Bilan cinéma – Juillet 2021

En congés au mois de juillet, je n’ai pas pris le temps de regarder des films : un comble ! Voici le bilan !

FILMS EN SALLES

→ Benedetta, de Paul Verhoeven
Non… je n’ai pas adhéré à ce film, malheureusement. J’ai trouvé le film assez grotesque, et ma fascination pour la première moitié s’est rapidement transformée en déception. Je pense qu’il y a un côté dénonciation de la religion, etc, mais on passe à côté. Dommage…
Ma chronique complète ici

*

SÉANCES DE RATTRAPAGE

→ La dernière vie de Simon, de Léo Karmann – Avec Benjamin Voisin, Martin Karmann, Camille Claris – Sortie le 05 février 2020
Synopsis : Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l’accueillir. Mais Simon n’est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée…
Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce film, ou plutôt cette fable romantico-fantastique. Le film a un côté très naïf que j’ai beaucoup apprécié ! Il fait penser à ces films pour adultes que vous regardez en étant enfant, et qui vous touche. Le casting est top, Benjamin Voisin en tête qui me fait craquer dans tous ses rôles. La réalisation est très soignée, avec une utilisation intelligente des décors et costumes. La photographie est très belle, la lumière est splendide. Une jolie découverte, pas inoubliable, mais j’ai passé un très joli moment devant ce film !

*

→ Miss, de Ruben Alves – Avec Alexandre Wetter, Pascale Arbillot, Isabelle Nanty, Thibault de Montalembert – Sortie le 21 octobre 2020
Synopsis : Alex, petit garçon gracieux de 9 ans qui navigue joyeusement entre les genres, a un rêve : être un jour élu Miss France. Quinze ans plus tard, Alex a perdu ses parents et sa confiance en lui et stagne dans une vie monotone. Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de cœur haute en couleurs, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même…
Mon avis : J’avais manqué ce film en salles, je suis donc ravie d’avoir pu le rattraper si rapidement en VOD. Et j’ai beaucoup aimé le film ! Le thème de la transexualité est abordé avec humour mais aussi avec beaucoup de profondeur, l’héroïne est extrêmement attachante, et le film se place dans une actualité très intéressante. Il ne prend pas le risque de s’aventurer sur le terrain politique, ne participe pas à la polémique sur la possibilité pour les personnes transexuelles de participer à des concours de beauté, non. Il aborde au contraire des questions plus intimes, très émouvantes. Une jolie découverte !

*

→ Luca, des studios Disney Pixar – Sortie sur Disney+ le 18 juin 2021
Synopsis : Un jeune garçon, Luca, vit un été inoubliable, ponctué de délicieux gelato, de savoureuses pasta et de longues balades en scooter. Luca partage ses aventures avec son nouveau meilleur ami, mais ce bonheur est menacé par un secret bien gardé : ce dernier n’est autre qu’un monstre marin venu d’un autre monde, situé juste au-dessous de la surface de l’eau…

Mon avis : Un petit Pixar est toujours synonyme de joli moment, et Luca ne fait pas exception : j’ai beaucoup aimé ! Alors, ce n’est pas mon Pixar préféré, il ne sera pas inoubliable, mais il m’a fait passer un joli moment. Déjà, il se passe en Italie, ce qui rentre en parfaite adéquation avec mon désir perpétuel de bonne bouffe et de visite de petit village pittoresque ! L’animation est agréable, très coloré, sans fioritures; les effets sur les créatures marines et leur design sont très jolis. Et le film donne de jolis messages, sur l’amitié, sur l’émancipation, sur l’importance de s’ouvrir à d’autres cultures et d’autres mondes. Un joli moment !

*

→ Effacer l’historique, de Gustave Kervern et Benoît Delépine – Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero – Sortie le 26 août 2020
Synopsis : Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeure VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller. Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d’avance, quoi que…
Mon avis : Ma déception du mois ! Je voulais voir ce film en salles, et je l’avais manqué… et bien franchement j’ai l’impression d’avoir perdu 1h46 de ma vie. Je me suis ennnnnuyée comme pas possible devant ce film ! Les personnages sont tous détestables, aucune décision n’est sensée, tout est long à se mettre en place et se termine en eau de boudin. Non, non et non.

*

→ Quand Harry rencontre Sally…, de Rob Reiner – Avec Meg Ryan, Billy Crystal, Carrie Fisher – Sortie le 15 novembre 1989
Synopsis : Harry Burns et Sally Albright ont terminé leurs études à l’université de Chicago et doivent se rendre à New York pour entrer dans la vie active. Ils font ensemble le trajet en voiture, mais la conversation devient vite conflictuelle, car le crédo d’Harry est « qu’il ne peut pas y avoir de relation amicale entre un homme et une femme parce que le sexe pointe toujours le bout de son nez » et que Sally refuse de l’admettre. Un fort antagonisme s’installe… Arrivés à destination, ils se séparent sans penser se revoir, vivant leur vie chacun de leur côté. Cinq ans après leur arrivée à New York, ils se rencontrent fortuitement à l’aéroport, prenant le même avion, sans qu’il n’y ait d’autre suite qu’un échange d’informations sur leurs situations respectives : Sally est fiancée à Joe, travaille dans le journalisme et Harry, qui est consultant en politique, va se marier avec Helen. La discussion n’est pas moins conflictuelle qu’à leur première rencontre…
Mon avis : Je n’avais jamais vu ce film pourtant cultissime, honte sur moi. Mais j’ai voulu rattraper tout ça, et j’ai bien fait car j’ai adoré adoré adoré ! Le film est subtile, les dialogues sont géniaux, le duo Meg Ryan/Billy Crystal fonctionne parfaitement, et je suis tombée amoureuse de New York. Brillant et tout doux comme on l’aime !

*

→ 30 jours max, de Tarek Boudali – Avec Tarek Boudali, Philippe Lacheau, José Garcia, Vanessa Guide – Sortie le 14 octobre 2020
Synopsis : Rayane est un jeune flic trouillard et maladroit sans cesse moqué par les autres policiers. Le jour où son médecin lui apprend à tort qu’il n’a plus que trente jours à vivre, Il comprend que c’est sa dernière chance pour devenir un héros au sein de son commissariat et impressionner sa collègue Stéphanie. L’éternel craintif se transforme alors en véritable tête brûlée qui prendra tous les risques pour coincer un gros caïd de la drogue…
Mon avis : J’adore les films de Philippe Lacheau, et j’étais donc intriguée par la comédie d’action de Tarek Boudali. Et bon… mouais. C’était sympa, j’ai souri quelques fois, mais sans plus. Franchement, le film n’est pas inoubliable. Le film se laisse regarder, dès le départ on sait comment tout va se terminer, mais bon, ce n’est pas Philippe Lacheau (désolée pour la comparaison mais en même temps, quand on garde la même équipe à chaque fois, et bien on compare obligatoirement). Après, on garde quand même quelques scènes assez drôles car totalement absurdes, et les acteurs sont bons dans leur genre. Sympa, mais vraiment sans plus…

5 réflexions sur “Bilan cinéma – Juillet 2021

  1. J’aime bien les films de Philippe Lacheau (sauf Alibi.com auquel je n’ai pas accroché) mais ceux de Tarek Boudali, je les trouve trop exagéré et trop humour pipi caca pour moi. J’avais déjà eu du mal avec Épouse-moi mon pote, mais avec 30 jours max, j’ai passé mon temps à regarder l’heure tellement je l’ai trouvé mauvais, lourd et pas drôle.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s