L’air était tout en feu, de Camille Pascal

Après avoir découvert Camille Pascal avec L’été des quatre rois (cliquez ici pour lire ma chronique), et adoré La chambre des dupes (cliquez ici pour lire ma chronique), je ne pouvais décemment pas passer à côté de L’air était tout en feu, son nouveau roman !

L’histoire

27 avril 1718. Un incendie ravage le Petit-Pont, menaçant Notre-Dame. Alors qu’à Paris l’air est tout en feu, au château de Sceaux, la duchesse du Maine souffle sur un autre brasier bien plus dangereux pour le Régent, celui du complot.
Mariée à l’aîné des bâtards de Louis XIV, haute comme trois pommes mais animée de l’orgueil d’une princesse du sang, cette précieuse règne sur sa petite cour de beaux esprits comme sur son mari. Soutenue en secret par le prince de Cellamare, ambassadeur du roi d’Espagne, et encouragée par les survivants de la vieille cour du Roi-Soleil, elle va intriguer avec passion.
Ainsi, en ce printemps 1718, un vent de fronde se lève sur la France et une véritable course-poursuite pour le pouvoir s’engage entre la duchesse d’un côté et le Régent de l’autre.

Lire la suite »

Le sens de nos pas, de Claire Norton

Quand j’ai reçu un email de Babelio me proposant de recevoir le nouveau roman de Claire Norton dans le cadre d’une masse critique privilégiée, j’ai foncé : j’avais envie de découvrir cette autrice depuis longtemps !

L’histoire

Rien n’aurait dû réunir Auguste, quatre-vingt-cinq ans, et Philomène, quinze ans.
Pourtant, la quête que le vieil homme et la jeune fille vont entreprendre ensemble et loin de chez eux se révélera le plus précieux cadeau que la vie pouvait leur réserver, à l’un comme à l’autre.

Lire la suite »

Cabale à la cour, de Jean-Michel Delacomptée

J’ai lu tellement d’avis positifs sur ce court roman historique que je ne pouvais faire autrement que l’emprunter à la médiathèque, et le lire !

L’histoire

Versailles, mercredi 1er janvier 1710, tôt le matin. Philippe d'Orléans, le neveu de Louis XIV, attend la visite de son ami Saint-Simon.
Connu pour ses mœurs débauchées, le duc d'Orléans vit depuis dix ans un amour passionné avec sa maîtresse Mme d'Argenton, la seule femme qu'il ait jamais aimée. Il ignore qu'une terrible menace, qui pourrait lui valoir un exil immédiat, enfle dans son dos. Mme de Maintenon, en particulier, le hait pour une plaisanterie de mauvais goût qu'il a proférée à son encontre.
Saint-Simon se doit de l'avertir. Plus encore, de lui éviter le châtiment qui le guette. À ses yeux, une seule chose peut sauver son ami : quitter Mme d'Argenton pour retrouver les bonnes grâces du roi. Mais Philippe d'Orléans concèdera-t-il un sacrifice si déchirant ?

Lire la suite »

Magellan, de Stefan Zweig

Il y a bien longtemps que je n’avais pas lu une biographie by Zweig, maître en la matière ! Après avoir lu Marie-Antoinette (cliquez ici pour lire ma chronique) et Marie Stuart (cliquez ici pour lire ma chronique), je m’étais dit que je lirai Magellan, Montaigne ou Verlaine. Et le destin a fait que c’est Magellan qui est tombé dans ma liseuse, suite à la sélection du livre par Alexia MyBookVision pour son MBV Bookclub, et qui a en plus fait l’objet d’une réédition avec une nouvelle traduction chez Robert Laffont !

L’histoire

En 1518, un Portugais exilé du nom de Magellan convainc le roi d’Espagne, Charles Quint, d’un projet fou : « Il existe un passage conduisant de l’océan Atlantique à l’océan Indien. Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l’est à l’ouest. » Partie en 1519, l’expédition reviendra trois ans plus tard, disloquée, victorieuse. Malgré les fausses cartes et les mutineries, le froid, la faim et les maladies, Magellan a forcé le détroit qui porte aujourd’hui son nom et vaincu le Pacifique, inconnu à l’époque. 

Lire la suite »

Les Graciées, de Kiran Millwood Hargrave

Les Graciées fait partie de ces romans qui m’effraient et m’attirent à la fois. Ils m’attirent de par leur résumé et leur air singulier, mais ces mêmes éléments m’effraient en même temps. Mais après des semaines à en repousser la lecture, je me suis lancée…

L’histoire

1617, Vardø, au nord du cercle polaire, en Norvège.
Maren Magnusdatter, vingt ans, regarde depuis le village la violente tempête qui s’abat sur la mer. Quarante pêcheurs, dont son frère et son père, gisent sur les rochers en contrebas, noyés. Ce sont les hommes de Vardø qui ont été ainsi décimés, et les femmes vont désormais devoir assurer seules leur survie.
Trois ans plus tard, Absalom Cornet débarque d’Écosse. Cet homme sinistre y brûlait des sorcières. Il est accompagné de sa jeune épouse norvégienne, Ursa. Enivrée et terrifiée par l’autorité de son mari, elle se lie d’amitié avec Maren et découvre que les femmes peuvent être indépendantes. Absalom, lui, ne voit en Vardø qu’un endroit où Dieu n’a pas sa place, un endroit hanté par un puissant démon.

Lire la suite »