Benedetta, de Paul Verhoeven

Quel plaisir de pouvoir retourner en salle ! Je n’ai pas eu l’occasion d’aller au cinema pendant mes vacances, mais dès que je suis retournée sur Paris pour le travail, je n’ai pas hésité avant de prolonger ma présence par une petite séance. Et j’ai évidemment porté mon dévolu sur le dernier film de Paul Verhoeven, Benedetta, dont la bande-annonce et le sujet m’avaient fortement intriguée.

L’histoire
Au 17ème siècle, alors que la peste se propage en Italie, la très jeune Benedetta Carlini rejoint le couvent de Pescia en Toscane. Dès son plus jeune âge, Benedetta est capable de faire des miracles et sa présence au sein de sa nouvelle communauté va changer bien des choses dans la vie des soeurs.

Lire la suite »

Eté 85, de François Ozon

0315921Quel plaisir de retrouver les salles de cinéma ! J’ai le malheur de voir mon petit cinéma de quartier en travaux (pour réouverture l’année prochaine, mais il me manque), donc j’ai dû attendre un peu avant de retourner en salle. Et je ne voulais pas aller voir autre chose que le nouveau film de François Ozon, cinéaste dont j’apprécie beaucoup le travail (même si je suis loin d’avoir vu tous ses films), à la bande-annonce prometteuse, et à l’adéquation saisonnière parfaite !

Synopsis
L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu’un été ? L’été 85…Lire la suite »

120 battements par minute, de Robin Campillo

184359Chaque année je suis avec assiduité le Festival de Cannes, et cette année, le film qui m’a tapé dans l’oeil, c’est 120 battements par minute. LE film qui a bouleversé Almodovar, réalisateur intimiste et original. Il m’a fallu quelques semaines pour aller le voir, car la durée et l’heure des séances ne se prêtait pas à mon emploi du temps (!), mais je me suis enfin décidée à aller en salles pour voir ce que donnait ce film qui a enchanté bon nombre de critiques.

L’histoire
Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. 
Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.Lire la suite »

The Nice Guys, de Shane Black

159249Quand je vois un film avec Ryan Gosling au casting, il m’attire tout de suite. Je ne suis pas une fan inconditionnelle de l’acteur, mais ses derniers choix de rôle m’ont plutôt convaincue. Quand j’ai vu la bande-annonce de The Nice Guys, j’ai été assez en joie de voir que ce rôle était en contre emploi de ses rôles habituels, et promettait une ambiance 70’s très drôle et un duo ambitieux avec le dur Russell Crowe. Alors même si mon cinéma municipal ne proposait le film qu’en version française, je me suis décidée à braver la pluie pour m’y rendre !

L’histoire
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…Lire la suite »

Elle, de Paul Verhoeven

464442.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxIl y a des films qui nous intriguent sans pour autant nous tenter. Elle fait partie de ces films-là. Une histoire très sombre, une bande-annonce très sobre, et surtout Isabelle Huppert qui est loin d’être une de mes actrices préférées. Toutefois, poussée par ma disponibilité du fait de mes congés, de sa sélection au Festival de Cannes et de bonnes critiques que j’ai pu lire, je me suis laissée tenter…

L’histoire
Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer.Lire la suite »