The Batman, de Matt Reeves

S’il y a un film que je ne voulais pas manquer en salle ce mois-ci, c’est The Batman, reboot de la saga DC, introduisant un nouvel interprète du super-héros en la personne de Robert Pattinson. Je ne suis pas spécialement fan de Batman, mais les films de super-héros faisant généralement le job de grand spectacle, je vais les voir en salles; celui-ci n’a pas fait exception à cette règle.

L’histoire
Deux années à arpenter les rues en tant que Batman et à insuffler la peur chez les criminels ont mené Bruce Wayne au coeur des ténèbres de Gotham City. Avec seulement quelques alliés de confiance – Alfred Pennyworth, le lieutenant James Gordon – parmi le réseau corrompu de fonctionnaires et de personnalités de la ville, le justicier solitaire s’est imposé comme la seule incarnation de la vengeance parmi ses concitoyens. Lorsqu’un tueur s’en prend à l’élite de Gotham par une série de machinations sadiques, une piste d’indices cryptiques envoie le plus grand détective du monde sur une enquête dans la pègre, où il rencontre des personnages tels que Selina Kyle, alias Catwoman, Oswald Cobblepot, alias le Pingouin, Carmine Falcone et Edward Nashton, alias l’Homme-Mystère. Alors que les preuves s’accumulent et que l’ampleur des plans du coupable devient clair, Batman doit forger de nouvelles relations, démasquer le coupable et rétablir un semblant de justice au milieu de l’abus de pouvoir et de corruption sévissant à Gotham City depuis longtemps.

Mon avis
Pour résumer ce nouveau Batman en trois mots, je dirai : stylé, mais long. J’ai passé un bon moment, mais le film aurait pu faire une bonne demi-heure de moins sans quelques plans inutiles ou trop long; et sur trois heures, une demi-heure gagnée, ça ne ferait pas de mal…

Faut-il trouver une utilité à ce nouveau Batman ? Clairement non. Si vous avez vu d’autres films de la franchise, notamment ceux de la saga de Nolan, vous n’apprendrez rien de plus sur le personnage de Batman, qui n’est pas traité sous un angle différent. Je l’ai même trouvé un peu plus faible et moins attachant que le Batman des autres sagas; je n’en pouvais plus de voir Pattinson trainer les pieds dans son manoir gothique empoussiéré avec la mèche noire folle sur le front, quelle angoisse ! Et franchement, c’est la première fois que je trouve un Batman faible, pauvre petit enfant riche qui va devoir assumer des choses dans sa vie de riche. Et je trouve même que le film a un gros problème à ce niveau, compte tenu de la manière dont n’est absolument pas traitée le concept d’héritage financier de Bruce Wayne…

Cependant, Robert Pattinson apporte sa patte à ce nouveau Batman, en lui donnant une mélancolie quand il interprète Bruce, et une carrure impressionnante quand il interprète Batman. J’ai adoré Zoé Kravitz dans le rôle de Catwoman, un rôle qui lui sied à merveille tant, de base, elle a une silhouette et une manière de bouger féline. Mais, à part ces deux personnages-là, je dois avouer être restée sur ma faim sur les personnages secondaires, à savoir le méchant, Alfred et James Gordon. Je ne sais pas si le film aura une suite (compte tenu de la fin, a priori, oui), mais j’espère qu’ils y prendront un peu d’étoffe; si on ne connait pas du tout la franchise Batman, on a même du mal à se rappeler leur nom. Et que dire du Pingouin, alias Colin Farrell (qu’on ne reconnait pas, mais alors pourquoi prendre Colin Farrell ?!), qui est inutile à souhait ?!

Ce qui différencie ce film des autres, c’est qu’il est bien plus centré sur l’enquête policière que sur l’action. J’ai beaucoup apprécié cette enquête, qui nous plonge dans la découverte des indices, monte en tension tout au long du film, et nous plonge au coeur de la politique de Gotham, sans être centrée uniquement sur un méchant très méchant qui agit tout seul dans son coin. J’ai trouvé cette enquête très sombre, et bien exploitée, qui se suffirait à elle-même sans que le personnage de Batman soit présent.

J’ai beaucoup apprécié la réalisation du film, qui a un style assez marqué. Le film est à la limite du bicolore, et alterne entre le noir et le rouge en termes de couleur. Le film est très très sombre, beaucoup de scènes se passant de nuit, et la couleur rouge est très marquée pour marquer les nombreux dangers de la ville et marquer la tension grandissante dans la ville. La ville de Gotham est un personnage en elle-même, tellement son aspect sale, humide et visqueux, la rend affreuse.

Mon seul problème avec ce film, c’est sa durée. Trois heures pour un film de super-héros, ça passe. Sauf qu’ici, nous avons davantage affaire à un film policier; couplé à un film de super-héros, ça donne une oeuvre un peu hybride qui a parfois du mal à avoir du rythme. Certaines scènes de l’arrivée du personnage sont terriblement longues, et perdent en intensité au fil des secondes; je n’en pouvais plus de voir le Batman avancer lentement tel un cowboy pendant 30 secondes, pour se poster devant les méchants et les regarder dans les yeux pendant 10 secondes supplémentaires. A force d’accumuler ce genre de scènes, le film manque de tension dans l’action ce qui, dans ce genre de film où on s’attend justement à ce que les scènes soient explosives, peut décevoir…

Conclusion de ce film : stylé, mais long. Je n’ai pas d’autres mots pour résumer ce film, que je n’ai ni adoré ni détesté. Sympa, mais bon…

2 réflexions sur “The Batman, de Matt Reeves

  1. Je ne suis pas une grande amatrice de Batman habituellement, mais pour le coup ici j’ai bien accroché à celui-là même si effectivement, ça aurait été bien que le rapport de Bruce Wayne à son héritage soit plus explicité. On a un peu l’impression que les scénaristes/réal/etc. comptent sur ce que l’on connait déjà du personnage.
    Et quinze ou vingt minutes de moins pour le coup, je n’aurais pas dit non ! 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s