Bilan cinéma – Avril 2017

movies

Alors là, je pense que c’est la première fois que ça m’arrive : je n’ai regardé aucun film en DVD chez moi le mois dernier ! Je pense que mon overdose de « mauvais » DVD du mois dernier m’a clairement bloqué ! Et même si je compte me reprendre en main dès ce week-end, il faut bien avouer que le bilan cinéma du mois dernier n’est vraiment pas brillant…

Car même côté cinéma, rien de fou…! Deux sorties cinéma du mois de mars que j’ai pu rattraper, donc pas de vraie nouveauté !Lire la suite »

Ces films que j’aimerais voir au mois de mai…

banniere-cinema

Le mois de mai est un mois très intéressant du côté des sorties cinéma. Car le mois de mai, c’est le mois du Festival de Cannes, et les premiers films sélectionnés commencent à sortir dans nos salles. D’habitude, je me tiens au taquet de la sélection du Festival… mais cette année, vu que j’ai du mal à reprendre mes vieilles habitudes d’accro des salles de ciné, aucun des films ne me tente pour le moment.

Il y a quand mêmes quelques belles sorties parallèles qui m’intéressent, notamment deux gros blockbusters qui seront particulièrement savoureux sur grand écran !Lire la suite »

La Belle et la Bête, de Bill Condon

Il y a plusieurs mois, quand j’ai vu que La Belle et la Bête, dessin animé Disney 495776emblématique, allait être adapté, j’étais plutôt curieuse… et anxieuse à la fois. Qu’allait apporter ce film de plus que le dessin animé ? La magie du dessin animé allait-elle faire mouche ? Un remake pour un remake est-elle intéressante ? 25 ans après la sortie, les thèmes abordés dans le film sont-ils toujours d’actualité ?

L’histoire
Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la forêt, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction. Lire la suite »

Bilan cinéma du mois de Mars

movies

Depuis le début de l’année, j’ai pour résolution de retourner régulièrement au cinéma. J’avais l’habitude, avant mon déménagement, d’aller au cinéma au moins une fois par semaine, mais depuis 2 ans je n’avais vu que 5-6 films en salles. J’ai donc repris le chemin des salles obscures, pour mon plus grand plaisir car je dois bien avouer que j’adore l’ambiance des salles !

Mais alors au mois de mars… grosse panne cinéma ! En fait, j’ai fait une overdose ! J’ai regardé 3 films chez moi, à la suite, et ça m’a coupé toute envie d’en voir d’autres pendant des semaines. Alors que le mois de mars était justement riche en belles sorties !Lire la suite »

Ghost in the shell, de Rupert Sanders

Ce week-end, j’ai pris un grand bol d’air frais en retournant dans ma famille. Et j’en ai 371071profité pour me faire un film dans un bon gros complexe de cinéma, avec des enceintes partout, un écran gigantesque, une technologie laser ultra, et des centaines de sièges neufs ! Oui parce que le petit cinéma de banlieue, c’est mignon mais ça va quelques mois… Et quel meilleur film pour en profiter que Ghost in the shell ?! Un roman qui m’intriguait énormément, et qui m’effrayait en même temps…

L’histoire
Dans un futur proche, le Major est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres. Lire la suite »