Les putes voilées n’iront jamais au Paradis !, de Chahdortt Djavann

 

J’avais repéré Les putes voilées n’iront jamais au Paradis ! lors de sa sortie en 2016, mais n’avais jamais franchi le pas de l’acheter ou l’emprunter. C’est (une nouvelle fois) grâce au Club de lectures féministes de la choupi Carnet Parisien que je me suis décidée à me procurer le roman et à le lire !

L’histoire

Ce roman vrai, puissant à couper le souffle, fait alterner le destin parallèle de deux amies séparées à l’âge de douze ans, et les témoignages d’outre-tombe de prostituées assassinées, pendues, lapidées en Iran. Les paroles de ces femmes, authentiques, poignantes, parfois crues et teintées d’humour noir, surprennent, choquent, bousculent préjugés et émotions, bouleversent.
Un voyage au bout de l’enfer des mollahs qui révèle le non-dit de la folie islamiste  – la haine de la chair, du corps féminin et du plaisir –, l’obsession mâle de la sexualité et la tartufferie de ceux qui célèbrent la mort en criant  : «  Allahou Akbar  !  »Lire la suite »

Moi, Malala, de Malala Yousafzaï

Décidément, rien de tel qu’une petite lecture du mois du Club de lectures féministes de Carnet Parisien pour me sortir de ma zone de confort, et m’attirer vers un livre que je n’aurais jamais lu en temps normal. L’autobiographie de Malala Yousafzaï me faisait peur il y a quelques semaines encore, mais cette lecture du mois m’a motivé à me le procurer et à découvrir le parcours de cette figure féministe incroyable.

L’histoire

Lorsque les talibans ont pris le contrôle de la vallée du Swat, au Pakistan, une toute jeune fille a élevé la voix. Refusant l’ignorance à laquelle la condamnait le fanatisme, Malala Yousafzai résolut de se battrre pour continuer d’aller à l’école. Son courage faillit lui coûter la vie.
Le 9 octobre 2012, alors qu’elle n’avait que quinze ans, elle fut grièvement blessée par un taliban dans un car scolaire. Cet attentat censé la faire taire n’a que renforcé sa conviction dans son combat, entamé dans sa vallée natale pour la conduire jusque dans l’enceinte des Nations unies. À seize ans à peine, Malala Yousafzai est la nouvelle incarnation mondiale de la protestation pacifique et la plus jeune candidate de l’histoire au prix Nobel de la paix.Lire la suite »

Sorcières, de Mona Chollet

Ma participation au Club de lectures féministes de la choupi Carnet Parisien me permet de faire de très belles découvertes littéraires, et de me pencher sur des ouvrages qui n’auraient pas attiré mon attention outre mesure. Ce fut le cas des quelques essais lus dans le cadre du club, et notamment de Sorcières, de Mona Chollet, qui a pas mal fait parler de bruit depuis sa sortie !

L’histoire

Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d’aujourd’hui de figure d’une puissance positive, affranchie de toutes les dominations.
Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure de la sorcière. Elle est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? 
Ce livre explore trois archétypes de la chasse aux sorcières et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante – les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant – l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur. 
Mais il y est aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.Lire la suite »

Et soudain, la liberté, d’Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Depuis que mon petit pain à la canelle Sorbet Kiwi en a parlé, Et soudain, la liberté me tente. Quel ne fût mon empressement à me le procurer au moment de sa sortie au format poche, puis à le lire dans le cadre du Club de lectures féministes de Carnet Parisien !

L’histoire

Evelyne Pisier voulait raconter l’histoire de sa mère, et à travers elle, la sienne. Une histoire fascinante couvrant soixante ans de vie politique, de combats, d’amour et de drames – le portrait d’une certaine France aussi, celle des colonies et de la contestation, du patriarcat et du féminisme. Nous étions d’accord : il fallait en faire un roman.
Un roman qui, de l’Indochine en guerre à la Nouvelle-Calédonie des années cinquante, de la révolution cubaine à mai 68, conte les destinées de deux femmes éprises de liberté. Deux héroïnes modernes et indépendantes, révélées à elles-mêmes par le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir.
Tout aurait pu s’arrêter un jeudi de février, à la mort d’Evelyne. Elle avait tissé la trame du livre. Il restait à le mettre en forme.
J’étais son éditrice. Son amie. Elle m’avait confié ses rêves et ses souvenirs.
J’ai terminé le livre.Lire la suite »

Histoires du soir pour filles rebelles, tome 1, d’Elena Favilli et Francesca Cavallo

 

Dès sa sortie, j’ai eu envie de lire les Histoires du soir pour filles rebelles, cet album au titre si accrocheur ! Ma soeur l’ayant reçu en cadeau, je n’ai pas hésité à le lui emprunter (!) pour le Club de lectures féministes de Carnet Parisien !

L’histoire

100 histoires de femmes extraordinaires à travers l’histoire et le monde : Rosa Parks, Marie Curie, Serena Williams, Malala Yousafzai, Anna Politivskaïa, les soeurs Brontë, Marie Curie, Florence Nightingale…
Ces femmes du monde entier, connues ou inconnues, jeunes et moins jeunes, ont toutes un parcours étonnant. Elles sont architectes, championnes de boxe, scientifiques, activistes, musiciennes… Leurs histoires inspireront les filles et les garçons, dès l’âge de 5 ans. Plus de 60 artistes, toutes des femmes, illustrent les portraits de ces héroïnes du quotidien.Lire la suite »