Les Rois maudits, tome 2 : La Reine étranglée, de Maurice Druon

J’ai débuté la série des Rois maudits en début d’année, et j’ai eu un petit coup de foudre pour la plume de Maurice Druon (cliquez ici pour découvrir mon avis sur le premier tome). Mon objectif est de terminer cette série avant la fin de l’année, mais ça me parait mal parti… Toujours est-il que j’avais très envie de continuer cette série de pur plaisir historique, et que j’ai foncé sur le deuxième tome.

L’histoire

Faisant suite au Roi de ferLa Reine étranglée commence au lendemain même de la mort de Philippe le Bel. Un prince de faible caractère, Louis X le Hutin, dont l’épouse, Marguerite de Bourgogne, est emprisonnée pour adultère, succède à un monarque exceptionnel.
Tandis que la Chrétienté attend un pape et que le peuple meurt de faim, les rivalités, les intrigues, les complots vont déchirer la cour de France et conduire barons, prélats, banquiers, et le roi lui-même, au fond d’une impasse dont ils ne pourront sortir que par le crime.

Mon avis

Sans surprise, j’ai énormément apprécié ce deuxième tome des Rois Maudits, qui reste dans la parfaite ligne du premier ! J’y ai retrouvé tous mes ingrédients préférés : une belle plume, un côté romanesque très appuyé mais au service d’une histoire dans l’Histoire très bien documentée. Le must des romans historiques !

J’ai une nouvelle fois trouvé la plume de Maurice Druon très adaptée à ce genre de roman. J’apprécie beaucoup la distance qu’il instille avec ses personnages et son intrigue, et nous plonge au coeur de complots et de manoeuvres politiques complexes de manière très fluide. Si vous n’y connaissez rien en Histoire, vous pourrez sans souci lire cette saga, qui a justement le mérite de rendre l’Histoire accessible en la rendant romanesque.

On y retrouve beaucoup de personnages du premier tome, qui subissent ici les conséquences de leurs actes; j’ai trouvé ce tome à la fois jouissif, car certains personnages antipathiques se prennent le retour de bâton que le lecteur attendait. Mais j’ai aussi été touchée par la situation que d’autres personnages rencontraient, subissant les manoeuvres politiques d’anciens alliés. J’ai aimé en découvrir davantage sur Charles X Le Hutin, Roi que je ne connaissais quasiment pas, et donc j’ai hâte de lire la suite du règne.

Le seul petit bémol que j’aurais à émettre sur ce deuxième tome serait son aspect répétitif dans l’intrigue. Les trois quarts du roman tournent autour de complots politiques, qui se répètent et se ressemblent, et je l’ai un peu regretté. Mais j’ai trouvé que l’auteur se permettait un peu plus d’humour par rapport à ses personnages, en donnant à certaines d’entre eux une personnalité un peu idiote qui prêtait à sourire.

Il me tarde maintenant de pouvoir me plonger dans la suite de la série, que je possède déjà dans son intégralité !

Une réflexion sur “Les Rois maudits, tome 2 : La Reine étranglée, de Maurice Druon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s