Bilan cinéma – Avril 2022

Je ne suis pas allée au cinéma le mois dernier. Que m’arrive-t-il ? Juste de la fatigue, et une envie irrépressible de regarder des films avachie dans mon canapé plutôt qu’en salle… Voici les 10 films que j’ai regardés le mois dernier !

SÉANCES DE RATTRAPAGE

Tous en scène !, de Vincente Minnelli – Avec Fred Astaire, Cyd Charisse, Oscar Levant – Sortie le 03 février 1954
Synopsis : Dans le train qui l’emmène à New York, Tony Hunter, star à la dérive de la comédie musicale, surprend une conversation entre deux voyageurs, qui l’estiment fini. Abattu, Tony retrouve cependant son optimisme lorsqu’il aperçoit, sur le quai de la gare, une foule de journalistes et de photographes. Hélas, ceux-ci sont venus accueillir Ava Gardner, qui voyageait dans le même train. Le moral de Tony est au plus bas. Il retrouve enfin ses amis, Lester et Lily Marton, qui lui racontent le scénario d’une prochaine comédie musicale, dont la mise en scène sera signée par Cordova, la nouvelle coqueluche de Broadway. L’artiste monte des spectacles résolument dramatiques et pompeux…
Mon avis : Quand j’ai un petit coup de mou, j’aime mettre une vieille comédie musicale. Ce mois-ci, c’est Tous en scène ! que j’ai regardé. Et j’ai a-do-ré ! Le film est drôle, lumineux, plein de belles valeurs. L’histoire est très agréable à suivre, et met un peu de piquant dans la vision hollywoodienne des années 50 par rapport à son âge d’or, à la qualité de ses films, et au vieillissement des acteurs. Le casting est parfait, l’aspect comédie musicale agréable sans être trop présent : une réussite, très agréable !

*

Mississippi Burning, d’Alan Parker – Avec Gene Hackman, Willem Dafoe, Frances McDormand – Sortie le 29 mars 1989
Synopsis : Alors qu’ils roulent sur une autoroute déserte, 3 activistes des Droits Civiques aperçoivent, dans leur rétroviseurs, des phares qui se rapprochent dangereusement. À cet instant, ils ignorent encore qu’ils disparaîtront à tout jamais dans la nuit. Ces meurtres marquent le début de l’une des enquêtes les plus explosives de l’histoire, menée par deux agents du FBI qui vont devoir faire face à une explosion de violence raciale…
Mon avis : Eh non, je n’avais jamais vu ce classique américain, il était donc temps de rattraper le coche ! Et j’ai bien fait, car j’ai énormément apprécié ce film. Franchement, je ne pensais pas qu’il serait si difficile à regarder; certaines scènes sont franchement insupportables, et quand on sait que le tout est basé sur des faits réels, c’est d’autant plus glaçant. Mais le film est réussi : il est bien construit, le scénario est à la fois émouvant et prenant, et le casting est parfait. A voir !

*

Tokyo Shaking, d’Olivier Peyon – Avec Karin Viard, Stéphane Bak, Philippe Uchan – Sortie le 23 juin 2021
Synopsis : Tokyo, le 11 mars 2011 : un tsunami ravage la côte du Japon, menaçant de détruire la centrale de Fukushima. Alexandra, qui travaille depuis peu pour une banque française à Tokyo, se retrouve au cœur de cette crise. Tiraillée entre les ordres de sa direction et la volonté de protéger sa famille et ses collaborateurs, Alexandra tente de composer avec la situation et se retrouve, presque malgré elle, à défendre une certaine idée de l’honneur.
Mon avis : Je n’avais pas repéré ce film à sa sortie, mais quand j’ai vu l’avis positif de Durendal, j’ai voulu le regarder. J’ai bien apprécié le film, qui nous fait revivre la tragédie de Fukushima de l’intérieur. Non seulement le film est angoissant de par son thème de l’affrontement d’une catastrophe nucléaire, mais il réussit en plus à être émouvant. Mais ce que j’ai le plus apprécié dans ce film, c’est la culture japonaise qui y est exploitée, son rapport au courage et à l’implication au travail. C’était réussi, pas inoubliable mais sympathique !

