L’Arabe du futur, tome 3 : 1985-1987, de Riad Sattouf

L’un de mes objectifs de l’année est d’avancer sur mes séries en cours, notamment sur mes séries de bandes-dessinées. Quand je suis tombée sur le troisième tome de L’Arabe du futur à la médiathèque, je n’ai pas hésité plus d’un quart de seconde avant de l’emprunter !

L’histoire

Après avoir suivi son mari en Libye puis en Syrie, la mère de Riad ne supporte plus la vie au village de Ter Maaleh. Elle veut rentrer en France. L’enfant voit son père déchiré entre les aspirations de sa femme et le poids des traditions familiales…Lire la suite »

L’arabe du futur, tome 2 : 1984-1985, de Riad Sattouf

Trois ans : c’est le temps qu’il m’a fallu pour me décider à emprunter la suite des aventures du petit Riad Sattouf à la médiathèque. Pour tout vous avouer, c’est la sortie du tome 4 de la série qui m’a finalement décidé à lire le tome 2… Non, je n’ai pas d’excuse !

L’histoire

Né d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf raconte dans L’Arabe du futur sa jeunesse au Moyen-Orient. Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie. Dans ce second tome, qui couvre la première année d’école en Syrie (1984-1985), il apprend à lire et écrire l’arabe, découvre la famille de son père et, malgré ses cheveux blonds et deux semaines de vacances en France avec sa mère, fait tout pour devenir un vrai petit syrien et plaire à son père. La vie paysanne et la rudesse de l’école à Ter Maaleh, les courses au marché noir à Homs, les dîners chez le cousin général mégalomane proche du régime, les balades assoiffées dans la cité antique de Palmyre : ce tome 2 nous plonge dans le quotidien hallucinant de la famille Sattouf sous la dictature d’Hafez Al-Assad.Lire la suite »

Les cahiers d’Esther : Histoires de mes 10 ans, de Riad Sattouf

A la base, le résumé de cette bande dessinée ne m’inspirait vraiment pas. J’aime beaucoup couvertures-esther-pantone-rvbRiad Sattouf, dont j’ai beaucoup apprécié le premier tome de L’Arabe du Futur (cliquez ici pour lire ma chronique) et dont j’aime la patte cinématographique; mais là, je dois avouer que les pans de vie d’une petite fille de 10 ans, ça ne me branchait pas trop… C’était sans compter sur la sélection du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web, qui m’a fait emprunter cette BD à la médiathèque !

L’histoire
Ecrits d’après les histoires vraies d’Esther A.*, Les Cahiers d’Esther nous plongent dans le quotidien d’une fille de 10 ans qui nous parle de son école, ses amis, sa famille, ses idoles.
Que sont Tal, Kendji Girac ou bien les têtes brûlées ? Quels sont les critères de beauté que doivent avoir les garçons et les filles pour être populaires ? Comment fait-on quand on a des copines plus riches que soi ? Qu’est-ce que le petit pont massacreur ? Comment les attentats du 7 janvier ont-ils été vécus dans la classe d’Esther ? Comment faire quand on a peur d’avoir des gros seins ?
En cinquante-deux pages qui sont autant de saynètes sur un thème à chaque fois différent, Esther nous raconte sa vie et son époque. Ce qu’elle ne dit pas à ses parents, elle le raconte dans ce journal intime, tour à tour drôle et émouvant, tendre et cruel : un portrait de la jeunesse d’aujourd’hui et un miroir de notre société.Lire la suite »