Moi, chevalier d’Eon, espionne du roi, de Catherine Hermary-Vieille

En 2022, je continue de découvrir les romans de Catherine Hermary-Vieille ! Il m’était donc impossible de résister à sa biographie romancée du Chevalier d’Eon, dont la légende reste encore bien présente aujourd’hui.

L’histoire

« Que pourrais-je vous dire ? Que je fus plus heureux durant les quarante-neuf années où je vécus en homme que pendant les trente où je fus femme ? Quarante-neuf années où il me semblait subir un état qui n’était pas le mien et trente à prendre conscience des exorbitants privilèges accordés aux mâles, même si le bonheur d’être enfin moi-même l’emportait sur les sacrifices qu’il fallait consentir. »
Le chevalier d’Éon : un nom familier qui a pourtant conservé tout son mystère. Diplomate, officier, redoutable bretteur, cavalier hors pair ou femme séduisante, intrigante, habile, émissaire clandestine du roi Louis XV ? Un homme désirant être femme, une femme virile, un travesti ? L’énigme du chevalier d’Eon demeure et fascine toujours autant. Être d’exception incapable de se glisser dans le monde figé par les codes sociaux et sexuels de son époque, jamais il ne renoncera à être lui-même. 

Mon avis

Pour une fois que je regrette qu’un roman ne soit pas plus long ! Globalement, j’ai passé un bon moment de lecture avec cette biographie romancée du Chevalier d’Eon, mais j’en attendais un peu plus… Il m’a manqué de précision et de détails, et ma fibre historique n’a pas été complétement contentée.

Il est difficile de définir la vie du Chevalier d’Eon en 345 pages. Seulement 345 pages devrais-je dire… Catherine Hermary-Vieille relève assez bien le défi dans sa globalité; en refermant le livre, on a une idée assez précise du personnage et de ce qu’a été sa vie. Mais… Car oui, il y en a un. Pour ma part, j’ai trouvé le tout un peu brouillon, manquant de détails, notamment la partie de sa vie pendant laquelle il était en Angleterre en tant qu’agent secret français pour Louis XV. Je m’attendais à des complots, secrets d’alcôves et autres aventures, et finalement, à part suivre les aventures du chevalier en conflit avec son supérieur, je n’ai pas eu ce que j’attendais… Je me suis perdue dans les personnages, et j’ai trouvé cette partie un peu plate alors qu’elle aurait pu être rocambolesque.

J’ai regretté que le livre manque de recul par rapport à la vie du Chevalier. Le livre est écrit à la première personne du singulier, et bien que ce ce procédé ait ses avantages, il ne m’a clairement pas aidé à comprendre et à visualiser les actions du Chevalier. Au final, cela l’a rendu plus distant qu’autre chose, et j’avais beaucoup de mal à cerner sa personnalité. C’est étrange de lire une biographie, même romancée, et d’en sortir en ayant l’impression de ne pas avoir cerné davantage le personnage que vous êtes censé avoir approfondi…

Cependant, pour contrebalancer cette déception, j’ai adoré le traitement réservé à sa non binarité. La légende du Chevalier d’Eon tient à son (absence de) sexe, et l’autrice s’empare de cette thématique de manière assez réussie. Je ne savais pas qu’il avait été l’objet de paris insensés et considéré comme une bête de foire à Versailles, exposé comme la pire des marchandises. J’ai été très émue par la manière dont l’autrice fait parler son personnage de sa situation, de ses craintes vis-à-vis de la religion, de ses rêves, de ses aspirations, de ses émotions.

Je suis donc un peu mitigée sur ma lecture. J’ai adoré la manière dont l’auteur parle de sa non binarité, mais je suis restée sur ma faim sur ses « aventures » en tant qu’agent secret, qui ont manqué de faste et de détails pour moi. Intéressant, sympathique, mais pas transcendant !

4 réflexions sur “Moi, chevalier d’Eon, espionne du roi, de Catherine Hermary-Vieille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s