Je vous en prie, silence, de Marie-Haude Mériguet

Le monde de l’auto-édition regorge de pépites, c’est une certitude. Malgré cela, j’ai du mal à me tourner vers ces ouvrages. Depuis peu, je m’intéresse de plus en plus aux ouvrages auto-édités, et c’est pourquoi j’ai acquis Je vous en prie, silence, dont le résumé m’a tout de suite attirée !

L’histoire

À l’approche de la quarantaine, Jeanne a tout : un mari, des enfants, la reconnaissance professionnelle. Et surtout : des repères stables. Elle est satisfaite et n’en veut pas davantage. Le soir où elle découvre l’infidélité de Fabien, elle pense immédiatement à… Bernadette Chirac. Le choc, sans doute. Résumer sa vie et son couple à cette trahison ? Très peu pour Jeanne. Loin des drames et des fracas, ce qu’elle veut de toutes ses forces, c’est continuer comme avant, coûte que coûte. Comment ? Le silence. Ne rien dire, et faire preuve de méthode : pour que ça « tienne ». Accompagnée dans son secret par sa soeur Ophélie, dont le franc-parler va souvent la mettre face à ses propres contradictions, Jeanne se lance dans une lutte contre l’infidélité d’un genre nouveau, et dont elle devra inventer les règles au fur et à mesure. Elle va devoir faire appel à son ingéniosité pour cacher ce qu’elle sait à tout son entourage, y compris à Fabien. La tâche est loin d’être aisée.

Lire la suite »

C’était un accident, d’Isabelle Lagarrigue

 

Quand Isabelle Lagarrigue m’a contacté sur Instagram pour me proposer de recevoir son premier roman, je n’ai pas hésité une seconde, mon petit clafoutis Rue Camille étant passée par là pour me le conseiller. Après des semaines à prioriser d’autres lectures, j’ai profité d’un week-end sous le plaid pour découvrir ce roman !

L’histoire

Je m’appelle Prune. J’ai quatorze ans et quatre mois. Je suis hypersensible (il paraît), ROUSSE (je ne peux pas le nier) et accro aux listes (ma VIE). Je suis en internat depuis le mois de septembre (à ma demande) car je ne supportais plus de vivre avec mes parents et mes sœurs jumelles de cinq ans.
Je ne le sais pas encore, mais dans quelques jours ma vie va basculer. Pas besoin de s’appeler Einstein pour deviner qu’il y aura un avant et un après et que l’enquête, que je mènerai pour comprendre, m’apportera plus que la vérité.Lire la suite »