Bilan cinéma – Mai 2022

Pour le deuxième mois consécutif, je ne suis pas allée en salle de cinéma… A vrai dire, je n’ai pas eu envie de regarder des films le mois dernier, d’où le bilan pauvre de cinq oeuvres visionnées…

SEANCES DE RATTRAPAGE

→ La Reine et le Cardinal, de Marc Rivière – Avec Alessandra Martines, Philippe Torreton, Cyril Descours – Sortie TV le 10 février 2009
Synopsis : À la mort de Richelieu en 1642, le cardinal Jules Mazarin parvient à s’imposer auprès de Louis XIII. Mais lorsque ce dernier meurt à son tour quelques mois plus tard, la reine Anne, devenue régente du royaume, est pressée par une cour assoiffée de revanche et de pouvoir de se débarrasser de Mazarin.
Mon avis : Amatrice d’Histoire, j’avais envie depuis longtemps de visionner ce téléfilm en deux parties sur la relation entre Anne d’Autriche et le cardinal Mazarin. C’était sympa, mais sans plus. Il est ici clairement assumé que la Reine et le cardinal étaient amants, ce à quoi je n’ai pas totalement adhéré. Cependant, les différents complots et nombreuses difficultés politiques auxquels le couple a été confronté sont très bien expliqués. Les décors et les costumes sont très beaux, et me semblent fidèles. Côté fiction, c’est réussi, mais côté historique, ça l’est moins !

*

→ Ridicule, de Patrice Leconte – Avec Charles Berling, Fanny Ardant, Jean Rochefort, Judith Godrèche, Bernard Giraudeau – Sortie le 09 mai 1996
Synopsis : A travers les aventures de Grégoire Ponceludon de Malavoy, issu d’une famille d’ancienne noblesse tombée dans la précarité, une étude de la cour de Louis XVI et ses antichambres à Versailles en 1780, ou déjà la spiritualité avait pour ennemi mortel le ridicule.
Mon avis : Comment passer à côté de ce film culte ?! J’ai enfin pu l’emprunter à la médiathèque, et l’ai visionné lors d’une panne internet. Et j’ai adoré ! Le film est très bien écrit, les dialogues sont aux petits oignons. J’y ai retrouvé des décors que j’aime particulièrement, ceux du Château de Champs-sur-Marne et les jardins du Château de Versailles. Les costumes sont splendides, et le casting à la hauteur de l’enjeu. Le film est très grinçant, et du coup très actuel dans son propos. Les rivalités et le cynisme, voire la laideur, de la Cour de Louis XVI sont très bien retranscrits. J’ai beaucoup aimé !

*

→ Cruella, de Craig Gillespie – Avec Emma Stone, Emma Thompson, Paul Walter-Hauser, Joel Fry, Mark Strong – Sortie le 23 juin 2021
Synopsis : Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la Baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance…
Mon avis : Je n’attendais rien du tout de ce film, les adaptations Disney ayant tendance à me décevoir… Et contre toute attente, j’ai adoré ! J’ai passé un excellent moment devant ce film créatif, bien réalisé, et qui exploite très bien la complexité du personnage de Cruella. Le film se déroulant dans le milieu de la mode, les costumes sont incroyables, et largement au service du scénario. La bande originale est géniale, et les personnages secondaires apportent beaucoup au scénario et à son côté rock. Le scénario est intéressant, les personnages bien développés, et le tout est créatif et captivant. Une réussite, très très sympa !

*

→ Jungle Cruise, de Jaume Collet-Serra – Avec Dwayne Johnson, Emily Blunt, Jack Whitehall, Edgar Ramirez – Sortie le 28 juillet 2021
Synopsis : Le capitaine d’un bateau embarque sa soeur et son frère pour une mission pour retrouver un arbre dont on prête des pouvoirs guérisseurs. Mais de nombreux animaux sauvages et une expédition concurrente se mettront sur leur route.
Mon avis : Je n’étais pas du tout tentée par ce film à la base, mais à force de voir de bons avis passer, je me suis laissée tenter. Et j’ai adoré ! C’est un excellent film d’aventures Disney pour enfants (et pas que !), qui m’a divertie de la première à la dernière minute. Les effets spéciaux du film sont très bien réalisés, j’ai été plongée en Amérique latine en pleine jungle, et j’ai adoré le voyage. Le scénario est bien ficelé, il est à la fois drôle, émouvant et plein de rebondissements. Le film navigue entre action, aventure et romance. Un très bon divertissement !

*

→ The Suicide Squad, de James Gunn – Avec Margot Robbie, Idris Elba, John Cena, Joel Kinnaman, Viola Davis – Sortie le 28 juillet 2021
Synopsis : Bienvenue en enfer – aka Belle Reve, la prison dotée du taux de mortalité le plus élevé des États-Unis d’Amérique. Là où sont détenus les pires super-vilains, qui feront tout pour en sortir – y compris rejoindre la super secrète et la super louche Task Force X. La mission mortelle du jour ? Assemblez une belle collection d’escrocs, et notamment, Bloodsport, Peacemaker, Captain Boomerang, Ratcatcher 2, Savant, King Shark, Blackguard, Javelin et la psychopathe préférée de tous : Harley Quinn. Armez-les lourdement et jetez-les (littéralement) sur l’île lointaine et bourrée d’ennemis de Corto Maltese. Traversant une jungle qui grouille d’adversaires et de guerilleros à chaque tournant, l’Escouade est lancée dans une mission de recherche et de destruction, avec le seul Colonel Rick Flag pour les encadrer sur le terrain… et la technologie du gouvernement dans leurs oreilles, afin qu’Amanda Waller puisse suivre le moindre de leurs mouvements. Comme toujours, un faux pas est synonyme de mort (que ce soit des mains de leurs opposants, d’un coéquipier ou de Waller elle-même). Si quelqu’un veut parier, mieux vaut miser contre eux – et contre eux tous.
Mon avis : Et bien c’était cool ! Sur le coup… Je l’ai regardé il y a à peine trois semaines, et j’ai déjà oublié tout le scénario ! Margot Robbie est toujours aussi efficace en Harley Quinn, et Idris Elba est convaincant dans son rôle. Forcément, le scénario a un petit côté décalé, bien sanglant, avec de l’humour un peu lourd mais efficace dans le genre. J’ai adoré le début du film, qui surprend et choque à la fois, mais reste très drôle. Bref, c’était cool sur le coup, mais oublié le lendemain.

3 réflexions sur “Bilan cinéma – Mai 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s