Les Aventuriers de la Mer, tome 5 : Prisons d’eau et de bois, de Robin Hobb

Trois mois que je ne m’étais pas replongée dans l’univers des Aventuriers de la Mer, et je dois bien avouer qu’il me manquait. Il me tardait de retrouver les personnages et de suivre la suite de leurs aventures. J’étais donc ravie de me plonger dans ce cinquième tome !

L’histoire

Avec l’arrivée imminente du gouverneur Cosgo à Terrilville, Jamaillia exerce sur les Marchands une pression de plus en plus forte. Augmentation des taxes et menaces à peine voilées divisent les grandes familles de Terrilville entre celles qui s’opposent à ce protectorat étouffant, et celles qui comptent bien profiter de cette nouvelle donne. Les Vestrit se rangent sans hésitation du côté des premières, mais leur situation reste précaire. Tandis que Ronica et Keffria se battent pour éviter la honte de la ruine, Brashen leur apprend à contrecoeur la capture de Kyle et de la Vivacia par les pirates. Mais Althéa refuse de baisser les bras : avec l’aide d’Ambre et de Brashen naît un plan audacieux, qui implique la vivenef maudite échouée, Parangon.

Mon avis

Quel tome ! J’ai adoré replonger dans cette série qui se bonifie au fil des tomes, et j’ai suivi avec passion l’évolution des personnages ! Pour tout dire, le tome 6 est passé à la casserole il y a peu…!

Ce tome-ci est clairement un tome de transition, mais quelle transition ! Robin Hobb installe de nouvelles problématiques, de nouveaux liens se créent entre les personnages, de nouvelles alliances se forment ou se défont. Les situations de base présentées depuis quatre tomes se densifient, se mélangent, et donnent une toute autre envergure à l’histoire. Personnellement, j’apprécié grandement les personnages féminins de ce récit, et je dois avouer que l’évolution de Malta et de Serille (de qui je suis tombée amoureuse dès les premières phrases la concernant) m’a totalement charmée !

Avec ce tome, je comprends de plus en plus pourquoi il est conseillé de lire cette saga après le premier arc de l’Assassin Royal, soit après l’intégrale 2… Le rapprochement entre les deux séries autour d’un élément en particulier prend forme au fil des pages, et se développe petit à petit. Et c’est passionnant de voir cet élément développé de la sorte, dans cet univers. Il est difficile d’en parler sans spoiler, mais vraiment, Robin Hobb a construit son univers autour de cet élément commun de manière très intelligente. Je sens que mon coeur va palpiter jusqu’au tome 9 !

J’ai déjà mangé tout cru le tome 6, et le tome 7 ne restera dans ma pile à lire que quelques jours encore avant d’être englouti à son tour ! Si vous ne connaissez pas encore cette saga fantasy : foncez !

5 réflexions sur “Les Aventuriers de la Mer, tome 5 : Prisons d’eau et de bois, de Robin Hobb

  1. Ravie de lire une chronique aussi enthousiaste sur ma saga chouchou de Robin Hobb. Comme tu l’as noté, c’est en grande partie pour ses personnages féminins et ses vivanefs dont je trouvais le concept tellement original, que je trouve cette saga géniale !
    Les liens avec l’Assassin royal est effectivement très présent et tu verras d’autres liens avec les autres sagas rapidement si tu poursuis ta découverte de l’univers de l’autrice. Tu réaliseras combien elle a su créer un univers magique !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s