Thor : Love & Thunder, de Taika Waititi

Mon retour en salle après ma trop courte période de vacances fut dédiée à un film Marvel, synonyme de grand spectacle à déguster sur grand écran : le dernier Thor. Je n’avais aucune attente particulière en entrant dans la salle, ayant entendu beaucoup d’avis mitigés sur le film. Mais à vrai dire, ça fait bien longtemps que je n’attends plus autre chose d’un film Marvel que du divertissement popcorn !

L’histoire
Thor s’engage dans une quête inédite, celle de sa propre sérénité. Mais sa retraite est interrompue par l’apparition de Gorr le Boucher, un tueur galactique qui s’est donné pour mission d’exterminer les dieux. Pour affronter cette menace, Thor fait équipe avec Valkyrie, Korg et son ex-petite amie, Jane Foster, qui – à sa grande surprise – manie son marteau, Mjolnir, aussi bien que lui. Nos héros vont se lancer ensemble dans une aventure cosmique éprouvante pour tenter de cerner les causes de l’acharnement de Gorr, le Boucher des dieux et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Mon avis
Je suis entrée en salle sans aucune attente particulière, et j’ai donc passé un très bon moment avec ce divertissement popcorn qui mêle efficacement humour et action ! Ce n’est pas un film inoubliable, mais il a le mérite de m’avoir fait passer un bon moment, et je n’en attendais pas plus !

Je dois avouer que le scénario n’est pas le plus original que j’ai pu voir à l’écran. C’est une intrigue Marvel classique, avec un méchant et des gentils qui doivent le combattre. Mais c’est une intrigue tombée entre les mains de Taika Waititi, et forcément, il en fait quelque chose de relativement intéressant. De base, Thor est un Dieu, et forcément, il était temps que la série se penche sur la religion dans sa spiritualité initiale. Et les scénaristes se sont fait une joie de mettre à l’honneur les multiples rites, croyances et autres pratiques religieuses apparues depuis des millénaires en faisant apparaitre les différents dieux; de Zeus à Thor, beaucoup y passent. Et Taika Waititi apporte beaucoup d’humour, de distance et de créativité à ces dieux… Mais tout de même, fait une belle critique de la religion en faisant passer les dieux pour des sacrés filous !

Le scénario a beau être basique, il reste efficace. Le méchant est très charismatique, et son histoire suscite beaucoup d’émotions, ce qui est rare avec les méchants Marvel de base. Christian Bale apporte une belle interprétation à son personnage. Et ce n’est pas le cas pour le reste du casting… Attention, je ne dis pas qu’il joue mal, mais qu’il surjoue : on sent que les comédiens sont là pour s’amuser, qu’ils savent que le film sera un gros délire comme l’a été le Thor précédent, et ça se voit à l’écran ! Et pour ce genre de film popcorn, ça passe bien, d’autant plus avec un scénario et une mise en scène aussi créatifs.

En soi, je n’ai rien de plus profond à dire sur ce nouvel opus de Thor qu’il est dans la continuité de Ragnarok côté humour et créativité, et qu’il m’a fait passer un bon moment. Après, je l’aurai oublié le mois prochain.

4 réflexions sur “Thor : Love & Thunder, de Taika Waititi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s