La Louve blanche, de Theresa Révay

Tous les rêves du monde fut une de mes meilleures lectures de 2021 (cliquez ici pour lire ma chronique), même si c’était un second tome. Quand ma collègue a débarqué un jour au bureau pour me prêter le premier tome, qu’elle avait acheté après m’avoir entendu mon avis sur la suite, j’ai sauté de joie et me suis empressée de le lire !

L’histoire

Petrograd, février 1917. Après trois ans de guerre, l’agitation a gagné le cœur et les rues de la Russie. Pour autant, ce ne sont pas  » quelques émeutiers  » qui vont gâcher ce jour si particulier pour Xénia Ossoline qui fête ses quinze ans. Du moins le croit-elle… Bientôt chassée par la révolution bolchevique, la jeune Russe se réfugie à Paris. En pleine effervescence des Années folles, elle va faire deux rencontres déterminantes : celle du monde de la haute couture et celle d’un homme, le séduisant photographe allemand Max von Passau. Dans une Europe en proie à la montée des totalitarismes, leur relation s’annonce orageuse. Et pour cause : la prise de pouvoir d’Hitler incite les Allemands intègres à entrer en résistance au péril de leur vie. Artiste renommé, Max n’échappe pas à la règle…

Mon avis

Quelle lecture ! Quelle duologie incroyable ! J’ai adoré ce roman, de la première à la dernière page. Evidemment, ayant lu sa suite avant celui-ci, je n’ai pas eu droit au renouvellement de l’émerveillement de la découverte de ces personnages, mais j’ai tout de même un éblouissant moment de lecture.

Si je devais décrire ce roman en un seul mot, ce serait le mot tourbillon. Tourbillon d’émotions, de rebondissements, de surprises. Même si je savais comment ce roman allait commencer et se terminer, à aucun moment je n’ai été lassée de ma lecture. Theresa Révay a un don pour nous emmener au coeur de la vie et de l’âme de ses personnages, d’une manière très douce et très fluide. Quand nous ne faisons qu’en croiser certains, ces derniers prennent une plage prépondérante par la suite, et entrainent le lecteur dans une véritable saga familiale et amicale inoubliable.

Ce n’est d’ailleurs pas qu’une saga familiale et amicale, c’est aussi une saga historique européenne saisissante. Le XXème siècle fut un siècle tourmenté par de nombreux conflits, et l’autrice nous y plonge avec brutalité. Même si c’est difficile, ne vous attachez pas aux personnages de cette série, qui souffrent absolument tous de manière atroce. Entre la Russie, la France et l’Allemagne, c’est un quart de siècle d’Histoire qui nous est décrit à travers les destins croisés des personnages de cette saga, ce qui la remplit d’une richesse inouïe, et d’une émotion immense.

Ayant déjà lu la suite, je sais comment évolue cette histoire, et cette suite est à la hauteur de ce tome-ci. Foncez sur cette duologie historique absolument bouleversante, qui vous confrontera à des personnages inoubliables. Pour ma part, j’ai déjà commandé d’autres romans de l’autrice, dont je compte bien découvrir l’ensemble de l’oeuvre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s