Les Piliers de la Terre, de Ken Follett

« Quoi, tu aimes les romans historiques et tu n’as jamais lu Ken Follett ?! » Bon, le mois d’août allait signer ma découverte de cet auteur mondialement reconnu ! Livre format parpaing en poche, je n’avais plus qu’à me lancer !

L’histoire

Dans l’Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Lire la suite »

L’air était tout en feu, de Camille Pascal

Après avoir découvert Camille Pascal avec L’été des quatre rois (cliquez ici pour lire ma chronique), et adoré La chambre des dupes (cliquez ici pour lire ma chronique), je ne pouvais décemment pas passer à côté de L’air était tout en feu, son nouveau roman !

L’histoire

27 avril 1718. Un incendie ravage le Petit-Pont, menaçant Notre-Dame. Alors qu’à Paris l’air est tout en feu, au château de Sceaux, la duchesse du Maine souffle sur un autre brasier bien plus dangereux pour le Régent, celui du complot.
Mariée à l’aîné des bâtards de Louis XIV, haute comme trois pommes mais animée de l’orgueil d’une princesse du sang, cette précieuse règne sur sa petite cour de beaux esprits comme sur son mari. Soutenue en secret par le prince de Cellamare, ambassadeur du roi d’Espagne, et encouragée par les survivants de la vieille cour du Roi-Soleil, elle va intriguer avec passion.
Ainsi, en ce printemps 1718, un vent de fronde se lève sur la France et une véritable course-poursuite pour le pouvoir s’engage entre la duchesse d’un côté et le Régent de l’autre.

Lire la suite »

Les sorcières de Pendle, de Stacey Halls

Comment résister à la première lecture commune organisée par le Book Club de l’Histoire, en plus avec un livre qui était déjà dans ma pile à lire ?!

L’histoire

Lancashire, Pendle, 1612. A 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n’a toujours pas donné d’héritier à son mari. Lorsqu’elle croise le chemin d’Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir. Mais quand s’ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d’autres femmes érudites, solitaires ou gênantes.
Alors que le ventre de Fleetwood continue de s’arrondir, la jeune fille n’a plus qu’une obsession pour sauver sa vie et celle de son bébé : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu.

Lire la suite »

La guerre des trois Henri, tome 3 : La ville qui n’aimait pas son roi, de Jean d’Aillon

Après mon coup de cœur pour le deuxième tome La guerre des amoureuses (cliquez ici pour lire ma chronique), je n’ai pas pu m’empêcher d’enchainer avec la suite et fin de la trilogie, La ville qui n’aimait pas son roi, avec notre cher Henri IV en couverture !

L’histoire

Alors que la guerre continue de faire rage dans toute la France, une nouvelle inattendue ébranle le royaume : le prince de Condé est mort, empoisonné. Pour enquêter sur ce décès soudain, Olivier Hauteville doit se rendre à Paris avec Cassandre, sa jeune épouse protestante. La ville est à feu et à sang, déchirée par les affrontements qui opposent la Ligue, les hommes du roi et les huguenots. Surveillés par les ligueurs, Cassandre et son mari se cachent au milieu d’une troupe de comédiens, dans les ruines de l’hôtel de Bourgogne. Le temps leur est compté. Avec Nicolas Poulain, espion du roi, Olivier Hauteville prend tous les risques pour organiser une alliance entre Henri III et Henri de Navarre. Parviendront-ils à déjouer les pièges tendus par la Ligue et Mme de Montpensier, tout en assurant la sécurité de Navarre ?

Lire la suite »

La guerre des trois Henri, tome 2 : La guerre des amoureuses, de Jean d’Aillon

Après avoir été conquise par Les rapines du Duc de Guise (cliquez ici pour lire mon avis), premier tome de la Guerre des Trois Henri, j’ai enchainé immédiatement avec la suite La guerre des amoureuses. A savoir que je n’enchaine jamais deux tomes d’une même série à la suite, de peur de me lasser de l’univers; mais ici, je voulais avoir les personnages (qui sont nombreux) bien en tête afin de profiter au maximum de ce que l’auteur avait à m’offrir.

L’histoire

1586. Le duc de Guise, surnommé le Balafré, contrôle la moitié de la France. Henri III n’est même plus roi à Paris où la Ligue fait la loi, tandis que le huguenot Henri de Navarre conduit une guerre d’escarmouches dans l’ouest du royaume. Décidée à y mettre un terme, Catherine de Médicis part rencontrer Navarre, héritier légitime selon la loi salique, pour le convaincre de se convertir. Tiraillé entre sa foi catholique et son amour pour la protestante Cassandre de Mornay, Olivier Hauteville se retrouve au cœur du conflit, face à la terrible duchesse de Montpensier qui fomente un odieux complot…

Lire la suite »