Nous, les Magnifiques, de Julie de Lestrange

Comment résister à cette couverture estivale en plein mois de juillet ? Chaque été, j’apprécie un petit roman contemporain qui parle de vacances, d’amitié, de famille, d’amour, bref qui m’aide à me rappeler les vraies choses de la vraie vie (je n’en ai pas forcément besoin mais ça ne fait jamais de mal). Cette année, j’ai donc jeté mon dévolu sur Nous, les magnifiques, dernier tome de la série contemporaine de Julie de Lestrange, dont je découvrais la plume.

L’histoire

Ensemble, envers et contre tout. Alexandre a réussi. Il partage son temps entre son métier, sa famille et des projets qui fourmillent. Dans cette course effrénée, il ne voit pas que son monde se délite, petit à petit. C’est l’histoire d’un homme qui pensait tout connaître de l’existence. C’est aussi l’histoire de Marco, Claude, Anouk et Sophie. De ces amis que l’on garde pour la vie, et de nos défaites, dont jaillissent les plus grandes espérances.

Lire la suite »

N’oublie pas de laisser la place à l’inconnu(e), de Sophie Villers

Il est rare que je choisisse un livre pour son seul résumé; la plupart du temps, je me base sur le bouche-à-oreille, qui me rassure sur mon acquisition. Pour N’oublie pas de laisser la place à l’inconnu(e), repéré dans le catalogue NetGalley, c’est le contraire qui s’est produit : je me suis totalement laissée porter par le résumé, et la jolie couverture. J’ai profité de belles journées ensoleillées pour m’y plonger !

L’histoire

Sarah vit à Bruxelles. Lorenz aussi. Elle a perdu l’homme de sa vie. Il pense qu’il ne connaîtra jamais le grand amour. Elle essaye de surmonter le deuil. Il évite tout sentiment. Ils ne se connaissent pas. Mais ils s’écrivent bientôt tous les jours et partagent leurs secrets les plus intimes. La vie leur a joué de nombreux tours. Vont-ils pouvoir faire le chemin vers d’autres lendemains en laissant la place à l’inconnu(e) ?Lire la suite »

Né sous une bonne étoile, d’Aurélie Valognes

Quand Babelio a proposé il y a quelques semaines de rencontrer Aurélie Valognes autour du lancement de son nouveau roman Né sous une bonne étoile, je n’ai pas hésité et ai postulé. En plus d’une soirée de lancement très sympathique, et des échanges très riches et inspirants avec l’autrice, j’ai pu lire ce fameux nouveau roman à la couverture solaire.

L’histoire

A l’école, il y a les bons élèves … et il y a Gustave. Depuis son radiateur au fond de la salle, cet éternel rêveur scrute les oiseaux dans la cour ou les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Il aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, mais ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne. Pourtant, Gustave est travailleur. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à Joséphine, sa grande-soeur pimbêche et première de classe, cela ne rentre pas.
Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant. Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté…Lire la suite »

La cerise sur le gâteau, d’Aurélie Valognes

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir d’être sélectionnée pour une rencontre avec Aurélie Valognes dans les locaux de Babelio. J’avais découvert cette autrice il y a deux ans avec son roman Au petit bonheur la chance !, qui avait été un petit coup de coeur (cliquez ici pour lire ma chronique). J’ai donc profité d’avoir emprunté La cerise sur le gâteau, sorti l’année dernière, à la médiathèque, pour me replonger dans ses écrits.

L’histoire

La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?Lire la suite »

Nous étions merveilleuses, de Laure Rollier

Depuis cet été, j’ai très envie de lire des romans d’amitié. Je suis clairement en manque de mes proches, et ce thème littéraire m’attire. En me baladant sur NetGalley, j’ai vu que le nouveau roman de Laure Rollier, dont le résumé promettait une belle histoire d’amitié, était proposé. Après 6539 micro-secondes de réflexion, j’ai sollicité le roman, et ai eu le plaisir de voir ma demande acceptée.

L’histoire

L’été de leur dix-huit ans, Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie ont vécu un voyage inoubliable qui a scellé leur amitié pour toujours. Quatorze ans plus tard, les quatre amies décident de mettre leur vie d’adulte, le quotidien et toutes ses contrariétés de côté pour revivre le périple de leur adolescence. Ce qu’elles ignorent, c’est qu‘il sera le plus important de toute leur existence.Lire la suite »