Week-end à 1000 : ma pile à lire !

11262430_10205168424505153_8117585462450114560_o

Vu que mon week-end s’annonce pauvre en obligations, j’ai décidé de le consacrer à la lecture. Voyant qu’un week-end à 1000 était planifié, j’ai décidé d’en profiter pour me challenger un peu, et de tenter les 1000 pages sur le week-end !

Rappelons que le but du challenge est de lire 1000 pages entre ce vendredi 19h et dimanche soir 29h59 ! Sincèrement, je ne pense pas y arriver (je n’ai réussi le challenge qu’une seule et unique fois), mais j’espère pouvoir arriver aux 500 voire aux 700 pages !Lire la suite »

Publicités

La maison aveugle, d’Alex Reeve

J’ai eu la chance de recevoir il y a quelques temps un roman que j’avais repéré sur le site des éditions Stéphane Marsan, et qui m’intéressait énormément : La maison aveugle. C’est donc avec enthousiasme et curiosité que je me suis plongée dans ce roman…

L’histoire

Londres, 1880. Leo Stanhope, assistant d’un médecin légiste et fervent joueur de poker, cache un lourd secret. En effet, Leo est né Charlotte, fille d’un pasteur respectable. Persuadé d’être un homme au plus profond de lui, et incapable de vivre plus longtemps dans le mensonge, il fuit sa famille dès l’âge de quinze ans, pour s’affirmer en tant qu’homme. Lorsqu’il se voit accusé du meurtre de la femme qu’il aime, Leo est prêt à tout pour retrouver le coupable. Ce faisant, il prend le risque de perdre, en plus de celle qu’il aimait, sa liberté, et peut-être même sa vie.Lire la suite »

Ni vues ni connues, du Collectif Georgette Sand

Le club de lectures féministes de Carnet Parisien me permet chaque mois de découvrir un ouvrage vers lequel je ne me serais pas forcément tourner. Ce fut le cas avec l’ouvrage Ni vues ni connues, du Collectif Georgette Sand (que j’ai découvert par la même occasion), accessible à tous en format poche. Après ma lecture fabuleuse des bandes dessinées Culottées de Pénélope Bagieu, j’étais ravie de découvrir les destins de femmes méconnues voire oubliées de la grande Histoire.

L’histoire

Pourquoi les noms comme les exploits des femmes n’apparaissent-ils ni sur les plaques des rues ni dans les manuels scolaires ? N’auraient-elles donc rien fait qui vaille la peine qu’elles soient reconnues ? Pourtant, de plus près, en balayant les légendes, en soulevant les tapis, en fouillant les placards, on découvre que l’Histoire qui est enseignée n’a pas retenu le nom de la femme qui affirme l’existence du système solaire avant Galilée, invente l’art abstrait avant Kandinsky, ou théorise les pulsions de mort avant Freud…Mais pourquoi, et surtout comment ? En décortiquant les mécanismes qui ont fait tomber les 75 femmes de ce livre aux oubliettes, le collectif Georgette Sand met en lumière sur un ton décalé ce qui a été occulté, spolié ou fantasmé. Il révèle également que ce qui rend invisible n’est pas une fatalité et peut même être désamorcé très simplement : pour être reconnues, il faut être connues, et pour être connues, il faut être vues.Lire la suite »

C’est lundi, que lisez-vous ? #186

banniere

Et oui, c’est lundi ! C’est donc parti pour le rendez-vous hebdomadaire du C’est lundi, que lisez-vous ? Ce joli rendez-vous hebdomadaire est géré depuis le blog I believe in Pixie Dust !

Pour rappeler le principe de ce rendez-vous hebdomadaire, qui est très simple, il suffit de répondre à 3 questions :
– qu’ai-je lu la semaine passée ?
– que suis-je en train de lire ?
– que vais-je lire ensuite ?Lire la suite »