The Gentlemen, de Guy Ritchie

1716990Trois films en trois ans : Guy Ritchie est décidément un réalisateur plus que prolifique ! A travers des projets bien différents les uns des autres, chaque film réalisé par ses soins que j’ai pu voir m’a toujours embarqué. Quand The Gentlemen est sorti, la bande-annonce, le casting, et surtout une sensation de retour aux sources du réalisateur, m’ont immédiatement attirée. Hop, direction la salle obscure !

L’histoire
Quand Mickey Pearson, baron de la drogue à Londres, laisse entendre qu’il pourrait se retirer du marché, il déclenche une guerre explosive : la capitale anglaise devient le théâtre de tous les chantages, complots, trahisons, corruptions et enlèvements… Dans cette jungle où l’on ne distingue plus ses alliés de ses ennemis, il n’y a de la place que pour un seul roi !Lire la suite »

La Tour Sombre, de Nikolaj Arcel

019006Il y a quelques jours, j’ai profité d’une longue pause déjeuner (!!!) pour aller voir La Tour Sombre, petit film qui ne dure qu’1h30, et qui me tentait beaucoup. La bande-annonce était prometteuse, et le fait que ce soit une adaptation de la saga de Stephen King m’attirait encore plus vers ce film. Malgré les avis très mitigés de la presse et des cinéphiles, je suis rentrée avec enthousiasme dans la salle.

L’histoire
Le dernier Pistolero, Roland Deschain, est condamné à livrer une éternelle bataille contre Walter O’Dim, alias l’Homme en noir, qu’il doit à tout prix empêcher de détruire la Tour sombre, clé de voûte de la cohésion de l’univers. Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat, car Roland est le seul à pouvoir défendre la Tour contre l’Homme en noir… Lire la suite »

Free State of Jones, de Gary Ross

Qu’il est bon de se faire sa petite séance de cinéma hebdomadaire ! Cette semaine, mes pas 279399et mes envies m’ont guidé tout naturellement vers le film Free State of Jones qui, selon ce dont je m’en rappelais, traitait de la Guerre de Sécession, pan de l’Histoire américaine que je connais assez mal mais qui m’intéresse beaucoup.

L’histoire
En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d’esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l’avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l’injustice et l’exploitation humaine, l’intrépide fermier fonde le premier État d’hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité.Lire la suite »