Le génie lesbien, d’Alice Coffin

Merci au Club de lectures féministes des copines Carnet Parisien et Rue Camille de m’avoir permis de lire, enfin, Le génie lesbien, qui m’avait gentiment été prêté il y a quelques mois !

L’histoire

« Enfant, je m’imaginais en garçon. J’ai depuis réalisé un rêve bien plus grand : je suis lesbienne. Faute de modèles auxquels m’identifier, il m’a fallu beaucoup de temps pour le comprendre. Puis j’ai découvert une histoire, une culture que j’ai embrassées et dans lesquelles j’ai trouvé la force de bouleverser mon quotidien, et le monde. »
Journaliste dans un quotidien pendant plusieurs années, la parole d’Alice Coffin, féministe, lesbienne, militante n’a jamais pu se faire entendre, comme le veut la sacrosainte neutralité de la profession. Pourtant, nous dit-elle, celle-ci n’existe pas.
Dans cet essai très personnel, Alice Coffin raconte et tente de comprendre pourquoi, soixante-dix ans après la publication du Deuxième sexe, et malgré toutes les révolutions qui l’ont précédé et suivi, le constat énoncé par Simone de Beauvoir, « le neutre, c’est l’homme », est toujours d’actualité. Elle y évoque son activisme au sein du groupe féministe La Barbe, qui vise à « dénoncer le monopole du pouvoir, du prestige et de l’argent par quelques milliers d’hommes blancs. » Elle revient sur l’extension de la PMA pour toutes, sur la libération de la parole des femmes après #Metoo ; interroge aussi la difficulté de « sortir du placard ». Et sans jamais dissocier l’intime du politique, nous permet de mieux comprendre ce qu’être lesbienne aujourd’hui veut dire, en France et dans le monde.
Combattif et joyeux, Le génie lesbien est un livre sans concession, qui ne manquera pas de susciter le débat.

Lire la suite »

Les Piliers de la Terre, de Ken Follett

« Quoi, tu aimes les romans historiques et tu n’as jamais lu Ken Follett ?! » Bon, le mois d’août allait signer ma découverte de cet auteur mondialement reconnu ! Livre format parpaing en poche, je n’avais plus qu’à me lancer !

L’histoire

Dans l’Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Lire la suite »

La croisière Charnwood, de Robert Goddard

Depuis le temps qu’on me dit de lire Robert Goddard, j’ai enfin sauté le pas grâce à Leah Book Addict et à son club de lecture qui proposait ce livre pour le mois de juillet. Celui-ci étant déjà dans ma pile à lire, je ne pouvais passer à côté de cette occasion de l’en sortir !

L’histoire

Guy et Max, deux vétérans de la Première Guerre mondiale, quittent New York à bord du transatlantique Empress of Britain. Dans les luxueux salons de première classe, ils font la connaissance de la très anglaise Vita Charnwood et de sa nièce, Diana. Celle-ci est non seulement ravissante, mais également l’unique héritière du richissime financier international Fabian Charnwood. Les deux hommes entreprennent de la séduire afin de mettre la main sur une partie de sa fortune. Alors que leur opération semble sur le point de réussir, un meurtre vient soudain mettre un terme à tous leurs espoirs et les plonger dans une spirale infernale.

Lire la suite »

Les Rois maudits, tome 2 : La Reine étranglée, de Maurice Druon

J’ai débuté la série des Rois maudits en début d’année, et j’ai eu un petit coup de foudre pour la plume de Maurice Druon (cliquez ici pour découvrir mon avis sur le premier tome). Mon objectif est de terminer cette série avant la fin de l’année, mais ça me parait mal parti… Toujours est-il que j’avais très envie de continuer cette série de pur plaisir historique, et que j’ai foncé sur le deuxième tome.

L’histoire

Faisant suite au Roi de ferLa Reine étranglée commence au lendemain même de la mort de Philippe le Bel. Un prince de faible caractère, Louis X le Hutin, dont l’épouse, Marguerite de Bourgogne, est emprisonnée pour adultère, succède à un monarque exceptionnel.
Tandis que la Chrétienté attend un pape et que le peuple meurt de faim, les rivalités, les intrigues, les complots vont déchirer la cour de France et conduire barons, prélats, banquiers, et le roi lui-même, au fond d’une impasse dont ils ne pourront sortir que par le crime.

Lire la suite »

Monestarium, d’Andrea H. Japp

Quel plaisir de reprendre les lectures communes avec les copines du club de lecture des Dissidentes ! Et quand, en plus, c’est un thriller historique qui est sélectionné, et bien ça donne un achat d’occasion et un week-end dédié !

L’histoire

1288, Al Iskandarïyah, Égypte. Un marchand récupère la lourde besace d’un voyageur agonisant. Il n’en percera jamais le secret et ignore qu’il vient de signer son arrêt de mort. II est égorgé alors qu’il tente de vendre le sac à un intermédiaire, celui du comte Aimery de Mortagne.
1307, abbaye de femmes des Clairets, France. La très jeune mère abbesse des Clairets, Plaisance de Champlois, doit faire face à la fronde de son chapitre. À la tête de celle-ci, la grande prieure, Hucdeline de Valézan, protégée par son frère, monseigneur Jean, ombre trouble de Rome. Une jeune moniale, Angélique, est découverte étranglée. Sans doute parce qu’elle ressemble beaucoup à l’une de ses sœurs, Marie-Gillette d’Andremont, qui a fui l’Espagne après l’assassinat de son amant.
D’autres meurtres surviennent. Se peut-il que le – ou les – meurtrier soit le même que celui de l’amant de Marie-Gillette ? Ou bien faut-il se tourner vers l’une des anciennes prostituées recueillies par l’abbaye ? Ou encore vers l’un des lépreux du comte de Mortagne que l’abbaye a été contrainte d’accueillir ?
Mais quel est donc le rôle exact du comte de Mortagne, qui survient très à propos en l’abbaye ? Qu’y cherche-t-il au juste ? La mystérieuse besace que convoitent tant de personnes, dont monseigneur Jean ?

Lire la suite »