Les loyautés, de Delphine de Vigan

La rentrée littéraire de janvier a proposé de jolies parutions, et parmi elles le nouveau roman de la renommée Delphine de Vigan. Contrairement à une belle majorité de lecteurs, je n’ai pas lu Rien ne s’oppose à la nuit, ni D’après une histoire vraie, ses deux romans les plus connus et les plus estimés. J’avais voulu la découvrir avec un de ses premiers romans, Les heures souterraines, qui avait su me convaincre (cliquez ici pour lire mon avis). J’étais donc ravie de pouvoir me plonger dans ce court roman et retrouver cette plume si forte !

L’histoire

Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ? Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils. Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages.Lire la suite »