Les Possibles, de Virginie Grimaldi

Tout arrêter et lire le dernier roman de Virginie Grimaldi ? Ca a longtemps été un leitmotiv, mais qui a mis du temps à se produire par manque de temps. Mais quand j’ai enfin pu me poser et démarrer ce roman, il n’est pas resté longtemps entre mes mains !

L’histoire

Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute du hard rock à fond, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de son père s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.

Mon avis

Comme à chaque lecture d’un roman de Virginie Grimaldi, j’ai passé un très joli moment. Ce n’est pas mon roman préféré de l’autrice, mais il m’a énormément touchée. A chaque fois, elle réussit à me cueillir par sa sensibilité, son humour et les émotions qu’elle apporte à son récit, et cela fait toujours mouche chez moi !

Virginie Grimaldi, c’est avant tout une plume qui réussit à vous emporter quelque soit le thème qu’elle aborde dans son récit. Elle peut parler de maternité, de deuil, de famille, d’amitié, d’amour, elle réussit à chaque à m’emporter dans un tourbillon de poésie, d’humour, de douceur et d’émotions grâce à la beauté de son écriture pleine de sensibilité. Et une fois de plus, son écriture a réussi à me tenir accrochée à cette histoire familiale bouleversante, dramatique et tendre, qui m’a beaucoup touchée. Pour ce roman-ci, elle s’attaque à la maladie d’un parent. Et même si le sujet est tragique, cela revient à rappeler le bonheur de certains moments d’enfance, la beauté des relations père-fille, le sens de la famille, malgré toute la tragédie que la maladie apporte.

La force de ce roman, et de Virginie Grimaldi en général, est de réussir à parler d’histoires réellement dramatiques en passant par beaucoup d’humour et de tendresse. Même si elle réussit à vous déclencher les larmes (pour ma part, ça ne manque jamais), vous ressortez de la lecture avec un sentiment d’amour et de bienveillance assez fulgurants. Virginie Grimaldi vous donne envie de prendre soin de ceux que vous aimez, et de déclarer votre amour à tous vos proches, sachez-le !

Je ne peux que vous conseiller ce roman, d’une beauté terriblement dramatique, qui m’a profondément touchée !

Une réflexion sur “Les Possibles, de Virginie Grimaldi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s