Les anges renégats, tome 1 : Une note de pourpre, de Sylvia Day

L’été dernier, en me baladant dans les allées d’une braderie, je suis tombée sur un stand les-anges-renegats,-tome-1---une-note-de-pourpre-514471-250-400d’une jeune femme super sympa qui vendait, pour cause de déménagement, une grosse partie de ses livres. Surtout de la romance paranormale, genre qui m’est très peu familier… Mais je me suis laissée tenter, et je lui ai acheté les deux tomes de la saga Les Anges Renégats, de Sylvia Day. Mais évidemment, je n’avais pas encore pris le temps de les lire… Jusqu’à ce que Cleophis organise son Club des lecteurs blogueurs, et impose en consigne de lire un livre avec une couleur dans le titre. Le tome 1, Une note de pourpre, s’adaptait parfaitement à cette consigne ! Avec un peu d’appréhension par rapport au genre, je dois l’avouer, je me suis plongée dans cette histoire…

L’histoire
À l’aube d’une vie nouvelle en Californie, Lindsay Gibson rencontre à l’aéroport de Phoenix un ténébreux inconnu: Adrian Mitchell, riche amateur d’avions. Entre eux, l’attraction est indéniable, fatale. Si Lindsay croit à une attirance exclusivement charnelle, la vérité réside pourtant dans le passé lorsque, bien longtemps auparavant, elle s’appelait Shadoe…
Après deux cents ans d’une séparation insoutenable, le Séraphin Adrian jubile. Il a retrouvé son âme sœur. Et à l’heure où gronde la révolte du peuple lycan, il se jure de la protéger de Syre, son père, le chef des vampires…

Mon avis
Et bien contre toute attente, cette lecture fut bonne ! Pas incroyable, mais j’ai passé un bon moment de lecture grâce à ce livre !

J’ai beaucoup aimé toute la mythologie construite autour de l’histoire, et qui unit tous les personnages. J’ai eu un peu de mal à me rappeler ce qu’étaient les séraphins, ou les Veilleurs, et évidemment je n’ai vu la page de lexique qu’à la fin du livre… Bref… Heureusement que Google est là ! J’ai adoré redécouvrir ces aspects mythologiques de la religion, et l’auteur a su s’en servir comme une très bonne base pour développer son histoire. Ce n’est pas seulement un univers, c’est une suite d’éléments qui posent la base de l’histoire et de l’intrigue.

J’ai bien aimé les personnages principaux de l’histoire, Lindsay et Adrian. Ils sont tout en contradiction, et j’ai aimé les voir évoluer. Même si les choix de Lindsay sont souvent hyper bizarres : la nana quitte tout au bout de deux jours pour suivre un homme rencontré dans un terminal d’aéroport… OK chaton…
A part ça, tout le reste passait bien, leur romance est très bien amenée et évolue de manière intéressante. Par contre ce livre n’est pas à mettre entre les mains des plus jeunes, les scènes de sexe sont très très explicites.

J’ai trouvé également très intéressant que les deux camps ennemis ne soient au final pas si ennemis que cela, et se ressemblent sur beaucoup de points. Chaque camp, même si ce sont des créatures fantastiques, possède une grande part d’humanité, avec ses forces et ses faiblesses qu’il nous est facile de comprendre. C’est pourquoi il est très facile de s’identifier aux personnages et de compatir avec tout ce qui leur arrive.

J’ai hâte de lire la suite de cette histoire ! Je ne sais pas quand je la lirai, mais j’espère pouvoir terminer cette duologie cette année ! De toute manière, avec tous les éléments qui sont révélés à la fin du livre, si je veux les garder bien en tête, je ne vais pas devoir trop tarder !

15/20

Publicités

6 réflexions sur “Les anges renégats, tome 1 : Une note de pourpre, de Sylvia Day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s