Les neiges de l’éternel, de Claire Krust

Depuis l’acquisition de ma liseuse à Noël, ma pile à lire souffre ! Mais je passe de si les-neiges-de-l-eternel-672603belles heures de lecture que je ne m’en plains pas ! Depuis sa sélection pour le Prix Livraddict 2016, je me suis intéressée au roman Les Neiges de l’éternel, écrit par Claire Krust, auteure originaire de ma région d’origine et de cœur : le Nord ! Quand j’ai vu Japon, et la couverture magnifique du roman, je n’ai pas réfléchi longtemps et l’ai acquis ! Donc quand j’ai vu que Pauline de la chaine Patatras l’avait aussi dans sa pile à lire, je lui ai proposé de le lire ensemble !

L’histoire
Dans un Japon féodal fantasmé, cinq personnages racontent à leur manière la déchéance d’une famille noble. Cinq récits brutaux qui voient éclore le désespoir d’une jeune fille, la folie d’un fantôme centenaire, les rêves d’une jolie courtisane, l’intrépidité d’un garçon inconscient et le désir de liberté d’un guérisseur.
Le tout sous l’égide de l’hiver qui s’en revient encore.

Mon avis
Pour faire simple, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman ! J’ai été totalement envoutée par l’univers fantastico-historique mis en place par l’auteure, et j’aurais même aimé en avoir encore plus !

Le roman est très clairement divisé en cinq parties, traitant chacune de cinq personnages différents, reliés par un même fil rouge. Ce traitement du récit permet de traiter différents aspects et thèmes qui apportent une certaine richesse au propos final du roman. Il nous permet également de découvrir en détails les différents milieux de l’époque féodale, des plus élevés aux plus pauvres et soumis, et c’est très enrichissant.

Non seulement le roman se situe à une période historique, mais il même des éléments fantastiques pour ajouter à cette ambiance légendaire. J’ai beaucoup aimé que le fantastique se même à l’histoire, la transformant en une espèce de légende que les générations actuelles pourraient se raconter comme une bonne vieille histoire.

La plume de Claire Krust sert parfaitement son récit, et surtout l’ambiance glaciale qui plane sur nos personnages et sur les lieux qu’ils traversent. On navigue entre roman historique, fantastique, et légende avec une telle facilité qu’on ne peut que se laisser bercer par les histoires qui nous sont contées.

Par contre, j’ai un petit bémol : c’est qu’un personnage, celui justement qui sert de fil rouge au roman, n’est pas suffisamment exploité. Est-ce une volonté de Caire Krust ? Probablement ! Mais moi il m’a manqué son histoire propre, à elle, pas seulement un bout du début, du milieu et de la fin, c’était insuffisant et m’a pas mal frustré.

Mais bon, finalement, quand on en redemande, c’est que c’est positif non ?

Publicités

4 réflexions sur “Les neiges de l’éternel, de Claire Krust

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s