Outlander, tome 2 : Le Talisman, de Diana Gabaldon

Trois ans : c’est le temps qu’il m’a fallu pour m’attaquer au pavé de presque 1000 pages qu’est le tome 2 de la saga Outlander. Trois ans pour lire une suite, il y a de quoi oublier pas mal d’éléments… Heureusement, j’ai visionné la saison 1 de la série il y a peu, et j’avais les personnages et l’intrigue suffisamment en tête pour me sentir prête à attaquer la suite de l’histoire de Claire et Jamie.

L’histoire

1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux même où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

Mon avis

Il m’a fallu un mois pour venir à bout de ce tome. Non pas parce qu’il ne m’intéressait pas, au contraire, mais parce qu’une petite panne de lecture est venue entraver mon rythme. Malgré cela, j’ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture, qui sans panne, aurait été engloutie en une semaine.

J’avais oublié à quel point la plume de Diana Gabaldon était addictive. Les phrases, paragraphes et pages défilent sans qu’on s’en rende compte. Certains pourraient trouver des longueurs dans les milliers de détails que l’autrice insère dans son récit; moi, j’y trouve de l’immersion totale. Diana Gabaldon possède également un don pour insérer beaucoup d’éléments de surprise dans son texte, ce qui rend la lecture très riche d’un point historique, et rythmée l’air de rien du point de vue de l’intrigue.

En parlant d’intrigue, je dois dire que ce tome 2 m’a emballé. On m’avait prévenu que le passage en France risquait de ne pas me plaire, mais bien au contraire, je l’ai adoré. Me plonger dans la Paris du XVIIIème siècle et faire partie de la cour de Louis XV m’a passionnée ! Le fait que ce tome tourne autour de la rébellion jacobite, fait historique que je ne connaissais pas, m’a d’autant plus intéressé qu’il est bien introduit, et ce depuis le premier tome. J’ai aimé le côté politique de l’histoire, qui tranchait pas mal avec le premier.

Cependant, malgré mon bon avis sur ce tome, je vais arrêter là la saga. Pourquoi ? Car je souhaite me consacrer à la série télé, que j’apprécierai davantage en ne sachant pas ce que l’histoire me réserve. Et je dois avouer aussi que le couple Claire-Jamie passe mieux à l’écran, car à l’écrit je n’arrive pas à croire en leurs sentiments et en leur histoire d’amour. Rendez-vous donc maintenant dans les bilans séries pour connaitre mon avis sur la suite de l’histoire d’Outlander !

6 réflexions sur “Outlander, tome 2 : Le Talisman, de Diana Gabaldon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s