Il n’est pire aveugle, de John Boyne

Dès qu’un nouveau roman adulte de John Boyne sort, je me rue dessus ! Depuis ma lecture des Fureurs invisibles du coeur, qui avait été un coup de coeur intersidéral (cliquez ici pour lire ma chronique), je veux lire tous ses romans adultes. Donc je n’ai pas hésité plus d’une demi-seconde avant de solliciter Il n’est pire aveugle, son dernier roman, sur NetGalley, sans même savoir de quoi le roman allait parler.

L’histoire

Propulsé dans la prêtrise par une tragédie familiale, Odran Yates est empli d’espoir et d’ambition. Lorsqu’il arrive au séminaire de Clonliffe dans les années 1970, les prêtres sont très respectés en Irlande, et Odran pense qu’il va consacrer sa vie au « bien ».
Quarante ans plus tard, la dévotion d’Odran est rattrapée par des révélations qui ébranlent la foi du peuple irlandais. Il voit ses amis jugés, ses collègues emprisonnés, la vie de jeunes paroissiens détruite, et angoisse à l’idée de s’aventurer dehors par crainte des regards désapprobateurs et des insultes.
Mais quand un drame rouvre les blessures de son passé, il est forcé d’affronter les démons qui ravagent l’Église, et d’interroger sa propre complicité.

Lire la suite »

L’audacieux Monsieur Swift, de John Boyne

Comment résister au nouveau roman de John Boyne ? Cet auteur a réussi en quelques mois à entrer dans mon top 3 des auteurs chouchou, ceux dont j’ai envie de lire l’oeuvre complète, de ses romans jeunesse à adulte en passant par les albums. Il était donc impossible de passer à côté de son nouveau roman traduit en français, que j’ai acheté chez ma libraire le jour de sa sortie (on passe sous silence le fait qu’il m’a fallu trois mois pour le lire s’il vous plait…) !

Résumé 

Dans un hôtel berlinois, Maurice Swift rencontre par hasard le célèbre romancier Erich Ackerman qui lui confie son lourd passé, et lui permet de devenir l’auteur qu’il a toujours rêvé d’être.
Quelques années plus tard, Maurice Swift s’est enfin fait un nom ; il a désormais besoin de nouvelles sources d’inspiration. Peu importe où il trouve ses histoires, à qui elles appartiennent, tant qu’elles contribuent à son ascension vers les sommets.
Des histoires qui le rendront célèbre, mais qui le conduiront aussi à mentir, emprunter, voler. Ou pire encore, qui sait ?Lire la suite »

Le secret de Tristan Sadler, de John Boyne

Mon plus gros coup de coeur 2018 fut Les fureurs invisibles du coeur, dont je vous laisse la chronique ici. Je n’avais qu’une seule envie : terminer l’année 2018 avec John Boyne, et commencer 2019 avec lui, histoire de marquer mon année de lecture de la plus belle des manières. J’avais emprunter Le secret de Tristan Sadler quelques jours plus tôt, je me suis donc plongée dedans avec avidité !

L’histoire

1919. Dans une Angleterre qui se remet à peine du traumatisme de la Première Guerre mondiale, Tristan Sadler, 21 ans, fait le trajet de Londres à Norwich pour remettre des lettres à Marian Bancroft – celles que la jeune femme avait envoyées à son frère Will alors qu’il était sur le front. Tristan et Will étaient proches. Au fil des batailles et des drames qu’ils ont connus dans les tranchées, les deux hommes ont beaucoup partagé. Mais Will, pour s’être rebellé contre l’autorité, a été passé par les armes. Pour tous, il fait désormais figure de lâche. Tristan, revenu vivant, passe au contraire pour un héros. Mais il a un lourd secret, un remords qui le ronge. Osera-t-il en parler à Marian ? Ou devra-t-il seul porter ce fardeau jusqu’à la fin de ses jours ?Lire la suite »

Les fureurs invisibles du coeur, de John Boyne

Vous arrive-t-il d’avoir peur des pavés ? Ces livres qui resteront plusieurs jours entre vos mains, de longues heures de lecture pour venir à bout d’une histoire que l’on est, au final, pas certain d’apprécier ? Je dois avouer que démarrer Les fureurs invisibles du coeur fut un pas difficile à faire : démarrer un pavé, d’un auteur que je n’ai jamais lu, après plusieurs lectures moyennes, ce n’était pas évident. Mais les bons avis que j’avais pu lire sur le livre m’avaient convaincu de le demander sur NetGalley, il était temps de m’y plonger !

L’histoire

Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux. Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.Lire la suite »