Les cahiers d’Esther, tome 5 : Histoire de mes 14 ans, de Riad Sattouf

Riad Sattouf est l’un de mes auteurs graphiques favoris, et je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir ses œuvres. Parmi les séries que je suis, il y a L’arabe du futur, et aussi Les cahiers d’Esther. Cette série est très agréable à suivre, et me replonge dans mes jeunes années tout en me faisant réaliser que je ne suis plus toute jeune, et ça fait cinq tomes que ça dure…!

L’histoire

Je m’appelle Esher et j’ai 14 ans. Il y a dans ce livre 52 histoires en bandes dessinées inspirées de ma vraie vie (oui j’existe mais je reste anonyme pour me protéger). Elles sont dessinées par Riad Sattouf, un auteur trop stylé (il a fait « L’Arabe du futur » aussi, juste la bédé la plus connue du monde mdr). Ça parle de ma vie et de mes aventures au quotidien, c’est très réaliste et marrant, et il y a des GROS MOTS (je précise pour les personnes âgées qui se choquent facilement) car on parle comme ça nous les jeunes de France.

Lire la suite »

L’accident de chasse, de Landis Blair et David L. Carlson

Je lis peu de romans graphiques de manière générale, car c’est un support qui me touche peu. Mais je m’évertue à en lire, car je sais que de vraies pépites sont publiées. Pour faire mon choix, je me base donc, comme une bonne non-connaisseuse, sur les Prix. Quand j’ai vu cet ouvrage à la médiathèque et ai vu qu’il avait remporté le Fauve d’Or au festival de la BD d’Angoulême, je n’ai donc pas hésité à l’emprunter !

L’histoire

Chicago, 1959. Charlie Rizzo, qui vient de perdre sa mère, doit emménager avec son père aveugle. Pour le jeune garçon, l’histoire est limpide : Matt Rizzo a perdu la vue à la suite d’un accident de chasse, comme il le lui a toujours raconté. Mais le jour où un policier sonne à leur porte, Matt choisit de révéler à son fils la partie immergée de son passé, et la véritable raison de sa cécité : un vol à main armé qu’il a commis des années plus tôt, alors qu’il fréquentait la mafia de Chicago…

Lire la suite »

Blanc autour, de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert

J’ai entendu tellement de bons avis sur le roman graphique Blanc autour que je n’ai pu que foncer dessus quand je l’ai vu en médiathèque, puis le lire lors d’un des multiples dimanches pluvieux de ce mois d’août.

L’histoire

1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l’institutrice Prudence Crandall s’occupe d’une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. Même si l’esclavage n’est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l’Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d’une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l’école si la jeune Sarah reste admise. Prudence Crandall les prend au mot et l’école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l’abolition de l’esclavage.

Lire la suite »

Peau d’Homme, d’Hubert et Zanzim

Voilà un roman graphique que j’ai lu à cause des réseaux sociaux, et particulièrement d’Instagram ! Je ne m’y connais que trop peu en romans graphiques, et je regarde peu les sorties de ce format. Mais quand j’entends des avis dithyrambiques sur un ouvrage, je le note et tâche de l’emprunter à la médiathèque; c’est donc ce que j’ai fait avec Peau d’Homme.

L’histoire

Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité.

Lire la suite »

Les cahiers d’Esther, tome 4 : Histoires de mes 13 ans, de Riad Sattouf

Riad Sattouf est un auteur graphique incontournable en ce qui me concerne. Chaque tome de ses séries L’arabe du futur et Les cahiers d’Esther est une lecture intéressante, et je prends toujours un grand plaisir à découvrir l’évolution de ses personnages. C’est donc dans le quatrième tome des Cahiers d’Esther que je me suis plongée ce week-end.

L’histoire

Son appareil dentaire ; #BalanceTonPorc ; ses rêves barrés ; « Folla la folle », Ben, son petit ami secret ; xxxTentacion ; ses copines ; sa famille… Esther a 13 ans et est en cinquième !

Lire la suite »