Pour une fois, de David Nicholls

Comment mieux démarrer ses vacances qu’avec un bon vieux roman de David Nicholls (emprunté à sa soeur il y a 6 ans…) ?

L’histoire

La poisse, Stephen McQueen connaît bien. Un divorce mal cicatrisé, une enfant qui le prend de haut, un studio minable dans une banlieue perdue, un CV qui déborde de rôles de figuration muette et inanimée… Pour ce trentenaire londonien, la vie a un goût amer. Pourtant, il le sait, il le sent, il ne lui manque pas grand-chose pour enfin mettre son nom en haut de l’affiche. Et voici que le destin semble lui offrir une chance de révéler son talent. Promu doublure-remplaçant du célébrissime et so sexy Josh Harper, Stephen attend chaque soir l’occasion de jouer les premiers rôles. Mais l’arrogante star n’est pas prête à partager la vedette, et prend même un malin plaisir à tourmenter et humilier ce pauvre Stephen. Alors que ce dernier pensait avoir touché le fond, la fortune place sur son chemin la belle et sensible Nora, la femme de Josh… L’amour ou la gloire, telle est la question.

Lire la suite »

Magnificat, de François-Henri Soulié

En tant qu’amatrice de romans historiques, je n’ai pas su résister à la proposition des éditions 12-21 de lire Magnificat, nouveau roman de François-Henri Soulié, et deuxième tome de sa série Occitania.

L’histoire

An 1177. La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Dernière de sa dynastie, elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est le plus brillant fleuron.
Dans l'ombre, elle est pourtant la proie d'un complot implacable. Les marchands, qui constituent la richesse de la ville, veulent faire du comté une république à l'égal de Gênes ou de Pise. Le comte de Toulouse rêve de s'emparer du comté. Les marchands de Narbonne ourdissent un complot visant à instaurer une République. L'Eglise de Rome, quant à elle, se cherche des alliés pour éradiquer l'hérésie cathare.
Dans un palais déserté de sa cour et assiégé par la neige, Ermengarde, affaiblie par la maladie, elle assiste aux meurtres de ses derniers soutiens.
Pour fédérer son peuple, elle place tous ses espoirs dans un grand spectacle dont elle a confié la charge à Guilhem de Malpas.
Mais l'art peut-il vraiment sauver un monde en proie à la violence et à la cupidité ? Pour les Cathares, l'affaire est entendue : le monde est la création du diable et la beauté le dernier piège qu'il nous tend.
Conjurations, trahisons, complots sont les rouages d'un jeu sans pitié dont l'issue sera fatale pour toute une société.

Lire la suite »

Blood and Sugar, de Laura Shepherd-Robinson

Si un amateur de policier historique ici présent réussit à résister à ce résumé, qu’il se manifeste en commentaire ? Pour ma part, quand j’ai vu ce titre dans le catalogue des éditions 10/18 et 12/21, je n’ai pas pu ne pas le solliciter et le lire !

L’histoire

Juin 1781. Un corps est pendu à un crochet sur le quai de Deptford : l’homme a été horriblement torturé et porte la marque des esclaves.
Quelques jours plus tard, le capitaine Harry Corsham – un héros de guerre se lançant dans une carrière parlementaire prometteuse – reçoit la visite de la sœur d’un vieil ami. Son frère, Tad Archer, un abolitionniste passionné, était sur le point de dévoiler un dangereux secret, lourd de conséquence pour l’industrie de la Traite négrière. Un secret capable d’abolir l’esclavage.
Pour découvrir ce qui est arrivé à Tad, Harry est obligé de remonter les fils de l’enquête de son ami, en fouillant au cœur de la conspiration que Tad avait mise au jour. Son enquête va menacer ses perspectives politiques, le bonheur de sa famille et l’obliger à affronter son propre passé, à ses risques et périls.

Lire la suite »

Le complot des ombres, de Paul Doherty

Si vous ne l’avez pas encore compris, l’affectionne les romans historiques, particulièrement ceux portant sur la période des règnes des rois Bourbon en France, et la période Tudor en Grande-Bretagne. Je n’avais pas résisté à la lecture de La Reine de l’ombre l’année dernière, policier historique autour de Margaret Beaufort pendant la Guerre des Deux Roses (pré-Tudor) (cliquez ici pour lire mon avis). Alors quand la suite est sortie, vous imaginez bien que je me suis ruée dessus !

L’histoire

Octobre 1471. Edward IV est assis sur le trône d’Angleterre. Les York règnent en maître.
Margaret Beaufort, comtesse de Richmond, attend patiemment tout en complotant pour que son jeune fils, Henry Tudor, en exil en France, puisse être couronné roi légitime d’Angleterre. Margaret bénéficie d’une garde rapprochée soigneusement sélectionnée. Mais quand l’un de ses hommes de main les plus fidèles, Jacob Cromart, est assassiné dans l’église Saint-Michel, une évidence s’impose : il y a un traître parmi eux. Margaret missionne Christopher Urswicke de découvrir qui l’a trahie. Comment un homme a-t-il pu être assassiné au cœur d’une église où tout est verrouillé et où il n’y aucun signe d’effraction ? S’il veut protéger les autres partisans de Margaret, Urswicke doit résoudre un étrange mystère où les apparences vont se révéler trompeuses.

Lire la suite »

La Reine de l’ombre, de Paul Doherty

Si vous me connaissez un peu, vous savez que je suis passionnée d’Histoire. Et parmi mes périodes historiques préférées se trouve la période Tudor, incluant la Guerre des Deux Roses. Alors quand j’ai vu ce roman dans ma librairie l’année passée, j’ai foncé dessus. Un an après, je m’y suis lancée !

L’histoire

Mai 1471. La guerre des Deux Roses atteint sa sanglante apogée. Edward d’York revendique le trône d’Angleterre, et ses partisans s’en prennent à tous ceux qui soutiennent la cause des Lancastre. Margaret Beaufort, comtesse de Richmond et mère d’Henry Tudor, dernier espoir de la maison de Lancastre, est entourée d’ennemis mortels, et sa position est pour le moins précaire.
Déterminée à protéger son fils à tout prix, et, si possible à l’asseoir sur le trône, elle ne peut compter que sur Christopher Urswicke, un clerc qui réfléchit aussi brillamment qu’il manie la dague. Et Urswicke devra mobiliser toutes ses ressources pour enquêter sur des meurtres qui pourraient bien compromettre sa maîtresse, et pour intriguer dans un monde dangereux et violent où tout le monde joue double-jeu, et dont le pouvoir, et la mort, semblent les seules issues…

Lire la suite »