Lady Elizabeth, d’Alison Weir

Je ne cesse de m’étonner moi-même : comment réussis-je à acheter un roman sur la jeunesse d’Elizabeth Ire, et d’attendre un an avant de le lire ? Cet exploit me fascinera toujours…

L’histoire

« Ma petite, il n’existe pas de douce manière de t’annoncer cela… mais ta mère a commis un crime de lèse-majesté contre le roi notre père, et elle en a subi les conséquences. Elle a été exécutée. »
Elizabeth Tudor est la fille de Henri VIII, le roi le plus puissant que l’Angleterre ait connu. Elle est destinée à monter sur le trône en tant qu’héritière de la Couronne, mais son avenir est menacé quand sa mère, Anne Boleyn – celle qui a déchaîné la passion du roi – est exécutée pour haute trahison. Dès lors, le destin d’Elizabeth bascule. Déclarée illégitime et écartée de la succession, elle ne peut plus compter que sur sa grande intelligence pour survivre. Néanmoins, elle ne perd pas espoir et déjoue les plans de ses ennemis, qui voudraient la voir périr ou qui espèrent se servir d’elle pour assouvir leur propre ambition et réclamer ce qui lui revient de droit…

Lire la suite »

Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper, de Phaedra Patrick

Quoi de mieux qu’un roman feel-good prometteur, doublé d’une lecture commune avec les copines, et d’une relique de la PAL, pour entamer un printemps tardif ?

L’histoire

Un an après la mort de Miriam, Arthur consent enfin à se séparer des affaires de sa défunte épouse. Il découvre alors un bracelet qu’il n’avait jamais vu, et les breloques suspendues à ce bijou constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ?

Lire la suite »

La sorcière de Sealsea, de Philippa Gregory

Impossible pour moi de passer à côté du dernier roman de Philippa Gregory – ma chère Philippa, Philippa forever ! – qui nous propose ici une histoire hors série des Tudor-Plantagenêt, ce qui m’intriguait d’autant plus. C’est grâce à une lecture commune organisée par Autumnalys que j’ai lu ce roman… Mais l’ai-je adoré ?

L’histoire

1648. A la veille du solstice d’été, l’Angleterre est déchirée par une guerre civile entre Charles 1er et le parlement insurgé. Cette lutte fait rage partout dans le royaume, et trouble même l’île de Sealsea, où vit Alinor. Descendant d’une famille de guérisseuses, la jeune femme est tous les jours confrontée à la pauvreté et aux superstitions. Un soir de pleine lune, elle rencontre James Summer, un noble catholique, qui a pour mission de sauver le roi. Très vite, tous deux tombent amoureux. Mais l’ambition et la détermination de la jeune femme la distinguent un peu trop de ses voisins. C’est l’ère de la chasse aux sorcières et Alinor, une femme sans mari, qui connaît les plantes et qui s’extirpe soudain de la misère grâce à James, s’attire la jalousie de ses rivaux et éveille l’effroi du village. Tout l’accuse…

Lire la suite »