Les Piliers de la Terre, de Ken Follett

« Quoi, tu aimes les romans historiques et tu n’as jamais lu Ken Follett ?! » Bon, le mois d’août allait signer ma découverte de cet auteur mondialement reconnu ! Livre format parpaing en poche, je n’avais plus qu’à me lancer !

L’histoire

Dans l’Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Mon avis

Attention pépite ! J’ai adoré Les Piliers de la Terre, ce roman est fabuleux ! Tous les ingrédients susceptibles de me plaire sont dans ce roman : une saga familiale, historique et architecturale au coeur de l’Angleterre du XIIème siècle, je ne pouvais donc qu’aimer !

En terminant les plus de 1100 pages de ce roman, j’ai immédiatement ressenti un effet de manque : ce roman était trop court. J’avais passé 10 jours en sa compagnie, et je sais que j’aurais pu rester encore des semaines dans cet univers. Ken Follett a réussi un coup de maitre avec ce roman, qui est son plus reconnu, et je comprends pourquoi ! Tout y est : des personnages charismatiques qui s’aiment et se déchirent, un développement historique accessible mais riche, le tout autour de la construction d’une cathédrale sur des décennies. A la fois saga familiale et roman historique, Les Piliers de la Terre est un roman passionnant, dont les 1100 pages se dévorent grâce à une narration fluide et une atmosphère très particulière.

Les Piliers de la Terre, c’est un mélange des genres. En le lisant, j’avais l’impression de naviguer entre roman historique, traité d’architecture, conte ésotérique et saga familiale. Un mélange des genres audacieux, mais diablement réussi ! Suivre cette flopée de personnages, certains bons et d’autres terriblement mauvais, au fil de leur vie gangrenée par la politique, la religion, la maladie, la guerre, la famine, l’amour, la richesse, la pauvreté, était passionnant ! J’ai vibré avec les personnages, je les ai aimés, détestés, mal compris, pardonnés.

J’ai adoré la plume de Ken Follet qui dès les premières lignes, a su me transporter au coeur d’un XIIème siècle difficile, où la religion catholique est maitresse de tout, et où le destin de chacun est fragile. Je ne suis pas près d’oublier Tom, Jack, Ellen, Philip, ou Aliena, pour ne citer qu’eux. J’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteur construisait son roman, nous faisant évoluer au fil des décennies, faisant vieillir ses personnages et tanguer leur destin au fil des bouleversements politiques de l’époque. Ce mélange de réalité historique et de fiction, avec la construction d’une cathédrale en fil rouge, est très intelligent, percutant et efficace ! 1100 pages de bonheur, aucune n’est dénuée d’intérêt !

Ai-je maintenant envie de lire toute l’oeuvre de Ken Follett ? Indubitablement ! Ai-je acheté d’autres romans de cet auteur depuis ma lecture ! Effectivement ! Je partage totalement l’engouement autour de ce livre, une véritable pépite romanesque et historique !

Publicité

5 réflexions sur “Les Piliers de la Terre, de Ken Follett

  1. J’ai lu (et adoré!!) Les piliers de la terre il y a bien 10 ans et l’année passée je l’ai écouté en audio (la version est géniale et j’ai a nouveau adoré ce texte!!!) parce qu’il faut vraiment que je me lance dans la suite!! Là j’ai regardé le premier épisode de la série que j’ai bien apprécié aussi!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s