Des jumeaux à Versailles, de Nathalie Somers

Un roman historique jeunesse qui se passe à Versailles, avec des faux jumeaux comme héros principaux ? Etant marraine de faux jumeaux, et passionnée par le Château de Versailles, je ne pouvais pas passer à côté ! J’ai donc profité d’un dimanche matin ensoleillé mais venteux pour le lire tranquillement !

L’histoire

Depuis la disparition de leurs parents, les jumeaux Louise et Nicolas passent leurs journées à apprendre le chant et l’escrime. Repéré par l’évêque du Roi, Nicolas est appelé à la cour pour intégrer le choeur royal, et avoir l’immense honneur de chanter pour Louis XIV. Malheureusement, seuls les garçons ont cet insigne honneur, et Louise n’a pas le droit de l’accompagner ! Qu’à cela ne tienne, la jeune fille déterminée a plus d’un tour dans son sac pour rejoindre son frère !

Lire la suite »

Miss Charity, tome 1 : L’enfance de l’art, de Loïc Clément et Anne Montel

Les noms de Loïc Clément et Anne Montel me sont restés en tête depuis ma lecture de Chaussette il y a quelques années (cliquez ici pour lire mon avis). Quand j’ai vu qu’ils s’étaient attelés à la réalisation d’une série graphique autour du roman Miss Charity de Marie-Aude Murail, et que le premier (et seul sorti à ce jour) tome était disponible à la médiathèque, j’ai foncé, et ai profité d’un joli dimanche brumeux d’automne pour m’y plonger !

L’histoire

En 1880, Charity est une petite fille de la bonne société anglaise. Endeuillée par la mort de ses petites soeurs, sa famille lui accorde peu d’attention ; aussi se réfugie-t-elle auprès de sa bonne, Tabitha. Elle élève également des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope et apprend Shakespeare par coeur, espérant qu’un jour quelque chose rompra sa solitude.

Lire la suite »

Le syndrome du spaghetti, de Marie Vareille

Comment résister à un roman de Marie Vareille ? J’ai beau de pas tous les avoir lus, je possède tous ses romans ! Et quand elle sort un roman, il part directement dans ma wish list ! Donc, forcément, quand les éditions 12-21 m’ont proposé de lire son nouveau roman adolescent en avant-première, et bien je n’ai pas résisté !

L’histoire

Léa a 16 ans, un talent immense et un rêve à réaliser. Entraînée par son père, qui est à la fois son modèle, son meilleur ami et son confident, elle avance avec confiance vers cet avenir tout tracé.
À 17 ans, Anthony, obligé de faire face à l’absence de son père et aux gardes à vue de son frère, ne rêve plus depuis longtemps.
Ils se sont croisés une fois par hasard ; ils n’auraient jamais dû se revoir.
Pourtant, lorsque la vie de Léa s’écroule, Anthony est le seul à pouvoir l’aider à se relever.
Leurs destinées s’en trouvent à jamais bouleversées.

Lire la suite »

Soleil glacé, de Séverine Vidal

Les romans de Séverine Vidal sont toujours des promesses de jolis moments de lecture. J’ai gardé de très bons souvenirs de Quelqu’un qu’on aime de l’autrice, et quand j’ai été sélectionnée lors de la dernière Masse Critique Babelio pour recevoir son dernier roman, je n’étais que joie !

L’histoire

Comme si son premier chagrin d’amour ne suffisait pas, Luce apprend que son père − un homme qu’elle a à peine connu − vient de mourir. Et puisque la vie n’en a pas fini avec ses mauvaises blagues, elle découvre ce qu’il lui avait toujours caché : une autre famille. Mais la rencontre bouleversante de Luce avec Pierrot, un frère tout neuf et différent, va faire fondre son coeur glacé…Lire la suite »

Les optimistes meurent en premier, de Susin Nielsen

J’avais vu passer Les optimistes meurent en premier il y a bien longtemps, au moins deux ans, bien que sa sortie fut plutôt confidentielle dans l’univers de la blogosphère littéraire. Quand ma médiathèque l’a édité en coup de coeur, je n’ai plus hésité à l’emprunter ! Même si la littérature jeunesse n’est pas mon genre favori, un petit roman de ci de là ne fait pas de mal !

L’histoire

Depuis la tragédie qui a anéantie sa famille, Petula a de nombreuses phobies, et prétend qu’une prudence et un hygiène extrêmes lui permettront de parer à la moindre catastrophe. Mais est-ce bien réaliste ? … Au lycée, contrainte et forcée, elle fait partie d’un atelier d’art-thérapie. Les adolescents « à problèmes » qui y assistent se supportent tout juste. Arrive Jacob, « l’homme bionique. Appareillé depuis qu’il a perdu son avant-bras, le jeune homme, grand cinéphile, est aussi moqueur qu’attentif aux autres…Lire la suite »