Les cavaliers passagers, de Flora Meaudre et Vincent Biwer

Je ne cesse de faire des découvertes littéraires grâce au patchouli des neiges Carnet Parisien, et son Club de lectures féministes ! Au programme ce mois-ci : une petite maison d’édition, et une auteure quasi-inconnue, de quoi satisfaire mon envie de découvrir de nouveaux écrivains inconnus que l’on ne voit nulle part sur la blogo/Booktubo-sphère !

L’histoire

Après une longue relation, Lucie rejoint le « marché du célibat ». A 25 ans, elle se retrouve confrontée aux pressions de son entourage, qui lui rappelle que son horloge biologique tourne, subit la fragilité de la femme dans l’espace de la rue et de la nuit, multiplie les rencontres et intrigue par la contradiction de ses désirs. Car entre engagements et plaisirs passagers, Lucie sait-elle ce qu’elle cherche ? On la suit de saison en saison, de cavalier en cavalier, des soirées parisiennes aux sites qui promettent l’amour, en passant par les tournois de tennis. D’amusement en lassitude, de lassitude en amertume, elle nous confie ses aventures et celles de ses amis comme autant d’observations sur ses étranges contemporains. Tour à tour mordante et poétique, Lucie est le reflet d’une génération qui semble vouloir réinventer ses repères amoureux tout en étant aux prises avec la norme établie.Lire la suite »