Promis, je vais t’aimer, de Camille Roy

Je lis peu de romances contemporaines, mais s’il y a une saga dont j’achète tous les tomes dès leur sortie et que je lis dans la foulée, c’est la saga Promis de Camille Roy. J’ai acheté ce quatrième et dernier (!) tome le jour de sa sortie, et l’ai lu avant de revoir ma soeur qui, comme moi, tient à lire chaque tome de cette série qu’elle aime beaucoup ! Dernier tome de série, j’avais hâte de voir comment l’autrice allait clôturer son histoire !

L’histoire

Louise, 28 ans, vient d’avoir le choc de sa vie : elle est enceinte. Quand la nouvelle lui tombe dessus, c’est son monde qui s’écroule. Elle, qui est incapable de la moindre diplomatie, qui consacre tout son temps à son travail de journaliste ciné, comment pourrait-elle avoir un enfant ? Elle serait une mère horrible, à n’en pas douter. Noyée sous les injonctions de la société et les pressions que sa famille a fait peser sur elle toute son existence, Louise ne peut s’empêcher de se renfermer sur elle-même. Même l’affection indéfectible de ses trois amies n’y change rien. Pour la première fois depuis le début de leur amitié, elle ne parvient pas à trouver le réconfort dont elle aurait besoin auprès d’elles.
Quant au père de cet hypothétique bébé, elle préfère ne pas y penser. Leur histoire était vouée à l’échec dès le départ et il ne pourra lui être d’un quelconque secours.
Et si Louise se trompait sur toute la ligne ? Et si la seule solution qui semble s’offrir à elle n’était finalement pas celle qui lui convenait ? Grâce à cette nouvelle étape de sa vie, Louise apprendra peut-être enfin à aimer ?

Mon avis

Lire le dernier tome d’une série qu’on apprécie, ça fait toujours un petit pincement au coeur. Ce fut bien évidemment mon cas en refermant ce livre, que j’ai beaucoup aimé, et qui clôt efficacement cette série de romance contemporaine efficace.

Ce livre n’est pas qu’une comédie romantique, loin de là. Evidemment, il y a une romance qui se développe dans cette histoire, romance que j’ai beaucoup apprécié et que j’ai trouvé la plus efficace de la série. L’autrice prend son temps pour la développer, c’est pourquoi elle m’a davantage touchée. Le livre se concentre avant tout sur la maternité, à travers la grossesse du personnage de Louise, qu’on découvre enfin de manière plus approfondie dans ce tome.

Car Louise, elle est assez complexe. Elle a un sacré caractère – déjà aperçu dans les précédents tomes – mais qui cache énormément de fragilité. Camille Roy a su apporter beaucoup de nuance à son personnage, dans son histoire et dans la manière dont elle a su affronter ses problèmes. Car à travers sa grossesse, Louise va devoir s’affronter elle-même et son histoire, ce que j’ai trouvé très intéressant; ses remises en question et son évolution m’ont beaucoup parlé, et j’ai été très touchée par ce personnage.

Au-delà du traitement de l’évolution de son personnage et de la romance qui prend place, Camille Roy traite surtout de la maternité. Devenir mère, sacré challenge. Et j’ai trouvé que l’autrice traitait éminemment bien ce sujet. Tout y passe : peur et remises en question chez la mère, injonctions familiales et de la société, du début à la fin de la grossesse. Et le pire, c’est que rien n’est surprenant… L’autrice dénonce mais sans jamais rendre son roman lourd ou trop militant, et sans chercher à ménager le lecteur. Le roman est très intelligemment construit, et l’équilibre entre romance et maternité est parfait.

Comme à chaque tome de cette série, j’ai adoré l’alchimie entre les quatre colocataires et quatre héroïnes de Camille Roy. Ce dernier tome permet de continuer à les suivre, et de mettre un point « définitif » à chaque histoire individuelle. J’ai adoré cette série qui, malgré un fil rouge évident, a su exploiter la particularité de ses héroïnes et par-là une thématique spécifique. Cette saga, ces héroïnes, c’est une belle dose d’amitié, d’amour, de gourmandise, d’humour et d’estime de soi. Chaque tome peut vous faire vibrer cette petite fibre, celle qui fait qu’on se reconnait dans tel trait de caractère ou telle expérience.

Je suis ravie d’avoir découvert cette saga, mais un peu triste de l’avoir terminée… Je ne cesserai de recommander ces romans, idéaux pour l’été notamment (je dis ça…), qui peuvent chacun, à leur manière, toucher le lecteur. De jolis romans à lire et relire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s