Celle qui brûle, de Paula Hawkins

Après avoir adoré La fille du train, que j’ai lu il y a plusieurs années (cliquez ici pour lire ma chronique), je n’ai pas hésité longtemps avant de solliciter sur NetGalley la version audio du dernier roman de Paula Hawkins, Celle qui brûle.

L’histoire

À Londres, trois femmes sont frappées de plein fouet par l’assassinat d’un jeune homme à bord de sa péniche : Carla, sa tante, Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps, et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit.
Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point commun : chacune a été victime d’une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu’à exploser. L’une d’elles aurait-elle commis l’irrémédiable pour réparer les torts qu’elle a subis ?

Lire la suite »

L’accident de chasse, de Landis Blair et David L. Carlson

Je lis peu de romans graphiques de manière générale, car c’est un support qui me touche peu. Mais je m’évertue à en lire, car je sais que de vraies pépites sont publiées. Pour faire mon choix, je me base donc, comme une bonne non-connaisseuse, sur les Prix. Quand j’ai vu cet ouvrage à la médiathèque et ai vu qu’il avait remporté le Fauve d’Or au festival de la BD d’Angoulême, je n’ai donc pas hésité à l’emprunter !

L’histoire

Chicago, 1959. Charlie Rizzo, qui vient de perdre sa mère, doit emménager avec son père aveugle. Pour le jeune garçon, l’histoire est limpide : Matt Rizzo a perdu la vue à la suite d’un accident de chasse, comme il le lui a toujours raconté. Mais le jour où un policier sonne à leur porte, Matt choisit de révéler à son fils la partie immergée de son passé, et la véritable raison de sa cécité : un vol à main armé qu’il a commis des années plus tôt, alors qu’il fréquentait la mafia de Chicago…

Lire la suite »

La cité de larmes, de Kate Mosse

Après avoir lu et adoré La cité de feu (cliquez ici pour lire ma chronique), je n’ai pas résisté longtemps avant de lire la suite directe, La cité de larmes. Et oui, je suis toujours dans mon mood historique, qui n’est pas près de me quitter…

L’histoire

1572. Depuis dix ans, les guerres de Religion ravagent la France. Aujourd’hui, enfin, un fragile espoir de paix renaît : Catherine de Médicis a manoeuvré dans l’ombre et le royaume s’apprête à célébrer le mariage de la future reine Margot et d’Henri, le roi protestant de Navarre.
Minou Joubert et son époux Piet quittent le Languedoc pour assister à la cérémonie. Alors que la tension est déjà à son comble dans les rues de Paris, on attente à la vie de l’amiral de Coligny. C’est le début du massacre de la Saint-Barthélemy. Précipités dans les chaos de l’Histoire, Minou et Piet sont sur le point de prendre la fuite quand ils découvrent la disparition de Marta, leur fillette de sept ans…

Lire la suite »

Le jour où Kennedy n’est pas mort, de R. J. Ellory

Comment résister à ce titre ? Impossible de ne pas craquer sur ce roman, du moins pour moi qui aie adoré 22.11.63 de Stephen King (cliquez ici pour lire ma chronique). J’ai foncé le solliciter sur NetGalley dès que je l’ai vu, et me suis plongée dedans pendant mes vacances !

L’histoire

C’est l’une des histoires les plus connues au monde – et l’une des plus obscures. Le 22 novembre 1963, le cortège présidentiel de John F. Kennedy traverse Dealey Plaza. Lui et son épouse Jackie saluent la foule, quand soudain… Quand soudain, rien : le président ne mourra pas ce jour-là.
En revanche, peu après, Mitch Newman, photojournaliste installé à Washington, apprend une très mauvaise nouvelle. La mère de Jean, son ex-fiancée, lui annonce que celle-ci a mis fin à ses jours. Le souvenir de cet amour chevillé au corps, Mitch tente de comprendre ce qui s’est passé. Il découvre alors que Jean enquêtait sur la famille Kennedy. Peu à peu, le photographe va s’avancer dans un monde aussi dangereux que sophistiqué : le cœur sombre de la politique américaine.
Sexe et manipulations, mensonges et assassinats… Dans cette histoire alternative où l’on retrouve le clan Kennedy au complet ainsi qu’un certain Lee Harvey Oswald, JFK semble avoir échappé à son destin. Pour combien de temps ?Lire la suite »

Bourbon Kid, tome 7 : Que le Diable l’emporte, d’Anonyme

S’il y avait bien un roman à côté duquel je ne pouvais pas passer lors de cette rentrée littéraire, c’était bien le nouveau tome de la série du Bourbon Kid ! Après ma lecture du tome 6, qui fut évidemment excellente (cliquez ici pour lire ma chronique), et ma réception de ce tome-ci par NetGalley, je me suis jetée sur ma liseuse pour découvrir la suite des aventures du Kid et des Dead Hunters !

L’histoire

Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais porté était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant. Ce qui est une très mauvaise nouvelle. Pour tout le monde, mais surtout pour lui. Plutôt que de profiter d’une paisible retraite plus ou moins méritée, notre homme va en effet devoir régler quelques dettes. Avec à ses trousses toutes les bonnes et les mauvaises âmes de ce monde, le Kid a la très mauvaise idée de se réfugier dans un monastère où sommeillent de sombres secrets. S’il a l’habitude d’affronter des vampires, des bikers, des ninjas, des policiers assermentés et autres créature de l’enfer, faire face à un moine fou et des nonnes psychotiques est une autre paire de manches.Lire la suite »