La prisonnière du roi, de Gilbert Bordes

Une couronne sur une couverture, le mot « roi » dans le titre, et vous pensez que je n’allais pas m’intéresser à ce livre ?! C’est bien mal me connaitre ! Ajoutez à cela le fait que ce soit tiré de l’histoire vraie de la Reine Ingeburge de Danemark au Moyen Âge, et vous avez une lectrice heureuse et enthousiaste à l’idée de lire ce roman !

L’histoire

Ingeburge, princesse danoise de grande beauté, devient reine de France le 15 août 1193. Or, dès le lendemain, le roi Philippe Auguste la répudie et la place sous la protection de Guilhem de Ventadour, colosse tonitruant, chevalier troubadour maniant aussi bien l’épée que la vielle. Ainsi commence un amour insensé entre le chevalier et la reine sans trône, enfermée dans des couvents successifs. Bientôt le pape s’en mêle et exige de Philippe Auguste qu’il reprenne son épouse.

Lire la suite »

Sa Majesté mène l’enquête, tome 1 : Bal tragique à Windsor, de S.J. Bennett

Un cosy murder où l’enquêtrice serait la Reine Elizabeth II ?! Je fonce ! Sincèrement, comment résister à cette couverture et à cette trame de départ ?!

L’histoire

Windsor, printemps 2016. La reine Elizabeth II s’apprête à célébrer ses 90 ans et attend avec impatience la visite du couple Obama. Mais au lendemain d’une soirée dansante au château, un pianiste russe est découvert pendu dans le placard de sa chambre, quasiment nu.
Shocking ! Quel scandale si la presse l’apprenait ! Lorsque les enquêteurs commencent à soupçonner son fidèle personnel d’être impliqué dans cette sordide affaire, Sa Majesté, persuadée qu’ils font fausse route, décide de prendre les choses en main. Mais être reine a ses inconvénients, et notamment celui de ne pas passer inaperçue. C’est donc Rozie Oshodi, sa secrétaire particulière adjointe, une brillante jeune femme d’origine nigériane, qui va l’aider à démêler ce sac de noeuds en toute discrétion…

Lire la suite »

La femme qui en savait trop, de Marie Benedict

Depuis ma lecture des Culottées de Pénélope Bagieu (mon avis sur le tome 1), les destins oubliés de femmes m’intéressent énormément. L’histoire d’Hedy Lamarr, actrice hollywoodienne superstar dans les années 1940, m’avait beaucoup interpelé. Aucune surprise donc à ce que je me procure le roman inspiré de sa vie quand il a été publié aux éditions Presses de la Cité !

L’histoire

En 1933, à 19 ans, Hedy Kiesler, séduisante actrice viennoise d’origine juive, épouse Friedrich Mandl, un riche marchand d’armes proche de Mussolini. Conscients de la menace qui vient d’Allemagne, ses parents cherchent, par ce mariage, à la protéger, quitte à accepter pour cela une conversion au catholicisme. Malheureusement, Mandl s’avère être un homme possessif et opportuniste. D’abord opposé à l’Anschluss, il finit par retourner sa veste et obtient les faveurs de Hitler. Horrifiée, Hedy décide de s’enfuir.

Lire la suite »

Pour le sourire d’Isabelle, de Fanny André

Une couverture choupi et un résumé alléchant : voilà les arguments qui ont dicté mon choix de lecture vers Pour le sourire d’Isabelle, nouveau roman de Fanny André, qui signe son virage vers le roman contemporain. Mettez-moi du thé et des gâteaux sur une couverture, et une histoire de relation belle-mère/belle-fille, et j’en suis !

L’histoire

A Trouville, lors de l’enterrement de son fils Arnaud mort d’un AVC, Camille, quatre-vingts ans, guette l’arrivée de son ex-belle-fille, Isabelle, la quarantaine, avec laquelle elle s’entendait très bien. Les deux femmes restent ensemble après l’enterrement et leur complicité passée resurgit. Isabelle ne va pas bien ; triste et amaigrie, elle a fait un burn-out et quitté son cabinet d’avocats. Camille est aussi à une étape clé de sa vie : elle a décidé de mettre en vente la maison normande où elle vit pour retourner dans sa Bretagne natale. Au cours de leur conversation, elles font le projet de réaliser un ancien rêve : un voyage ensemble. Chacune montrerait à l’autre les beautés de son terroir – Isabelle la Normandie et Camille la Bretagne – afin de mettre un terme à la gentille rivalité qu’elles ont toujours entretenue autour de la plus jolie région d’origine. C’est surtout l’occasion pour Camille de fuir le deuil qu’elle vient de vivre et pour Isabelle de reprendre pied…

Lire la suite »

Les miracles de l’Ourcq, de Véronique Pierron

La couverture du roman Les miracles de l’Ourcq, aperçue chez ma libraire, m’a tapé dans l’oeil. Et quelle belle surprise de voir que ce roman se déroulait près de là où je vis, en Seine-et-Marne. J’ai tenté ma chance sur NetGalley, et ai eu le bonheur de voir ma sollicitation acceptée par l’éditeur.

L’histoire

Sur les bords du canal de l’Ourcq à Paris, toute une population en marge a construit des villages avec des maisons de fortune en carton recouvertes de bâches en plastique. On y rencontre le Vieux, qui, après un naufrage personnel, s’adonne dans sa petite caravane à sa passion du tricot ; Sandra, atteinte du syndrome de Gilles de La Tourette ; Bella, qui est voyante, ou encore Noury le musicien. Il y a aussi Juno, le Brésilien poète illettré, fou amoureux d’une écrivaine infirme au succès grandissant. Cette population de cabossés aurait bien besoin d’un coup de pouce du destin. Jusqu’au jour où surgissent les miracles de l’Ourcq…Lire la suite »