La plastiqueuse à bicyclette, de Jeanne Bohec

Quand les éditions du Félin m’ont contacté en me proposant un titre de leur catalogue, mon choix s’est rapidement porté sur La plastiqueuse à bicyclette de Jeanne Bohec, récit autobiographique sur l’implication de l’autrice dans les forces de résistance lors de la Seconde Guerre Mondiale. Le récit d’une femme, résistante, à cette période : il n’en fallait pas plus pour me tenter !

L’histoire

Le 1er juin 1940, Jeanne Bohec décide de partir pour l’Angleterre. Elle n’a pas entendu le discours du général de Gaulle, mais tout la pousse instinctivement à refuser la défaite. Elle a tout juste 21 ans. Parmi les premières à s’engager dans le Corps féminin des Volontaires françaises, a être engagée par le BCRA et à être parachutée sur la France occupée, Jeanne Bohec est à n’en pas douter l’un des meilleurs exemples de ces femmes qui s’engagèrent corps et âme dans la bataille mais que l’histoire a trop longtemps laissées dans l’ombre.
Experte en explosifs, instructrice dans sa Bretagne natale où elle forme les groupes de résistants à leur maniement, elle est à la manœuvre lors du déclenchement du « plan vert » (mai 1944) et encore au cœur de l’action lors des terribles combats du maquis Saint-Marcel (juin 1944). À bicyclette, elle parcourt la région sans relâche, n’hésitant pas à demander l’aide des camions de l’armée allemande quand la côte est trop rude. Une aventure et un personnage exceptionnels.

Lire la suite »

Devenir, de Michelle Obama

Il y a un an, je découvrais, au format audio, les mémoires de Barack Obama dans son ouvrage Une terre promise (cliquez ici pour lire ma chronique). A croire que la fin d’année est propice aux mémoires, cette année, j’ai eu envie de découvrir l’autobiographie de Michelle Obama, Devenir, toujours au format audio.

L’histoire

« Il y a encore tant de choses que j’ignore au sujet de l’Amérique, de la vie, et de ce que l’avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m’a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m’ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l’histoire de notre pays. Même quand elle est loin d’être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l’auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer. »

Lire la suite »

Dame d’honneur, d’Anne Glenconner

Fan de la série The Crown (comment ne pas l’être ?!), je ne pouvais pas passer à côté de la lecture des mémoires d’Anne Glenconner, aristocrate et dame d’honneur de la Princesse Margaret pendant des décennies (mais siii, l’amie qui l’accueille sur l’île Moustique dans la saison 3, vous voyez ?!). Rien que la couverture, d’une élégance et d’une fantaisie folles, m’attirait, et me promettait un roman riche !

L’histoire

Bien qu’elle soit l’aînée du richissime cinquième comte de Leicester, Lady Anne Glenconner est une femme et donc une « terrible déception ». Elle n’héritera ni du domaine ancestral ni de la fortune familiale. Ainsi débute la vie riche en contrastes de cette aristocrate, intime de la famille royale, qui oscille entre tragédie et comédie.
Lady Anne raconte les missions diplomatiques aux quatre coins du monde, aux côtés de la princesse Margaret. Elle décrit les fêtes somptueuses et décadentes sur l’île Moustique, propriété de son époux, refuge de la princesse fuyant les paparazzis et paradis pour célébrités comme David Bowie ou Mick Jagger ; mais aussi l’annulation de ses premières fiançailles due à son « mauvais sang » et son mariage tumultueux avec le fantasque Lord Glenconner…
Avec humour, finesse et sincérité, Lady Anne partage ses souvenirs dans ce récit intime et pétillant qui se lit comme un roman délicieusement british.

Lire la suite »

Une terre promise, de Barack Obama

Barack Obama est une personnalité politique dont j’ai toujours admiré le parcours et la personnalité. Quand le premier tome de ses mémoires est paru en français, je l’ai rapidement acquis au format audio !

L’histoire

En se retournant sur l’histoire de sa présidence, Barack Obama propose une exploration unique et pénétrante de l’amplitude phénoménale mais aussi des limites du pouvoir présidentiel, ainsi qu’un témoignage singulier sur les ressorts de la politique intérieure et de la diplomatie internationale. Il fait entrer le lecteur dans le Bureau ovale et la salle de crise de la Maison-Blanche et l’emmène partout dans le monde, de Moscou à Pékin en passant par Le Caire. Il nous confie les réflexions qui l’ont occupé à certains moments cruciaux – constituer son gouvernement, faire face à une crise financière mondiale, prendre la mesure de Vladimir Poutine, franchir des obstacles en apparence insurmontables pour faire aboutir la réforme sur le système de santé, se retrouver en profond désaccord avec certains généraux sur la stratégie des États-Unis en Afghanistan, s’atteler à la réforme du marché financier, réagir face au désastre provoqué par l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, et enfin donner le feu vert à l’opération Neptune’s Spear qui conduit à la mort d’Oussama Ben Laden.

Lire la suite »

Le consentement, de Vanessa Springora

Acheté à sa sortie, j’ai mis du temps pour me décider à lire Le Consentement, témoignage de Vanessa Springora sur sa relation avec Gabriel Matzneff, qui a tant fait parler de lui. Et puis, le week-end dernier, j’ai senti que j’étais prête à affronter cette histoire.

L’histoire

Au milieu des années 80, élevée par une mère divorcée, V. comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. À treize ans, dans un dîner, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse. Dès le premier regard, elle est happée par le charisme de cet homme de cinquante ans aux faux airs de bonze, par ses œillades énamourées et l’attention qu’il lui porte. Plus tard, elle reçoit une lettre où il lui déclare son besoin «  impérieux  » de la revoir. Omniprésent, passionné, G. parvient à la rassurer : il l’aime et ne lui fera aucun mal. Alors qu’elle vient d’avoir quatorze ans, V. s’offre à lui corps et âme.

Lire la suite »