ai enfin suivi mon envie. J’ai bien aimé le film, même si je n’ai pas adhéré à sa réalisation. J’ai bien aimé le fait de suivre les élèves sur plusieurs années, et l’évolution de la bigoterie de Madame de Maintenon qu’elle leur impose brutalement. Mais il m’a manqué un peu de grandiose dans le film, et certaines transitions étaient un peu étranges… J’ai bien aimé, mais sans plus.

*

→ Vatel, de Roland Joffé – Avec Gérard Depardieu, Uma Thurman, Tim Roth – Sortie le 10 mai 2000
Synopsis : En 1671, François Vatel est l’intendant fidèle et dévoué d’un prince de Condé fier mais vieillissant et ruiné qui cherche a regagner les faveurs du roi Louis XIV, et à se voir confier le commandement d’une campagne militaire contre les Hollandais. Pour l’occasion, Condé, qui ne se soumet jamais à personne sinon à son roi, remet la destinée de sa maison dans les mains de Vatel, lui intimant la lourde tâche de recevoir toute la cour de Versailles en son château de Chantilly. Les festivités durent trois jours et trois nuits, mais le troisième jour, la marée n’arrive pas…
Mon avis : En voilà un film où le scénario est inexistant, mais que j’ai adoré ! Le film nous plonge au cœur de trois jours de festivités au Château de Chantilly, en présence de la Cour et du Roi. On y suit principalement l’intendant, mais également quelques intrigues parallèles qui n’ont que peu d’intérêt. Mais j’ai adoré, vraiment ! Les décors, costumes, photographie, sont splendides ! Et l’histoire de Vatel est une histoire vraie, donc elle vaut le coup d’être découverte !

*

→ Sacrées sorcières, de Robert Zemeckis – Avec Anne Hathaway, Octavia Spencer, Jahzir Bruno, Stanley Tucci – Sortie VOD le 17 mars 2021
Synopsis : Un jeune garçon et sa grand-mère, exilés en Angleterre, doivent lutter contre d’horribles sorcières. Contrairement aux idées reçues, les sorcières ne portent ni balai, ni verrue, ni chapeau pointu. Les démasquer représente donc une vraie difficulté pour le petit garçon, qui va devoir rivaliser d’ingéniosité pour échapper à la perfidie de ces vilaines créatures.
Mon avis : Je n’avais jamais lu le livre ni vu le film des années 90 avant de voir celui-ci… Et bien j’ai été assez impressionnée ! Je m’attendais à un film pour enfants, entre comédie et aventures, et en fait j’ai limite eu peur ! Les sorcières font ultra peur sérieux ! Le scénario est sympathique, on sent que le film essaie de faire passer des messages sur les différences entre classes sociales, mais le scénario est un peu limite parfois. Après on pardonne, c’est un film jeunesse !

*

→ Les apparences, de Marc Fitoussi – Avec Karin Viard, Benjamin Biolay, Laetitia Dosch, Lucas Englander – Sortie le 23 septembre 2020
Synopsis : Vienne, ses palais impériaux, son Danube bleu et… sa microscopique communauté française. Jeune couple en vue, Ève et Henri, parents d’un petit Malo, ont tout pour être heureux. Lui est le chef d’orchestre de l’Opéra, elle travaille à l’Institut français. Une vie apparemment sans fausse note, jusqu’au jour où Henri succombe au charme de l’institutrice de leur fils.
Mon avis : J’avais manqué à sa sortie en salles, je me suis donc empressée de le rattraper. Et j’ai bien aimé ! Je m’attendais à un film simple, un thriller domestique de facture classique, et finalement je me suis retrouvée avec un thriller bien plus alambiqué qu’attendu, ce que j’ai beaucoup apprécié ! Karin Viard est excellente dans son rôle, et Benjamin Biolay… fait du Biolay. Efficace, pas inoubliable mais sympathique !

8 réflexions sur “Bilan cinéma – Juin 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s