Les yeux de Sophie, de Jojo Moyes

IMG_20171004_055955_496

J’ai beau avoir une pile à lire de plus de 600 livres (!!!!!!!!!!), je ne peux m’empêcher de trainer sur NetGalley et de craquer en demandant des partenariats numériques. En même temps, comment résister quand le nouveau roman de Jojo Moyes se présente à vous ?! Franchement ! Avec sa jolie couverture et la plongée historique dans la Première Guerre Mondiale, pour moi, le demander était une évidence. Et c’est avec délice, et tout de même quelques attentes, que je me suis plongée dans ce roman !

L’histoire
Paris, 1916. Sophie Lefèvre doit prendre soin de sa famille alors que son mari part pour le front. Quand la ville tombe entre les mains de l’armée allemande, au milieu de la Première Guerre mondiale, Sophie est contrainte de faire le service tous les soirs à l’hôtel où réside la Wehrmacht. À l’instant où le nouveau commandant découvre le portrait qu’Édouard a fait de sa femme, cette image l’obsède. Une dangereuse obsession qui menace la réputation, la famille et la vie de Sophie, et va la conduire à prendre une terrible décision.
Un siècle plus tard, à Londres, Liv Halston reçoit ce portrait en cadeau de la part de son mari avant de recueillir son dernier soupir. Sa vie est bouleversée de plus belle lorsqu’une rencontre fortuite lui permet de découvrir la véritable histoire de ce tableau.Lire la suite »

Publicités

Les Suprêmes, d’Edward Kelsey Moore

IMG_20171002_093934_712

Quand j’ai découvert la blogosphère littéraire il y a presque trois ans, il y a un roman dont j’ai rapidement entendu parler, en bien : Les suprêmes. Cela fait donc plus de deux ans que je l’ai acheté, et autant de temps qu’il traine dans ma pile à lire… J’ai profité d’une lecture commune organisée sur Livraddit pour l’en sortir, et enfin le déguster comme un bon petit roulé à la cannelle !

L’histoire
Elles se sont rencontrées dans les années 1960 et ne se sont plus jamais quittées : tout le monde les appelle « les Suprêmes », en hommage au célèbre groupe des années 1970. Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles « quinquas » afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont fait d’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles élaborent leurs stratégies de survie et se gavent de poulet frit.Lire la suite »

Je me suis tue, de Mathieu Menegaux

IMG_20170930_183124_728

Il m’a fallu l’organisation d’une soirée littéraire chez mon libraire en présence de l’auteur, et la sélection du roman pour le Prix littéraire des chroniqueurs web 2017 pour que je me décide enfin à lire les 144 pages de la version poche du premier roman de Mathieu Menegaux : Je me suis tue. Un premier roman qui a récolté de très bons avis sur la blogosphère au moment de sa sortie, et qu’il me tardait de découvrir !

L’histoire
Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s’ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s’expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme…Lire la suite »

C’est lundi, que lisez-vous ? #100

banniere

Et oui, c’est lundi ! C’est donc parti pour le rendez-vous hebdomadaire du C’est lundi, que lisez-vous ?

Pour rappeler le principe de ce rendez-vous hebdomadaire, qui est très simple, il suffit de répondre à 3 questions :
– qu’ai-je lu la semaine passée ?
– que suis-je en train de lire ?
– que vais-je lire ensuite ?

Ce joli rendez-vous hebdomadaire est géré depuis le blog de Galleane !Lire la suite »

Bilan cinéma – Septembre 2017

banniere-cinema

Pas mal de sorties ciné me faisaient envie le mois dernier, donc je ne me suis pas gênée pour aller en salles et profiter des salles VO parisiennes ! Bon après, calmons-nous, je ne suis allée voir que 3 films au cinéma, mais bon c’est déjà pas mal, ça fait presque un film par semaine !

Par contre, rentrée chez moi, j’ai eu plus tendance à ouvrir un bouquin qu’à regarder des BluRay… Mais bon on ne peut malheureusement ni tout lire, ni tout voir ! Trop de films, trop de livres, trop de séries, c’est terrible !Lire la suite »