Phobos, tome 2, de Victor Dixen

L’avantage de mon challenge ABC 2019 est qu’il me permet de sortir des romans qui dorment dans ma PAL depuis des millénaires (et j’exagère à peine) ! C’est le cas de Phobos 2, que je possède depuis 2016 il me semble, et dont j’avais lu le premier tome la même année (cliquez ici pour lire mon avis). Il était donc plus que temps de me remettre dans cette histoire !

L’histoire

ILS CROYAIENT MAÎTRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAÎTRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE, IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.Lire la suite »

Phobos, tome 1, de Victor Dixen

Quand je suis allée au Salon de Montreuil en décembre dernier, le tout premier stand que j’ai visité a été le stand Robert Laffont, collection R. Et le premier livre que j’ai acheté a été 814YSuz0QXLle tome 1 de Phobos (Victor Dixen étant en dédicace, et finalement je ne l’ai pas fait dédicacer, trop de monde et pas le temps !). Je mourrais d’envie de m’y plonger, mais j’avais prévu de le garder pour le lire dans le cadre de la consigne de juillet du challenge Un genre par mois : lire un livre de science-fiction. Et au fur et à mesure que les mois passaient, mon avis de le découvrir s’estompait. Et ce ne fut pas plus mal, car au moment de l’ouvrir, je n’avais aucune attente particulière concernant cette lecture !

L’histoire
Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.Lire la suite »