La Passe-miroir, tome 3 : La mémoire de Babel, de Christelle Dabos

Plus de trois ans après ma lecture du deuxième tome, j’ai enfin pris le temps de lire le troisième tome de la série La Passe-Miroir. J’avais eu un coup de coeur pour le tome 2 (cliquez ici pour lire ma chronique), et je dois avouer que j’avais peur de ce que cette suite allait me réserver…

L’histoire

Voilà bientôt trois ans que Thorn a disparu. Encouragée par les révélations du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu, Ophélie décide d’agir. Sous une fausse identité, elle rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. En son cœur réside un secret insaisissable, qui est à la fois la clef du passé et celle d’un futur incertain.Lire la suite »

The Curse, tome 2 : The Crime, de Marie Rutkoski

Trois ans : c’est le temps qu’il m’aura fallu pour me plonger dans la suite de la série The Curse. Non pas que la série ne mérite pas que je m’y intéresse, mais j’ai tellement de sagas en cours et de livres qui me tentent, que je n’ai pas pris le temps de m’y pencher auparavant. Mais cette année, j’ai envie d’avancer dans mes séries, et j’ai donc emprunté ce livre à la médiathèque.

L’histoire

Fille du général le plus titré de l’Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu’elle réprouve l’esclavage, d’acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d’Arin. Pire encore, elle a eu la bêtise de lui permettre de devenir son ami… et de laisser la ville entière s’en émouvoir. Elle n’a compris qu’au dernier moment son erreur, en découvrant l’impensable : espion aux ordres de son peuple oppressé, les Herranis, le jeune homme était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.
À présent, tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Elle a vu ses amis tomber autour d’elle et a dû supporter la douleur de la trahison d’Arin – elle dont l’éducation entière lui souffle de tout faire pour se venger. Mais, quand il a fallu choisir son camp, elle a préféré, à son tour, l’impensable : sacrifier son bonheur pour celui des Herranis, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils de l’Empereur. S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis le monarque – un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ?Lire la suite »

Une braise sous la cendre, tome 3 : Le prix du sang, de Sabaa Tahir

Un de mes objectifs de cette année était d’avancer dans mes séries en cours, notamment dans mes séries de fantasy qui sont très nombreuses. Un petit tour en médiathèque m’a fait emprunter le dernier tome sorti d’Une braise sous la cendre, série que j’ai commencée en 2017.

L’histoire

Helene Aquilla, la Pie de sang, est assaillie de toute part, elle doit protéger les habitants de l’Empire contre les forces du mal et déjouer les plans de la Commandante. Au même moment, à l’est, Laia cherche à éliminer le terrible Semeur de Nuit et reçoit des menaces inattendues de la part de ses alliés. Quant à Elias Veturius, quelque part entre le monde des morts et celui des vivants, il rejoint les Attrapeurs d’Âmes, sacrifiant sa liberté et son humanité.
Au sein de l’Empire et au-delà, la guerre est imminente…Lire la suite »

Keleana, tome 2 : La reine sans couronne, de Sarah J. Maas

 

Deux ans et demi après avoir lu le premier tome (cliquez ici pour lire ma chronique), il était plus que temps de me lancer dans la suite de la série Keleana ! Motivée par mon envie de lire de la fantasy, j’ai sélectionné ce roman dans ma liseuse avec beaucoup de curiosité !

L’histoire

Pour échapper au bagne, Keleana, l’assassineuse, est devenue le champion du tortionnaire de son peuple, le roi d’Adarlan. Pour conserver sa liberté, elle doit maintenant éliminer un à un les ennemis du royaume. Répugnant à trahir ses idéaux en accomplissant cette tâche, Keleana doit user de stratagèmes de plus en plus complexes. Quitte à perdre la confiance de ceux qu’elle aime, et ses seuls vrais alliés au sein d’une société gangrenée par la méfiance, la trahison et la peur.Lire la suite »

L’Assassin royal, tome 12 : L’Homme noir, de Robin Hobb

A un moment donné, il fallait bien que je me mette à la lecture de l’avant-dernier tome de la série L’Assassin Royal. C’est bien beau de commencer des sagas, mais si j’arrête de les lire dès que la fin approche, où va le monde ? C’est donc entre joie et appréhension que j’ai ouvert la première page de ce livre…

L’histoire

Sur Aslevjal où le dragon noir gît enfoui dans la glace, Fitz retrouve le fou venu mener à bien la mission qu’il s’est donnée – et dans laquelle il devrait perdre la vie. Mais, d’abord, il faut se rendre au coeur de l’île pour dégager la bête, et le groupe doit affronter des dangers d’autant plus inquiétants qu’on n’en connaît pas l’auteur : de subtiles attaques d’Art poussent Lourd et Fitz à s’opposer, puis ce dernier perd toute faculté d’artiser. Est-ce le fait du mystérieux Homme noir qui hante le glacier ou bien de la Femme pâle, ennemie acharnée du fou et des Loinvoyant ? Fitz devra livrer son plus terrible combat, écartelé entre la fidélité qu’il voue aux Six-Duchés et l’amour qu’il porte au fou.
Tout à la fois, il doit affronter Burrich et le poids de ses remords, Umbre qui veut le contraindre à obéir, les Outrîliens manipulés par la Femme pâle, et la puissance effrayante de Tintaglia, la femelle dragon, prête à tout pour ramener au jour l’unique mâle survivant de son espèce.Lire la suite »