Féminismes et pop culture, de Jennifer Padjemi

De temps en temps, j’apprécie de lire des essais, particulièrement des essais féministes, combat qui me touche particulièrement. Quand j’ai vu passer Féminismes et pop culture, j’ai immédiatement été attirée par la couverture, et intriguée par sa publication chez Stock, maison d’édition qui en publie, il me semble, assez peu. J’ai donc foncé le solliciter sur NetGalley, et me suis plongée dans sa lecture avec beaucoup de curiosité !

L’histoire

Le féminisme se porte-t-il sur un t-shirt ?
Kim Kardashian est-elle un objet sexuel ou une femme puissante ?
La série Grey’s anatomy peut-elle changer la vie des femmes ?
Dans un essai à la première personne documenté, passionné et engagé, Jennifer Padjemi, journaliste spécialiste
questions de société, explore l’alliance, pour le meilleur et pour le pire, du féminisme et de la pop culture. En reprenant le fil des mouvements féministes modernes, de l’émergence d’un féminisme intersectionnel au mouvement « body positive » en passant par Me too et en se basant sur son expérience de femme noire, elle décortique le rapport que nous entretenons avec les objets culturels les plus populaires. Biberonnée aux clips vidéo, chansons grand public et maintenant aux séries TV, notre consommation de divertissement façonne, accompagne, et parfois challenge notre vision du monde. En utilisant la pop culture comme un miroir de notre société mondialisée, l’auteure questionne à travers elle le féminisme, le genre, la sexualité, l’intersectionnalité.
Jennifer Padjemi interroge les liens d’interdépendance entre consommation de masse et idéologie progressiste, et jette un regard joyeux et lucide sur nos divertissements, sans concession au patriarcat.

Lire la suite »

Scum Manifesto, de Valerie Solanas

Lors de ma lecture de L’Amazone verte (cliquez ici pour lire ma chronique), j’ai noté quelques ouvrages féministes à me procurer. Parmi eux se trouvaient Scum Manifesto, dont je n’avais jamais entendu parler, mais qui a apparemment énormément fait parler de lui lors de son arrivée en France au début des années 1970. Quand j’ai vu que NetGalley le proposait suite à sa réédition aux éditions 1001 nuits, j’ai foncé !

L’histoire

En renversant l’image de la femme comme être inférieur par nature pour l’appliquer à l’homme, l’autrice démonte la mécanique de la domination masculine.
Un pamphlet littéraire et politique, où l’humour et la provocation révèlent les rapports de force entre les sexes. Depuis sa diffusion dans les rues de New York par Valerie Solanas en 1967, SCUM Manifesto est devenu un texte culte du féminisme.

Lire la suite »

Merci, fallait pas : Le sexisme expliqué à ma belle-mère, de Laura Domenge

Depuis mon adhésion au Club de lectures féministes de Carnet Parisien, je découvre les essais. Et pas n’importe quels essais : les essais féministes. Des lectures qui sont toujours de très belles découvertes, dont j’apprécie ressortir avec l’impression d’avoir appris des choses. Merci, fallait pas, était la lecture de novembre du club, que je n’avais pas eu le temps de lire à temps. En ce début d’année, j’ai décidé de rattraper mon retard !

L’histoire

« Encore une qui a couché pour réussir… »
« Quelle piplette ! Une vraie gonzesse, celui-là ! »
« J’ai prévu double ration de patates : il y a beaucoup d’hommes à table ! »
Toutes ces petites phrases…
Ma belle-mère, je l’adore… Elle est même plutôt progressiste sur plein de trucs ! Et pourtant, il y a une chose sur laquelle elle est restée à l’âge de pierre : c’est l’égalité hommes/femmes.
Du coup, j’ai entrepris de lui expliquer, gentiment, tous les sous-entendus que ces petites phrases insinuent l’air de rien, et qui nous réduisent, gentiment toujours, nous les meufs, à des petites choses qui doivent rester à leur place.
A bon entendeur !Lire la suite »

Sorcières, de Mona Chollet

Ma participation au Club de lectures féministes de la choupi Carnet Parisien me permet de faire de très belles découvertes littéraires, et de me pencher sur des ouvrages qui n’auraient pas attiré mon attention outre mesure. Ce fut le cas des quelques essais lus dans le cadre du club, et notamment de Sorcières, de Mona Chollet, qui a pas mal fait parler de bruit depuis sa sortie !

L’histoire

Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d’aujourd’hui de figure d’une puissance positive, affranchie de toutes les dominations.
Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure de la sorcière. Elle est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? 
Ce livre explore trois archétypes de la chasse aux sorcières et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante – les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant – l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur. 
Mais il y est aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.Lire la suite »

Beyoncé est-elle féministe ?, de Margaux Collet et Raphaëlle Rémy-Leleu

 

Depuis que je l’ai rejoint, le Club de lectures féministes de ma petite patchouli chérie Carnet Parisien me permet de faire de très belles découvertes. Avant d’intégrer ce club, je ne me serais jamais intéressée aux essais, et pourtant, je serais passée à côté de beaux ouvrages, dont celui-ci ! Un essai sur le féminisme illustré par Diglee, à l’initiative de l’association Osez le féminisme !, what else ?!

L’histoire

Pourquoi y a-t-il des femmes nues partout ? Que faire si j’ai été harcelé.e en ligne ? Où sont les femmes dans les livres d’histoire ? C’est quoi des trucs de meufs, c’est quoi des trucs de mecs ? Amour, désir, sexe, tout pareil ? Pourquoi n’y a-t-il jamais eu de femme présidente de la République en France ?
L’association Osez le Féminisme ! répond dans ce livre engagé et sans tabou, à 10 questions autour de l’égalité entre les femmes et les hommes pour lutter contre le sexisme, permettre à chacun.e de se réaliser sans injonction, et encourager la réussite des filles et des femmes. Et montre qu’il est possible de construire un monde juste et libre pour toutes et tous.Lire la suite »