Orange, tome 5, d’Ichigo Takano : retour sur une saga toute en délicatesse…

J’ai eu le bonheur de découvrir cette année la saga Orange, dont j’avais pas mal entendu 1507-1parler, et qui a marqué mon retour dans la découverte de nouveaux mangas ! Je lisais pas mal de mangas durant mon adolescence, et petit à petit j’ai délaissé ce genre pour me concentrer sur les romans. Mais les mangas gardent une place à part dans mon cœur, et je prends toujours un grand plaisir à en lire !

L’histoire
La nouvelle année approche… Mais pour Naho et ses amis, cela signifie aussi une chose : la date fatidique du terrible choix de Kakéru arrive également.
Pourront-ils aider leur ami et lui éviter le pire des futurs ? Mais qu’adviendra-t-il, dans tout ça, de l’amour de Suwa ? Rien de tout ça n’est sûr, et c’est le cœur lourd et inquiet que Naho envisage les semaines qui viennent…
L’inévitable pourra-t-il être évité ?

Mon avis
Depuis que j’avais lu le tome 4 au mois de mai, je n’avais qu’une hâte : que ma médiathèque se procure ce dernier tome pour que je puisse enfin clôturer cette saga chouchou ! Je n’en pouvais plus d’attendre, vraiment ! Alors quand je suis allée à la médiathèque, et que j’ai vu ce dernier tome installé nonchalamment sur le présentoir, je l’ai fermement empoigné et l’ai lu dans la soirée !

Et quel bonheur de retrouver Naho, Kakeru et toute la clique ! Encore une fois, j’ai pris un plaisir immense à lire ce tome, que j’ai été triste et émue de refermer. L’intrigue se poursuit sur le « sauvetage » de Kakeru, et j’avais hâte de savoir comment ça allait se terminer.

J’ai énormément apprécié le personnage de Naho dans ce tome. Enfin, elle se réveille, ose dire les choses, assumer ce qu’elle ressent, et s’imposer auprès de ses amis. Comme dans les autres tomes, Kakeru m’a une nouvelle fois beaucoup touché, de même que ses amis qui souhaitent à tout prix le sauver. L’humour est une nouvelle fois bien présent, ce qui rend la lecture encore plus agréable.

Par contre, j’ai été très très déçue de la fin. Car toutes les questions que je me posais sur le « futur » des personnages ont été déviées par une autre théorie, à laquelle j’avais pensé, mais qui n’était pas du tout ma préférée… Donc j’étais un peu triste que l’auteur la choisisse, même si elle est plus logique. Et j’aurais donc aimé qu’un épilogue soit dessiné, qu’on ait un aperçu de l’après. Je reste donc sur ma faim, malheureusement.

Malgré cela, je reste sur un sentiment très positif par rapport à cette saga, que j’ai trouvé très touchante, pleine de tendresse et d’émotions, et que je relirai avec plaisir !

15/20

Publicités

8 réflexions sur “Orange, tome 5, d’Ichigo Takano : retour sur une saga toute en délicatesse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s