*

Annette, de Leos Carax – Avec Adam Driver, Marion Cotillard, Simon Helberg – Sortie le 07 juillet 2021
Synopsis : Los Angeles, de nos jours. Henry est un comédien de stand-up à l’humour féroce. Ann, une cantatrice de renommée internationale. Ensemble, sous le feu des projecteurs, ils forment un couple épanoui et glamour. La naissance de leur premier enfant, Annette, une fillette mystérieuse au destin exceptionnel, va bouleverser leur vie.
Mon avis : J’avais manqué cet opéra rock en salle, je me devais donc de le voir en rattrapage ! Et je regrette tellement de l’avoir manqué en salle, le spectacle sur grand écran devait être incroyable ! J’ai adoré cette histoire, pleine de surprises et de rebondissements, entre romance, fantastique et thriller ! La réalisation est incroyable d’audace, la musique fabuleuse ; j’ai été totalement happée dans le film, dans cet univers rock et délicat, moderne et original. A voir !

*

Les sorcières d’Akelarre, de Pablo Agüero – Avec Amaia Aberasturi, Àlex Brendemühl, Garazi Urkola – Sortie le 25 août 2021
Synopsis : Pays Basque français, 1609. Les hommes de la région sont partis loin en mer. Ana, 17 ans, participe pour la première fois à une fête dans les bois, la nuit, avec d’autres filles du village. A l’aube, elles sont arrêtées. Le juge Rosteguy De Lancre, missionné par le Roi pour purifier la région, les accuse de sorcellerie. Certain d’avoir trouvé là sa plus belle affaire, il décide de tout entreprendre pour leur faire avouer ce qu’elles savent sur le Sabbat, cette cérémonie magique au cours de laquelle le Diable est censé adouber ses servantes et s’accoupler avec elles.
Mon avis : J’avais repéré ce film à sa sortie mais sans avoir l’occasion de le voir en salle, donc j’ai foncé dessus dès que j’ai pu. Et j’ai adoré ! Le film traite des femmes pendant l’Inquisition, autant le dire tout de suite, on sait que les femmes vont souffrir dans le film dès qu’on le démarre. Et c’est le cas : le film se passe quasiment uniquement en prison, entre interrogatoires et tortures. Malgré sa dureté, le film réussit à être lumineux de par le thème de l’amitié et de la sororité qui y est développé. J’ai adoré, à voir !

*

Cats, de Tom Hooper – Avec Francesca Hayward, James Corden, Judi Dench, Jason Derulo – Sortie le 25 décembre 2019
Synopsis : L’adaptation de la comédie musicale Cats. Une fois par an au cours d’une nuit extraordinaire, les Jellicle Cats se réunissent pour leur grand bal. Leur chef, Deuteronome, choisit celui qui pourra entrer au paradis de la Jellicosphère pour renaître dans une toute nouvelle vie. 
Mon avis : Malgré les mauvais avis que j’avais pu lire sur le film, je tenais absolument à me faire m’en faire ma propre opinion. Et bon… Je n’ai pas adhéré. Cette histoire est tellement bizarre ! Je pense que c’est la comédie musicale qui veut cela, mais le film est très mal introduit, on se retrouve au milieu d’une bande de chats et on apprend qu’il y a un événement spécial. Mais l’événement en soi on s’en fiche vu que l’héroïne n’y prétend pas. L’univers est vraiment très bizarre, je n’ai pas adhéré aux effets spéciaux sur les chats. Certaines scènes sont plutôt réussies, mais le tout était trop bizarre pour moi.

*

La fille de d’Artagnan, de Bertrand Tavernier – Avec Sophie Marceau, Philippe Noiret, Sami Frey, Charlotte Kady – Sortie le 24 août 1994
Synopsis : Eloïse d’Artagnan, fille de l’illustre mousquetaire, est élevée dans un couvent. Le duc de Crassac, trafiquant d’esclaves et de café, envoie ses sbires, commandés par la « Femme en rouge », sa maîtresse, en expédition punitive dans l’établissement. La mère supérieure y laisse la vie. A la suite d’une confusion, Eloïse prend la route de Paris avec, dans sa poche, une liste de blanchisseries dont elle pense qu’elle dissimule, en langage codé, la clé d’un terrible complot. Chemin faisant, elle gagne l’amour d’un poète crotté, Quentin la Misère, et un poème que les agents de Mazarin saisissent et tentent de déchiffrer. Pendant ce temps, d’Artagnan retrouve sa fille avec des sentiments mitigés…
Mon avis : Passion films historiques, et encore plus de cape et d’épées, je me devais de voir ce classique. Et bon… C’était sympa, mais bien plus familial que ce à quoi je m’attendais ! Je m’attendais à un Bossu au féminin, et finalement c’est un peu plus enfantin et moins chevaleresque. Le film est largement basé sur l’humour, auquel j’ai adhéré. J’ai adoré la relation Eloïse/D’Artagnan, très agréable et émouvante. Pour le reste, le scénario est classique et souffre de beaucoup d’incohérences. C’était sympa, mais pas inoubliable !

