Louves de France, de Catherine Hermary-Vieille

Passer à la médiathèque chercher une réservation, dévier dans le rayon des romans historiques, tomber sur un roman de Catherine Hermary-Vieille, et devoir l’emprunter parce que bon, c’est Catherine : voilà ma dernière mésaventure médiathécaire en date !

L’histoire

Trois femmes au cœur du XVème siècle qui ont, dans l’ombre, façonné le destin de la France. Toutes sont reliées à Charles VII, personnage central de ce temps si violent. L’une est sa mère, Isabeau de Bavière, acculée par les circonstances à signer en 1420 le traité de Troyes, dépouillant de son héritage le roi de France au profit du roi d’Angleterre. La deuxième, Yolande d’Aragon, duchesse d’Anjou et comtesse de Provence, sa belle-mère, s’y oppose de toute son énergie, décidée à se battre pour qu’il retrouve sa couronne. C’est elle qui introduit auprès de Charles la troisième femme : une bergère prénommée Jeanne, extraordinaire meneuse d’hommes sans qui Charles VII n’aurait jamais pu être sacré à Reims.
Inséparables les unes des autres, ces trois héroïnes sont en bien comme en mal les figures de proue de ce navire prêt à sombrer qu’est alors devenu le royaume de France.

Lire la suite »

Les Demoiselles, d’Anne-Gaëlle Huon

Après avoir découvert Anne-Gaëlle Huon avec son dernier roman Ce que les étoiles doivent à la nuit (cliquez ici pour lire ma chronique), j’ai eu envie d’enchainer quasiment immédiatement avec son « tome compagnon » Les Demoiselles, qui avait rencontré un joli succès au moment de sa sortie.

L’histoire

J’avais quinze ans quand j’ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d’espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu’à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d’un majordome plus grand qu’une cathédrale, d’un chauffeur louche et d’un perroquet grivois, les Demoiselles n’auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.

Lire la suite »

Moi, chevalier d’Eon, espionne du roi, de Catherine Hermary-Vieille

En 2022, je continue de découvrir les romans de Catherine Hermary-Vieille ! Il m’était donc impossible de résister à sa biographie romancée du Chevalier d’Eon, dont la légende reste encore bien présente aujourd’hui.

L’histoire

« Que pourrais-je vous dire ? Que je fus plus heureux durant les quarante-neuf années où je vécus en homme que pendant les trente où je fus femme ? Quarante-neuf années où il me semblait subir un état qui n’était pas le mien et trente à prendre conscience des exorbitants privilèges accordés aux mâles, même si le bonheur d’être enfin moi-même l’emportait sur les sacrifices qu’il fallait consentir. »
Le chevalier d’Éon : un nom familier qui a pourtant conservé tout son mystère. Diplomate, officier, redoutable bretteur, cavalier hors pair ou femme séduisante, intrigante, habile, émissaire clandestine du roi Louis XV ? Un homme désirant être femme, une femme virile, un travesti ? L’énigme du chevalier d’Eon demeure et fascine toujours autant. Être d’exception incapable de se glisser dans le monde figé par les codes sociaux et sexuels de son époque, jamais il ne renoncera à être lui-même. 

Lire la suite »

Monsieur mon Amour, d’Alexandra de Broca

Passion romans historiques bonjoouur ! Comment résister à Monsieur mon Amour, roman d’Alexandra de Broca dont j’avais beaucoup apprécié La sœur du Roi (cliquez ici pour lire ma chronique), qui parle de la Princesse de Lamballe, favorite de Marie-Antoinette ? On est d’accord, j’en suis incapable !

L’histoire

Paris sous la Terreur. Marie-Thérèse, princesse de Lamballe, attend en prison son jugement. La mort est proche, elle le sent. Un seul homme peut la sauver, Philippe d'Orléans, cousin du Roi mais député et révolutionnaire convaincu. L'ennemi de Louis XVI. Dans une longue lettre bouleversante à celui qu'elle surnomme Monsieur mon Amour, elle évoque les souvenirs d'une époque dévastée par la Révolution. Pourquoi la plus vertueuse des princesses s'adresse-t-elle au plus débauché des hommes ? Parce qu'il est son beau-frère ? Parce qu'il l'a toujours protégée ? Ou parce qu'elle l'aime secrètement depuis plus de vingt ans ?

Lire la suite »

Le bal des folles, de Victoria Mas

Avec la sortie de son adaptation sur Prime Vidéo, je n’ai pas résisté à la lecture du Bal des Folles, premier roman de Victoria Mas, sorti en 2019, et qui avait rencontré un joli succès. J’ai donc profité du dernier week-end de l’été pour enfin m’y plonger !

L’histoire

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Lire la suite »