Et pour le pire, d’Amanda Prowse

 

LE roman qui m’intéressait le plus pour cette rentrée littéraire était Et pour le pire, nouveau roman traduit d’Amanda Prowse, publié par Stéphane Marsan. Un roman sur la violence conjugal, sujet extrêmement dur mais important. J’ai pu le recevoir via l’éditeur (que je remercie une nouvelle fois), et me suis rapidement intéressée à son contenu !

L’histoire

Kathryn Brooker, respectable épouse et mère de famille, vient d’assassiner son mari. Derrière la brutalité de ce meurtre, il y a le poids du silence. Pendant quinze ans, elle a subi des sévices physiques et psychologiques sans rien laisser paraître. Kathryn va payer cher cette dangereuse imposture : personne ne comprend son crime, car personne ne pouvait se douter du calvaire que son mari lui faisait vivre derrière les portes closes. Entre les explications qu’elle doit à ses enfants et son désir de venir en aide à d’autres femmes en détresse, Kathryn sait que le chemin vers la reconstruction sera long. Mais au bout de ce chemin, pour la première fois depuis bien longtemps, elle aura peut-être le droit d’être qui elle veut. Lire la suite »

Rien qu’une vie, de Graham Norton

Depuis quelques mois, les éditions Stéphane Marsan ont pris une place particulière dans mon coeur. Je trouve leurs publications intéressantes, et je prends plaisir à en recevoir certaines de leur part. Le dernier en date était Rien qu’une vie, roman au résumé intrigant signé Graham Norton, célèbre présentateur irlandais.

L’histoire

Le sergent Collins, semi-obèse en passe de rater complètement sa vie, a été envoyé à Duneen, petite bourgade du fin fond de l’Irlande où il ne se passe jamais rien. Mais sa petite vie est bouleversée le jour où on retrouve un cadavre sur un chantier. Soudain, les projecteurs sont braqués sur ce village pétrifié dans le temps. Le grand jour du sergent Collins est peut-être venu. Mais le policier ne va pas tarder à se rendre compte que ce qu’il vient de déterrer, c’est surtout le sombre passé du village, les secrets et les regrets de toute une communauté. Son enquête lui révèle peu à peu de quoi sont faites les vies de ceux qu’il croyait connaître. Et si c’était précisément là que résidait le mystère ?Lire la suite »

La maison aveugle, d’Alex Reeve

J’ai eu la chance de recevoir il y a quelques temps un roman que j’avais repéré sur le site des éditions Stéphane Marsan, et qui m’intéressait énormément : La maison aveugle. C’est donc avec enthousiasme et curiosité que je me suis plongée dans ce roman…

L’histoire

Londres, 1880. Leo Stanhope, assistant d’un médecin légiste et fervent joueur de poker, cache un lourd secret. En effet, Leo est né Charlotte, fille d’un pasteur respectable. Persuadé d’être un homme au plus profond de lui, et incapable de vivre plus longtemps dans le mensonge, il fuit sa famille dès l’âge de quinze ans, pour s’affirmer en tant qu’homme. Lorsqu’il se voit accusé du meurtre de la femme qu’il aime, Leo est prêt à tout pour retrouver le coupable. Ce faisant, il prend le risque de perdre, en plus de celle qu’il aimait, sa liberté, et peut-être même sa vie.Lire la suite »

Demain, de Damian Dibben

Chaque parution des éditions Stéphane Marsan fait grossir ma wish-list (qui n’en a pas besoin), même si j’ai la chance d’en recevoir quelques unes. J’ai eu le bonheur de trouver le roman Demain dans ma boite aux lettres par un soir tout gris, donnant un petit rayon de soleil dans ma journée.

L’histoire

« Les gens qui ont des chiens en perdent plusieurs durant leur vie. Moi, je suis un chien qui a perdu des gens. Le temps m’a pris tout ce que j’aimais. Quant à savoir pourquoi, moi, un simple chien, j’ai vécu plus de deux siècles, c’est une question à laquelle je n’ai trouvé que de vagues réponses. Si seulement je pouvais retrouver mon maître, lui si intègre et fidèle, je pourrais enfin comprendre.»

Il a parcouru l’Europe du XVIe siècle pendant des décennies en compagnie de son maître alchimiste. Il a visité de lointains royaumes, séjourné dans des palais somptueux, servi des rois. Il a assisté aux premières loges au spectacle merveilleux et déchirant de l’histoire de l’humanité. Mais un jour, hélas, son maître a disparu. Le chien a attendu son retour puis est parti à sa recherche. Il ne perd pas espoir, il retournera ciel et terre s’il le faut, car toujours Demain recommence.Lire la suite »

Shtum, de Jem Lester

La collection qui m’intrigue le plus en ce moment est la collection éditée par Stéphane Marsan, qui a vu le jour il y a quelques mois, et propose une ligne éditoriale contemporaine qui me plait énormément. Ils ont eu la gentillesse de m’envoyer le roman Shtum, de Jem Lester, dont le résumé m’a immédiatement intrigué.

L’histoire

Ben a presque tout raté dans sa vie. Sa carrière est au point mort, son couple part à vau l’eau, son fils est « différent ». A dix ans, Jonah ne parle pas. Lorsqu’ils sont tous deux contraints d’emménager chez le père de Ben, trois générations d’hommes – un qui ne sait pas parler, deux qui s’y refusent – sont réunies sous le même toit. Alors que Ben engage une bataille juridique éprouvante pour obtenir le placement de son fils dans un établissement spécialisé, Jonah se rapproche de son grand-père dont les jours sont comptés. Et cet homme qui n’a jamais révélé le secret de ses origines, se met à parler, pour la première fois, à ce garçon qui n’a pas de mots pour lui répondre. C’est peut-être l’occasion pour Ben de se rendre compte que sa plus grande réussite, c’est son fils.Lire la suite »