*

Onoda – 10 000 nuits dans la jungle, d’Arthur Harari – Avec Yuya Endo, Yuya Matsuura, Shinsuke Kato – Sortie le 21 juillet 2021
Synopsis : Fin 1944. Le Japon est en train de perdre la guerre. Sur ordre du mystérieux Major Taniguchi, le jeune Hiroo Onoda est envoyé sur une île des Philippines juste avant le débarquement américain. La poignée de soldats qu’il entraîne dans la jungle découvre bientôt la doctrine inconnue qui va les lier à cet homme : la Guerre Secrète. Pour l’Empire, la guerre est sur le point de finir. Pour Hiroo Onoda, elle s’achèvera 10 000 nuits plus tard.
Mon avis : En voilà un scénario incroyable ! Le film s’est avéré à la hauteur de mes espérances, à savoir des images superbes, une lenteur bienvenue et des héros inoubliables de par leur abnégation et leur refus d’affronter la défaite de leur pays. Le film est très bien réalisé, la photographie est magnifique, les décors très bien trouvés. Le film est à l’image de ces 10.000 nuits, long; il se passe pourtant pas mal de choses, mais tout est introduit de manière assez lancinante. Mais j’ai beaucoup aimé, de toute manière rien que l’histoire initiale suffisait à me convaincre !

*

Un espion ordinaire, de Dominic Cooke – Avec Benedict Cumberbatch, Rachel Brosnahan, Jessie Buckley, Merab Ninidze – Sortie le 23 juin 2021
Synopsis : 1960. Modeste représentant de commerce anglais, Greville Wynne se retrouve plongé au cœur de la guerre froide. À la demande du MI-6 et de la CIA, il noue une alliance aussi secrète que périlleuse avec le colonel soviétique Oleg Penkovsky. Objectif : fournir les renseignements nécessaires aux Occidentaux pour éviter un affrontement nucléaire et désamorcer la crise des missiles de Cuba. Il entame alors une série d’allers-retours entre Londres et Moscou en prenant de plus en plus de risques…
Mon avis : Je n’avais aucune envie de voir ce film au moment de sa sortie, mais je me suis laissée tenter en rattrapage. Et j’ai bien apprécié ce film ! C’est un film d’espionnage assez classique, qui nous plonge en pleine Guerre froide. Le film est sans prétention, mais réussit très bien son job ! La tension est bien présente, la photographique efficace, et les acteurs convaincants. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde pendant le film, qui bouge bien. Et quand on sait que c’est une histoire vraie, le film est d’autant plus émouvant. Très sympa !

*

La jeune fille à la perle, de Peter Webber – Avec Scarlett Johansson, Colin Firth, Tom Wilkinson, Cillian Murphy – Sortie le 03 mars 2004
Synopsis : Delft, XVIIe siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. elle s’occupe du ménage et des 6 enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives. Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. À mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville.
Mon avis : Je n’ai pas lu le roman de Tracy Chevalier duquel cette oeuvre est adaptée, mais j’ai tenu à voir le film. Et bon… j’ai apprécié, mais sans plus. Franchement, sans le côté historique, je me serais mortellement ennuyée. Les comédiens sont convaincants, mais le film traine en longueur. Certaines scènes sont d’une longueur insupportable, sans que cela apporte quoi que ce soit à l’intrigue. En somme, j’ai apprécié le contexte, le scénario est intéressant mais souffre de longueurs de réalisation… Mouais…

3 réflexions sur “Bilan cinéma – Avril 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s