La cerise sur le gâteau, d’Aurélie Valognes

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir d’être sélectionnée pour une rencontre avec Aurélie Valognes dans les locaux de Babelio. J’avais découvert cette autrice il y a deux ans avec son roman Au petit bonheur la chance !, qui avait été un petit coup de coeur (cliquez ici pour lire ma chronique). J’ai donc profité d’avoir emprunté La cerise sur le gâteau, sorti l’année dernière, à la médiathèque, pour me replonger dans ses écrits.

L’histoire

La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?Lire la suite »

Nos rendez-vous, d’Eliette Abécassis

Avez-vous des auteurs vers lesquels vous vous tournez les yeux fermés quand ils sortent un nouveau roman ? J’en ai quelques uns, parmi lesquels Eliette Abécassis. Je n’ai lu qu’un seul roman d’elle (Une affaire conjugale, une merveille !), mais celui-ci m’a tellement touchée que je sais que c’est une autrice dont je partage la vision, et qui saura me parler quelque soit le thème abordé dans son ouvrage (du moins, je le présume). Quand j’ai vu que NetGalley proposait son nouveau roman, Nos rendez-vous, je l’ai immédiatement sollicité, et ai eu le plaisir de voir ma demande acceptée !

L’histoire

Amélie et Vincent se rencontrent, jeunes, à la Sorbonne à la fin des années 80. Chacun ressent un coup de foudre sans oser l’avouer à l’autre : aucun des deux ne se sent « à la hauteur », aucun ne fait le premier pas, aucun n’a la maturité de saisir son bonheur…
Ils se donnent rendez-vous, la jeune femme est en retard : A quelques minutes près, ce jour-là, ce n’est pas un simple rendez-vous qu’elle rate, c’est sa vie.
Puis la vie prend le dessus, les emporte malgré eux vers des destins qu’ils ne maîtrisent plus, leur fait prendre des bifurcations comme on emprunte des portes, puis des couloirs, de dix ans, de vingt ans, de trente ans…Lire la suite »

De pierre et d’os, de Bérengère Cournut

Quand les prix littéraires se mettent à déferler, j’essaie de les emprunter à la médiathèque. Je sais que les romans recevant les prix littéraires, du Goncourt au prix polar SNCF, ne sont pas les romans les plus plébiscités par les lecteurs et libraires de manière générale, mais ce sont tout de même généralement des romans qui m’intéressent. Je m’intéresse particulièrement au Goncourt des lycées, et au Prix Roman Fnac, qui sont très souvent d’excellents ouvrages. J’ai donc emprunté dernièrement De Pierre et d’os, nouveau roman de Bérengère Cournut, qui a reçu cette année le Prix Roman Fnac.

L’histoire

Une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.Lire la suite »

Né d’aucune femme, de Franck Bouysse

9791035401030-001-T

Cela fait maintenant un an que mon amour pour la lecture audio est né, et je ne m’en lasse pas. Quand j’ai vu que la dernière Masse Critique Babelio proposait le roman Né d’aucune femme, de Franck Bouysse, en audio, j’ai foncé. Ce roman me faisait terriblement envie depuis sa sortie, et le format audio me paraissait parfait pour le découvrir !

L’histoire

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile ». – Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? Demandais-je. – Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés. – De quoi parlez-vous ? – Les cahiers… Ceux de Rose. Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquelles elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.Lire la suite »

Les guerres intérieures, de Valérie Tong Cuong

Quand j’ai vu que NetGalley proposait le nouveau roman de Valérie Tong Cuong, dont j’avais adoré Par amour (cliquez ici pour lire ma chronique), je n’ai pas réfléchi plus de deux secondes et l’ai sollicité. Après une semaine professionnelle bien chargée, j’ai enfin pris le temps de me plonger dans sa nouvelle oeuvre !

L’histoire

Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l’appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l’étage supérieur attirent son attention – mais il se persuade que ce n’est rien d’important. À son retour, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l’énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux – ignorant qu’elle est la mère d’Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité.Lire la suite »